Après une panne inquiétante, le télescope Hubble est de nouveau opérationnel

Par
Le 19 janvier 2019
 0
shutterstock_674402578.jpg

En panne depuis le 8 janvier 2019, la caméra WFC 3 du télescope spatial Hubble a finalement pu être récupérée bien plus facilement que ce à quoi s'attendaient les experts.

Le 8 janvier 2019, la Wide Field Camera 3 (WFC 3) qui équipe Hubble a subi une panne causée par un supposé « problème matériel ».

La caméra qui scrute l'univers lointain reprend du service

En place sur le télescope de la NASA depuis 2009, WFC 3 revêt une grande importance au sein des instruments scientifiques dont dispose Hubble. Sa perte serait largement dommageable pour la communauté scientifique.

Avec son très large spectre divisé en deux canaux, pour l'infrarouge (NIR), ainsi que la lumière visible et les ultraviolets (UVIS), WFC 3 est en effet capable d'observer de lointaines galaxies tout comme les planètes et objets du système solaire. Ces deux canaux ne sont toutefois pas utilisables simultanément et les investigations de la NASA avançaient d'abord que le canal UVIS aurait été victime d'un problème de surtension. Cette cause de panne aurait été assez inquiétante si elle s'était avérée probante et Hubble n'aurait pu retrouver sa caméra avant plusieurs semaines.

Finalement, au terme d'une nouvelle investigation, les ingénieurs de la NASA se sont aperçus que seuls les systèmes de télémétrie (qui permettent de transmettre les données collectées jusqu'à la Terre) affichaient des informations erronées, par conséquent une simple « réinitialisation de type routeur » a eu pour effet de ramener la caméra « à la vie », dans son mode de fonctionnement normal.

Une année noire pour les équipements astro

Bien que cette caméra n'ait été installée sur Hubble qu'en 2009, cette nouvelle panne nous rappelle les précédents déboires dont a été victime le vieillissant télescope spatial - notamment après avoir perdu un gyroscope en 2018 - dont les différentes interventions pour espérer le garder en vie jusqu'en 2025 restent précaires compte tenu de la fragilité de ses gyroscopes.


Rappelons que Hubble connait déjà son successeur qui n'est autre que le télescope spatial James Webb (JWST). Seulement, ce dernier accuse de nombreux retards et devrait désormais être lancé en mars 2021 !
Modifié le 19/01/2019 à 17h43
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top