La panne de gyroscope de Hubble pourrait durer plusieurs semaines

Par
Le 09 octobre 2018
 0
hubble

Depuis vendredi dernier, Hubble, le télescope qui a révolutionné notre façon d'appréhender l'univers, est en panne ! Une défaillance de gyroscope serait à l'origine du problème.

Hubble a été placé en « mode sans échec »

La NASA a annoncé avoir placé son célèbre télescope en « mode sans échec » depuis vendredi dernier. Non, il ne s'agit d'un bug dû à la dernière mise à jour de Windows, mais simplement d'un « mode sécurisé » qui permet de placer « le télescope dans une configuration stable le temps que le problème puisse être corrigé ».

En orbite depuis 1990, le télescope spatial possède six gyroscopes nécessaires pour l'orienter dans l'espace et assurer sa stabilité pendant ses opérations. D'un point de vue technique, au moins trois gyroscopes suffiraient normalement au fonctionnement optimal de Hubble, la NASA explique toutefois qu'une stratégie a été mise en place pour permettre à Hubble de fonctionner avec un seul de ses six gyroscopes, si la situation venait à se compliquer. Pour le moment, on sait que la NASA a été confrontée à plusieurs pannes successives ce weekend et à l'heure actuelle quatre gyroscopes seraient encore en bon état de marche. La panne des deux gyroscopes incriminés pourrait bien durer plusieurs semaines, le temps de réaliser tests et analyses pour un diagnostic approfondi et éventuellement d'envisager des réparations.

Une panne attendue depuis six mois

Les problèmes de gyroscopes sur Hubble sont assez fréquents, ceux qui l'équipent actuellement ne sont d'ailleurs pas les gyroscopes d'origines de Hubble. Ils l'équipent depuis 2009, date à laquelle une grande opération de 12 jours avait été menée pour remplacer la totalité des gyroscopes de Hubble ainsi que ses batteries et son ordinateur de bord. Cinq sorties spatiales ont en tout été réalisées depuis la mise en orbite du télescope en 1990, dont deux d'entre elles avaient pour objectif de remplacer les gyroscopes.

Les gyroscopes n'ont en effet pas une durée de vie exceptionnelle. Par ailleurs, bien que la NASA n'ait pas encore confirmé cette information, trois autres gyroscopes montreraient des signes de fatigue.

Dans un Tweet, Rachel Osten, directrice adjointe de la mission Hubble, a déclaré que le weekend a été « très stressant », elle a également ajouté "Nous savions que cela allait arriver, le gyroscope a fonctionné environ six mois de plus que ce que nous pensions".

Espérons que la NASA parvienne à résoudre cette panne. Bien qu'une alternative permette à Hubble de capturer des images avec un seul gyroscope, elle offrira "une couverture du ciel plus restreinte". L'agence spatiale a d'autant plus besoin de Hubble que son tant attendu successeur, le télescope spatial James Webb, ne sera pas opérationnel avant 2021.

Modifié le 09/10/2018 à 14h50

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top