La France investit dans les satellites et prépare une stratégie spatiale de défense

13 septembre 2018 à 11h34
0
Voie lactée

Et si l'espace était la future zone de conflits ? Une « guerre des étoiles » est-elle en train de se préparer ? Alors que les Etats-Unis comme la Russie et la Chine sont très actifs sur le sujet de la défense spatiale, la France aussi s'engage.

La France va mettre en place une stratégie spatiale de défense complète. Une décision qui intervient alors que la Ministre des armées Florence Parly vient de dévoiler un acte d'espionnage entre satellites.

L'espace, lieu de conflits et de défis

Envisager l'espace comme un théâtre de conflits et le lieu d'une potentielle guerre n'a rien de fou. Ce n'est pas de la science-fiction, et il convient de ne pas faire preuve de « naïveté », selon les propres mots de Florence Parly. Les Etats-Unis, notamment, ne sont pas naïfs sur le sujet. Pour preuve, Donald Trump veut créer une « armée de l'espace », une nouvelle branche rattachée à l'armée américaine.

C'est ainsi qu'une stratégie spatiale militaire française est en train de se dessiner. Un budget - 3,6 milliards d'euros - est déjà validé pour faire évoluer le parc de satellites de défense de la France. Les nouveaux satellites qui seront mis en orbite auront notamment des caméras de surveillance... car l'espionnage existe, même à des dizaines de milliers de kilomètres de la terre ferme.

Un satellite russe un peu trop curieux

Un cas supposé d'espionnage a ainsi été révélé par Florence Parly, invitée le 7 septembre dernier au CNES de Toulouse pour visiter le Centre de programmation, de commande et de contrôle du satellite militaire français CSO. Elle évoque le rapprochement anormal du satellite russe Louch-Olymp vers le satellite civilo-militaire Athena-Fidus en 2017. Ce dernier, développé notamment par la France, traite des communications militaires sécurisées, et aide à la gestion d'opérations militaires.

« Un satellite s'est approché d'un satellite français de télécommunication militaire, et probablement qu'il n'en était pas à sa première tentative », confie la Ministre. Pas de données sensibles récupérées, mais un avertissement clair que là-haut, l'espionnage est une réalité. « Tenter d'écouter ses voisins, ce n'est pas seulement inamical. Cela s'appelle un acte d'espionnage ».

Se protéger d'un potentiel conflit spatial

Florence Parly a rappelé sur Europe 1 (dans l'émission Le Grand Rendez-Vous), la stratégie de la France au sujet de l'espace : « Mon objectif, ce n'est pas de faire la guerre, ni de transformer l'espace en espace de guerre. La guerre des étoiles est bien autre chose qu'une fiction, elle aura des conséquences sur nos capacités, des conséquences sur nos opérations, des conséquences sur nos quotidiens ».

Une stratégie spatiale de défense complète sera soumise à Emmanuel Macron en novembre.
Modifié le 13/09/2018 à 15h22
13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top