Pluie de météorites et comète : un week-end avec la tête dans les étoiles

Par
Le 14 décembre 2018
 0
étoiles filantes

Si vous aimez avoir la tête dans les étoiles, vous ne manquerez sûrement pas les réjouissances célestes qui s'offrent à nous ce week-end. Outre l'intense pluie de météorites des Géminides, il sera également possible de voir la comète 46P/Wirtanen à l'œil nu !

Ce week-end de décembre va nous offrir de belles réjouissances astronomiques. À vrai dire, elles ont déjà débuté depuis le 13 décembre avec la pluie d'étoiles filantes des Géminides.

Une pluie d'étoiles filantes particulièrement intense

Observable chaque année en décembre, la pluie des Géminides est sans doute l'un des plus beaux spectacles à contempler dans le ciel nocturne, puisque l'on attend environ 50 météores par heure, en moyenne. Au zénith, il sera possible d'en apercevoir jusqu'à 160 par heure.

Visibles jusqu'au 15 décembre, les Géminides débutent leur course folle à travers l'atmosphère, comme leur nom l'indique, depuis la constellation des Gémeaux qui se trouve au-dessus de l'horizon Est. C'est donc dans cette direction qu'il faut regarder pour en apercevoir le plus possible. À l'instar des Perséides, les Géminides offriront un véritable festival d'étoiles filantes, notamment entre 1 et 2 heures du matin, lorsque la constellation des Gémeaux et son étoile géante blanche Castor seront le plus haut dans le ciel.

La comète Wirtanen visible à l'œil nu !

Autre réjouissance en ce week-end de décembre, la comète 46P/Wirtanen atteindra son point de trajectoire le plus proche de la Terre - à 11.6 millions de kilomètres - le 16 décembre et devrait être facilement observable une fois la nuit tombée, après 20 heures. L'astre chevelu, qui nous rend visite tous les 5,44 ans, sera également observable à l'œil nu le 15 décembre. Cependant, pour ces deux dates, il sera nécessaire de prévoir au minimum une paire de jumelles si vous souhaitez apercevoir quelques détails de la comète, notamment ses deux queues.

La comète devrait rester visible jusque fin décembre, mais les conditions d'observations seront alors difficiles, notamment à cause du retour de la Pleine Lune. Pour savoir où regarder, vous pouvez vous équiper d'une application telle que Sky Map, Stellarium, SkyView ou simplement diriger votre regard vers la constellation du Taureau, samedi soir.

Espérons que les conditions météorologiques soient favorables à l'observation de la voûte céleste ce week-end. Par ailleurs, si vous souhaitez bénéficier de conditions optimales, il conviendra de s'éloigner des sources de pollution lumineuse. Le spectacle sera en effet beaucoup moins attrayant aux abords d'une grande ville.

Source : Futura Sciences



Modifié le 14/12/2018 à 16h25
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Sciences et technologie

scroll top