Le Royaume Uni va-t-il également bannir les loot boxes ?

Nassim Chentouf Contributeur
17 septembre 2019 à 08h26
0
lootbox

Les loot boxes, en plus de susciter de vifs débats dans la communauté des joueurs, inquiètent énormément les gouvernements. Il faut dire que ce principe, permettant d'obtenir aléatoirement des objets virtuels contre un paiement bien réel, semble entraîner des risques d'addiction chez certaines personnes.

Et alors que la Belgique a déjà interdit les loot boxes - dont abusent énormément certains studios leaders du milieu -, la Commission parlementaire du ministère britannique du numérique, des médias et des sports souhaite une meilleure réglementation.

Les loot boxes considérées comme des jeux de hasard

Les jeux de hasard sont un vrai problème au Royaume-Uni. Un problème pouvant être lié aux loot boxes, selon le gouvernement. C'est à travers une Commission parlementaire qu'une étude a été menée sur les nouvelles technologies et notamment cette nouvelle forme d'achat proposée par nos jeux modernes.

Dans certains cas, il s'agit de simples achats esthétiques, comme dans Fortnite, mais dans d'autres, un vrai « pay to win » en plus du prix de base d'un jeu. Les joueurs se rappellent de la polémique autour de Star Wars Battlefront II, proposé par EA.


C'est notamment EA qui s'était défendu face à la Commission parlementaire britannique en expliquant que les loot boxes n'étaient que des « œufs surprise », entendre par là des achats innocents à la façon d'un jouet. La Commission parlementaire n'a pas semblé convaincue et évoque un jeu de hasard pour définir les loot boxes. Cette dernière explique que ce qui peut être « acheté avec de l'argent réel sans révéler son contenu en avance est similaire aux jeux de hasard permettant de remporter de l'argent ».

La Commission parlementaire suggère une interdiction des loot boxes

Face à cette conclusion, la Commission parlementaire pense que le gouvernement du Royaume-Uni devrait appliquer des mesures exemplaires. On parle notamment d'appeler les studios à mieux gérer la conception des loot boxes, notamment face à une volonté « délibérée » de faire abstraction des dérives que ces achats peuvent entraîner en appliquant tel modèle économique.


Reste à savoir si le gouvernement britannique entendra les recommandations de la Commission parlementaire. Dans le cas où la réception serait bonne, le Royaume-Uni pourrait bien encadrer de façon beaucoup plus stricte les loot boxes, voir les interdire. Même si pour la Commission britannique, il s'agit avant tout de protéger les joueurs des risques d'addiction que peut entraîner ce modèle économique, qu'il s'agisse d'enfants ou parents, mais également des énormes pertes financières face à des achats compulsifs reposant sur le hasard du contenu de ces boîtes.

Source : TechCrunch
8 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top