Fortnite : des avocats canadiens veulent attaquer Epic Games en justice pour "dépendance au jeu"

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité
07 octobre 2019 à 07h55
35
Epic games fortnite battle royal
© Shutterstock.com

Un cabinet d'avocats montréalais veut lancer une action sous forme d'action collective contre l'éditeur du célèbre jeu, accusé de créer une dépendance chez les jeunes.

Le débat de la dépendance aux jeu vidéo est éternel et n'épargne évidemment pas le populaire Fortnite. Vendredi soir, les médias canadiens ont relayé l'attaque que prépare le cabinet d'avocats CaLex, qui exerce à Montréal. Celui-ci veut exercer une action collective contre l'éditeur du jeu, le studio Epic Games. Il en a officiellement fait la demande auprès de la Cour supérieure du Québec, juridiction locale de première instance (et parfois d'appel).

Epic Games aurait violé la loi canadienne sur la protection du consommateur

Le cabinet veut être le représentant et le défenseur des joueurs vivant au Québec ayant développé une addiction, une dépendance après avoir joué à Fortnite. Alessandra Esposito Chartrand, l'un des deux avocats dépositaires de la requête devant la justice canadienne avec Jean-Philippe Caron, accuse Epic Games d'avoir « intentionnellement créé le jeu en ayant les jeunes en tête ».


Les juristes montréalais considèrent qu'Epic a violé la loi sur la protection du consommateur en ayant « omis et/ou négligé de divulguer aux utilisateurs les risques et dangers associés » à la pratique du jeu. Plus loin encore, ils pensent que le studio a intentionnellement et de façon illicite porté atteinte aux droits à la sécurité, à la vie et à l'intégrité des utilisateurs. Une entorse qui serait contraire à la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.

Tout est fait pour tenir en haleine le joueur

Les parents prenant part à cette requête ont des enfants âgés de 10 et 15 ans, qui souffriraient de cette dépendance causée directement par le jeu. Ils affirment que s'ils avaient eu connaissance des risques d'addiction, ils auraient empêché leurs enfants de télécharger Fortnite. Maître Esposito Chartrand déroule un peu plus les conséquences du jeu, affirmant que les enfants ne développent plus suffisamment leurs émotions humaines, se mettant en retrait et entrant « dans un engrenage », ajoute-t-elle.

Enjeux, événements réguliers, skins, emotes, le titre aux 250 millions de joueurs parvient à tenir en haleine ses utilisateurs. Et à ce propos, les juristes ont constaté la facilité avec laquelle on peut accéder à la boutique virtuelle du jeu. « Le monde joue pour faire de l'argent », regrette un assidu joueur, Antoine Fraser. « On a perdu l'essence du jeu ».

La dépendance aux jeux vidéo ? Un trouble de la santé mentale, pour l'OMS

Pour les avocats Esposito Chartrand et Caron, Fortnite a recours « aux mêmes tactiques que les créateurs de machines à sous », en faisant miroiter le gain de récompenses variables à ses joueurs. Des psychologues opérant pour Epic Games auraient réfléchi pendant quatre ans aux mécanismes accrocheurs.


Rappelons que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé, en mai dernier, que la dépendance aux jeux vidéo est enfin considérée comme un trouble de la santé mentale, ce qui donne une certaine crédibilité à cette requête en justice, dont on ignore si elle éveillera les consciences ou si elle ne restera que purement symbolique.

Source : Radio Canada

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité

Chargé de l'actualité

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM, école reconnue par la profession), pour écrire, interviewer, filmer, monter et produire du contenu écrit, audio ou vidéo au quotidien. Quelques atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la production vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et la musique :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (35)

KlingonBrain
Ce n’est pas la première fois que j’entends parler de ça. Selon certains, il semblerait que certain travaux d’étude sur le cerveau humain auraient abouti à la possibilité de “hacker le cerveau” pour générer une forme de dépendance qui ne serait pas vraiment bonne pour les utilisateurs. Est ce le cas ici ? Personnellement, je l’ignore, mais il n’est peut être pas idiot de se pencher sur la question.<br /> Si cela était avéré, il me semblerait nécessaire de réglementer les pratiques. Par exemple en interdisant les ventes “ingame” d’objets virtuels et de n’autoriser que le payement d’une licence et d’éventuelles nouvelles versions dans le temps.
chabgyver
Ils ont raison à 100%, déjà que les jeunes ne lisent plus ni rien d’autres, ce jeu, plus que n’importe quel autre jeu ne les aide pas à sortir de leur léthargie.<br /> Le but final, c’est quoi ? Les rendre débiles et donc dociles, par contre, ça sera une génération avec de sacrés reflex.
nirgal76
Peuvent en faire autant avec les fabriquant de smartphone ou d’OS mobile alors vu le monde de lobotomisés qui est en train de naitre.
jedi1973
mdr !!! toute activité ludique ou festif genere une dependance chez l’homme !!! alcool, cigarette, jeux d’argent, jeux video, smartphone, drogue, sucre, nourriture, etc… livres aussi ( certains en devorent plusieurs par mois). Comment combattre des moulins a eau !!! Aujourdhui c’est Fortnite, hier c’etait Warcraft/candy crush, avant hier c’etait Mario/Tetris, demain ce sera autre chose !!!
jedi1973
Par contre, on parle juste d’un seul jeux de maintenant ! Les jeux ( present aux E-sport) qui occupent certains joueurs depuis 10/15 ans, ca les inquietent pas ??? ( la serie des counter strike, warcraft/starcraft , league of legende, les fifa…pour ne citer que ceux la…) .
rsebas3620
la mecanique de warcraft etait differente tu payait le jeu puis un abonnement et rien d’autre…la le jeux est gratuit et on te fait miroiter plein de choses avec leur pass de combat payant tout est fait pour que tu claque ton argent… encore une fois quand c’est gratuit c’est toi le produit…
m_enfin
La psychologie ne devrait pas être utilisée pour manipuler les gens à des fins mercantiles. Si c’est le cas, il doit y avoir sanction.
Oncle_Picsou
Et pourtant, c’est toujours le cas, dans toute forme de publicité, a un degré plus ou moins important ^^
wannted
C’est la base. C’est pour ça qu’en marketing l’on etudie le comportement du consommateur. C’est utilisé de partout par tout le monde.
Maga83
Je suis dépendant à Clubic… et en plus, j’écris que des conneries… c’est grave, docteur ?
glandeuranon
Tout ça pour mettre une étiquette sur une boîte. C’est cocasse, puisqu’on trouve déjà plein d’étiquettes sur les boîtes, mais personne ne les lit.
suRy
Lol n’importe quoi, le cliché ultime. La faute à l’éducation donnée par les parents plutôt :-). Mais dans ce pays c est plus facile de jeter la faute sur les autres plutôt que de voir les siennes, SURTOUT quand il s’agit de ses propres enfants.Paupières fermées, on ne voit pas grand chose.<br /> Les livres aussi peuvent attester de la stupidité d’une personne. Bravo les clichés encore une fois.
phmxos
Je suis dépendant de ma voiture pour aller au boulot …<br /> Dois je faire un procès à mon boss ?
suRy
Nous exigeons des jeux nuls s’il vous plaît !
Nmut
Ne pas croire que les dépendances ne touchent que les personnes fragiles, ou que les sectes que les esprits faibles, c’est un réflexe de protection mais il faut justement eviter de penser ça. La dépendance est une faille de la personne qui permet à quelque chose de devenir une addiction ou une obsession. Il ne faut jamais se croire à l’abri, c’est la meilleure façon de s’en prémunir, surtout dans ce monde ou tout tente de conquérir ton cerveau: pub, jeux, bouffe, pression sociale, réseaux sociaux (probablement la plus belle source de manipulations quand on analyse ce qui s’y passe), … Et malheureusement c’est souvent suffisamment insidieux pour que l’entourage ne s’en aperçoive qu’un fois le mal installé.
Peter_Vilmen
La psychologie est manipulée à des fins mercantiles… dans toutes les pratiques mercantiles.
max_971
Les juristes sont dépendants de la loi.<br /> Il faudrait qu’ils attaquent l’état pour leur dépendance.
jedi1973
en gros tu souhaite te faire asservir par des robots et l’IA pour pouvoir plus glander sur ton canapé !!! c’est beau les reves de certains,… et si dangereux !!! Le probleme dans ton reve c’est que si la “machine” tombe en panne, en meme temps que celle qui est sensé la reparé, tu te retrouvera comme un gland a pas savoir la reparer et a devoir tout faire tout seul… mais tu auras pas la connaissance ni la methode pour retrouver ce que tu as perdu…
ares-team
Mais c’est quoi encore cette connerie de dépendance aux jeux ?<br /> C’est plutôt aux parents qu’il faudrait infliger une amende pour laisser leur enfant y jouer sans limite de temps.
nirgal76
“et en plus, j’écris que des conneries”<br /> oula, tu vas finir rédacteur
Cassin
chabgyver:<br /> Ils ont raison à 100%, déjà que les jeunes ne lisent plus ni rien d’autres, ce jeu, plus que n’importe quel autre jeu ne les aide pas à sortir de leur léthargie.<br /> Le but final, c’est quoi ? Les rendre débiles et donc dociles, par contre, ça sera une génération avec de sacrés reflex.<br /> Mais genre. “C’était mieux avant”, c’est ça ? C’est pas comme si nos parents à nous pensaient déjà la même chose quand nous étions gamins (“arrête de regarder ces conneries de Dragon Ball Z, ça n’a aucun sens !”). Ce n’est pas comme leurs parents à eux pensaient la même chose à leur époque (y’en a qui vont vouloir abolir le rock’n’roll je vous rappelle). Ce n’est pas comme si NOUS pensons la même chose de ce qu’aiment NOS gamins (“arrête de jouer à Fortnite et de regarder Squeezie, c’est de la merde !”)<br /> Faut pas croire que le fossé générationnel est une invention récente hein, il a toujours existé, et il existera toujours. La société évolue, ses loisirs aussi. C’est à nous de savoir mettre les barrières sans non plus les priver de tout.
ares-team
Je ne me contredit en rien…<br /> Je dis juste que c’est une connerie, comme il a été dit plus haut dans les commentaires, il y a des dépendances sur tout, alors faudrait attaquer toutes les industries.<br /> Pourquoi personne n’attaque les fabriquants de cigarettes ?<br /> Pourquoi personne n’attaque les fabriquants d’alcools ?<br /> Je dis donc juste que c’est une connerie, car s’ils sont devenu dépendant, c’est surtout à cause des parents qui ont le devoir de cadrer leur enfant, et non à cause de l’éditeur du jeu.
Keoden
Blablabla, il n’est surement pas question de dépendances derrière tout ça mais encore une fois de gros sous.<br /> Attaquer la société qui produit fornite ? En faire suffisamment parler pour qu’on le lise un peu partout (je rappel qu’on est sur Clubic) ?<br /> C’est comme si vous me disiez que les gens qui “produisent” Greta Thunberg voulaient sauver les esquimaux.<br /> @anon16165080: tu es très loin d’être le seul à avoir imaginé un monde différent. Lis les philosophes matérialiste comme Marx ou Epicure
Cassin
Il y a (/a eu) des procès contre les fabricants de cigarettes, ça a fait suffisamment parler. Sauf que là l’addiction est un phénomène chimique (les produits dans le clopes), ce n’est pas comparable aux jeux vidéo.<br /> Le fait est que, pour certaines personnes, il y a bel et bien addiction, le mécanisme est le même que pour les jeux d’argent (d’où certains pays qui interdisent les loot boxes). On a des règles pour les jeux d’argent justement, mais il est difficile d’appliquer les mêmes pour les JV (on peut se faire interdire de casino, c’est difficile de se faire interdire de JV ^^ )<br /> Et tu parles des parents irresponsables, mais il n’y a pas que des enfants de concernés. Une fois devenu étudiant dans son petit studio, ou jeune adulte, les parents n’y peuvent plus grand-chose. On a eu la même chose lorsque les MMO étaient en plein boom.
ares-team
Pour les loot-boxes, je suis 100% d’accord.<br /> Code de la sécurité intérieure<br /> Article L322-1 - Les loteries de toute espèce sont prohibées.<br /> Article L322-2 - Sont réputées loteries et interdites comme telles : les ventes d’immeubles, de meubles ou de marchandises effectuées par la voie du sort, ou auxquelles ont été réunies des primes ou autres bénéfices dus, même partiellement, au hasard et, d’une manière générale, toutes opérations offertes au public, sous quelque dénomination que ce soit, pour faire naître l’espérance d’un gain qui serait dû, même partiellement, au hasard et pour lesquelles un sacrifice financier est exigé par l’opérateur de la part des participants.<br /> Mais on est en France, le pays qui ne respecte jamais ses propres lois.<br /> Après, pour les autres qui ont l’âge de voter, désolé, mais c’est leur problème.<br /> Mon éducation a bien été faite, à 36 ans je m’impose 2 heures maximum par jour pour les jeux (quand j’ai du temps pour…)<br /> Et ma fille (6 ans) c’est pareil. Une fois que sa tablette est déchargée, elle la met en charge et elle n’y touche plus jusqu’au lendemain.
KlingonBrain
Tout à fait.<br /> D’ailleurs, de nos jours, une grande partie des productions sont de plus en plus automatisées.<br /> L’humanité n’a jamais produit autant au point de menacer gravement l’écosystème.<br /> Mais on raisonne toujours comme au moyen age, en sanctifiant le travail… alors même que celui ci devient rare à cause de l’automatisation.<br /> A tel point que la dictature et le monde de l’argent ont compris tout le pouvoir que le manque de travail peut leur donner.<br /> Il serait grand temps de commencer à raisonner autrement qu’avec cette pensée moyenâgeuse sur le travail.
manycalavera
Fortnite est un des rare jeu qui n’est pas Pay to Win, a par acheter un skin qui te permet d’etre moins visible a coté de rochers ou herbe, on ne peux pas acheter d’armes plus puissante ou autre ce n’est que cosmétique, au parents de résister aux demandes de leurs enfants et ne pas se laisser faire à leurs caprices.
Jimbo
J’espère bien qu’ils vont se faire dégager direct. Ce type d’actions est symptomatique de l’abandon parental sur l’éducation des enfants. Incapables de s’occuper de leurs gosses et de leur donner une vraie éducation, ces irresponsables rejettent la faute sur le reste du monde: les jeux vidéos, les séries télé, les réseaux sociaux, les téléphones portables, le milieu scolaire, etc.<br /> Moi j’ai un enfant, qui, comme les autres, est friand de ces technos, et qui l’a réclame régulièrement. Mais on lui explique les risques, les dangers, et on pratique ENSEMBLE, de manière mesurée et contrôlée, afin qu’il s’amuse sans toutefois tomber dans l’excès.<br /> L’interdiction totale de jeux vidéos ou de télévision est un illusion ; ce qu’il faut aux enfants c’est de l’encadrement, de l’accompagnement dans l’accès et l’utilisation du monde digital.<br /> Ces parents sont tout simplement des ânes qui n’ont même pas conscience de leur stupidité.
philumax
phmxos+ : ha non, au fabricant de ta voiture! c’est lui qui t’a rendu accro à l’automobile!<br /> on ne peut pas lutter seul contre la pression de tous les médias.
jedi1973
&lt;&lt;La psychologie est manipulée à des fins mercantiles&gt;&gt; effectivement, tu me citeras qq chose dans le monde qui n’est pas mercantile !!! C’est la vrai vie, c’est tout.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet