La NASA tentera d'envoyer sa mission Artemis-1 vers la Lune le 29 août !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
21 juillet 2022 à 12h25
7
SLS Artemis 1 WDR test © NASA
Le soleil se lève sur Thiercelieu, et... Ah non, c'est SLS ! © NASA

Le temps des essais est terminé. Dans son gigantesque hangar du Centre Spatial Kennedy, le Space Launch System (SLS) reçoit ses derniers préparatifs pour le décollage. La mission Artemis-1 devrait décoller le 29 août et propulser la capsule Orion pour plusieurs semaines de mission autour de la Lune.

Plusieurs autres fenêtres de tir ont été communiquées.

Derniers préparatifs

Après plus d'une décennie de développement, de préparations, de retards et de tests, certains en venaient à douter que cette date viendrait un jour : le décollage de la mission Artemis-1. Mais les derniers essais, réussis en deux temps au cours du printemps avec un important compte à rebours simulé et un remplissage des réservoirs, ont montré que la fusée était saine.

SLS assemblage Artemis 1 © NASA/Kim Shiflett
Dans le bâtiment d'assemblage, les équipes peuvent accéder à tous les étages de la fusée SLS. © NASA/B. Smegelsky

Évidemment, il y a eu quelques inévitables soucis techniques, le dernier en date étant une fuite d'hydrogène sur une conduite d'un système ombilical au niveau du premier étage… Mais pas de point bloquant, et la NASA a pu tester son SLS jusqu'à valider son retour le 2 juillet dans le hangar du Centre Spatial Kennedy pour ses dernières préparations.

Elles sont en cours actuellement, et vont se prolonger jusqu'à la mi-août environ : le 18 août, la fusée et sa capsule Orion retourneront sur le site de lancement 39B, grâce au gigantesque véhicule à chenilles « Crawler Transporter ».

Vous faites quoi fin août ?

En conférence hier, les responsables de la NASA n'ont pas manqué le symbole que représentaient les 53 ans de la mission Apollo 11 pour donner les dates prévisionnelles pour la mission Artemis 1. La première est donc fixée au 29 août à 14 h 33 (Paris), la suivante au 2 septembre et la troisième au 5 septembre.

Un trio rapproché, qui évidemment à cette échéance pourra être modifié en fonction des paramètres météo ou des éventuels aléas techniques propres à stopper le compte à rebours (ce qui ne serait pas surprenant étant donné la taille et la complexité de cette fusée).

Une belle mission pour Orion

Les trois dates proposées correspondent à une mission de six semaines environ (39 à 42 jours) pour la capsule Orion, qui sera envoyée sur une orbite lunaire très distante. L'objectif de ce vol, qui n'embarque aucun astronaute pour un profil de « répétition générale » avant de futures missions lunaires habitées, sera de tester un maximum de systèmes loin de la Terre, en particulier la propulsion, le module de service européen, les communications mais aussi l'électronique et le profil de rentrée atmosphérique.

Si toutefois la NASA n'arrive pas à faire décoller la fusée pour une raison ou une autre au 5 septembre, elle la fera à nouveau rentrer dans le bâtiment d'assemblage… Il faudra en effet changer les batteries et réinitialiser le système d'éjection avant de nouvelles tentatives possibles à la fin octobre (du 17 au 31).

Source : SPACENEWS

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
smover
Même si par nature le SLS paraît complètement hors d’époque à l’époque où les fusées réutilisables se généralisent, j’ai hâte de voir cela !
pecore
Croisons les doigts.
Space_Boy
Je ne le sens pas du tout cette mission…
Korgen
Il n’y a que SpaceX qui maitrise les fusées réutilisables aux Etats Unis.
smover
Et Blue Origin.
cid1
Quel dommage que ce soit inhabité, mais ça prouve qu’ils pensent encore à la lune et qu’ils, j’espère, renverront des hommes sur la surface lunaire…
vincentd75
Bah c’est une évidence qu’ils pensent à retourner sur la lune. Mais aussi aller sur Mars. Et un jour sur Uranus, Neptune, Pluton.<br /> La conquête spatiale va voir des êtres humains conquérir d’autres planètes, faire de la terraformation, autrement dit aller y mettre une atmosphère respirable, etc…<br /> Ce n’est que le début. Ca paraît dingue de dire ça en 2022, tout comme du temps de Galilée de dire qu’un jour des hommes iraient marcher sur la lune.<br /> Donc l’avenir c’est de s’étendre, conquérir l’espace, le coloniser. Les inventions, les vaisseaux de plus en plus rapides, l’hyper sommeil, on te mettra dans un vaisseau à 5000 humains, tous endormis, destination la planète d’une galaxie X qu’il atteindra dans 50 ans, 100 ans, 500 ans ou 5000 ans et ils se réveilleront tous là-bas.<br /> Que va t-on inventer? En 1990 pensiez-vous un jour téléphoner, surfer sur internet avec un petit appareil portable se nommant smartphone et pouvoir avec WhatsApp parler en visio ou par message avec un type en Australie? Ca relevait de la science-fiction, arrête de rêver, tu racontes n’importe quoi. Peut-être la Nasa mais pas nous. Les gosses au collège on pourtant tous un smartphone ou presque pouvant faire cela.<br /> Donc oui on va commencer par la lune, puis ensuite Mars. La lune et tester tout cela sur place, si ça marche bien, Mars, voilà comment je vois le truc. Je ne pense pas que nous allions directement construire des bases sur Mars à 2 années par là de trajet.
cid1
@vincentd75<br /> Il n’y aurait pas plus content que moi si tout ce que tu dit arrivera un jour…Mais imagine le nombre d’inventions qu’il reste à trouver, déjà un moyen de protection contre les radiations cosmique, et dans la combinaison, et dans le vaisseau, ensuite il faut une nouvelle sorte d’énergie pour faire ces si longs voyages, tu dis que je rêves alors que j’ai juste dit que j’espérais qu’ils retournerais sur la lune, ce que tu dis n’arriveras pas de sitôt et tient plutôt du rêve, on ira peut-être visiter Mars et y construire des habitats mais, ça va demander beaucoup de temps et d’énergie.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'iPhone 12 Mini passe sous la barre des 600€ avec cette offre folle 🔥
Forfait pas cher : Free mobile fracasse le prix de sa série 90 Go !
Xiaomi nous en dit plus sur sa voiture électrique et les technologies maison qu'elle embarquera
Samsung Galaxy Z Fold 3 versus Galaxy Z Fold 4 : des évolutions suffisantes pour changer de smartphone ?
Cette solution VPN vous accompagne jusqu'à l'automne 2025 à -83% !
Non, vous ne rêvez pas ! Tesla a installé une piscine sur un Superchargeur
Pour vous, le meilleur antivirus du marché est disponible à -60% pendant un an !
Après Samsung et Xiaomi, c'est au tour de Motorola d'officialiser son Razr 2022
Microsoft introduit l'effet Mica dans Word 2021
Microsoft corrige plus de 120 failles, dont 17 critiques
Haut de page