Le Royaume Uni va-t-il également bannir les loot boxes ?

17 septembre 2019 à 08h26
8
lootbox

Les loot boxes, en plus de susciter de vifs débats dans la communauté des joueurs, inquiètent énormément les gouvernements. Il faut dire que ce principe, permettant d'obtenir aléatoirement des objets virtuels contre un paiement bien réel, semble entraîner des risques d'addiction chez certaines personnes.

Et alors que la Belgique a déjà interdit les loot boxes - dont abusent énormément certains studios leaders du milieu -, la Commission parlementaire du ministère britannique du numérique, des médias et des sports souhaite une meilleure réglementation.

Les loot boxes considérées comme des jeux de hasard

Les jeux de hasard sont un vrai problème au Royaume-Uni. Un problème pouvant être lié aux loot boxes, selon le gouvernement. C'est à travers une Commission parlementaire qu'une étude a été menée sur les nouvelles technologies et notamment cette nouvelle forme d'achat proposée par nos jeux modernes.

Dans certains cas, il s'agit de simples achats esthétiques, comme dans Star Wars Battlefront II, proposé par EA.


C'est notamment EA qui s'était défendu face à la Commission parlementaire britannique en expliquant que les loot boxes n'étaient que des « œufs surprise », entendre par là des achats innocents à la façon d'un jouet. La Commission parlementaire n'a pas semblé convaincue et évoque un jeu de hasard pour définir les loot boxes. Cette dernière explique que ce qui peut être « acheté avec de l'argent réel sans révéler son contenu en avance est similaire aux jeux de hasard permettant de remporter de l'argent ».

La Commission parlementaire suggère une interdiction des loot boxes

Face à cette conclusion, la Commission parlementaire pense que le gouvernement du Royaume-Uni devrait appliquer des mesures exemplaires. On parle notamment d'appeler les studios à mieux gérer la conception des loot boxes, notamment face à une volonté « délibérée » de faire abstraction des dérives que ces achats peuvent entraîner en appliquant tel modèle économique.


Reste à savoir si le gouvernement britannique entendra les recommandations de la Commission parlementaire. Dans le cas où la réception serait bonne, le Royaume-Uni pourrait bien encadrer de façon beaucoup plus stricte les loot boxes, voir les interdire. Même si pour la Commission britannique, il s'agit avant tout de protéger les joueurs des risques d'addiction que peut entraîner ce modèle économique, qu'il s'agisse d'enfants ou parents, mais également des énormes pertes financières face à des achats compulsifs reposant sur le hasard du contenu de ces boîtes.

Source : TechCrunch
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (8)

Urleur
Faut appliquer à toute l’europe ou interdire ! Les premiers visés sont les mineurs.
gnagnagna
On s’en fout, ce sont des britanniques, pas des européens…
YupIDid
Techniquement ils sont aujourd’hui toujours européens
K4minoU
lol le troll =D<br /> Plus sérieusement, Urleur a raison<br /> Il y a dans ce sytème une vraie volontée de prédation et de faire payer tout en faisant miroiter une éventuelle possibilité de rien…<br /> Les jeux vidéos, finalement, je les trouvais plus sains lorsqu’on les payait une fois pour tout, les f2p (ou plus communément appelés les gatcha) sont juste le cancer des jeux modernes. Sur consoles ou PC, ils essaient de faire la même chose avec les DLC c’est du gros n’importe quoi.<br /> Donc s’il y a une autorité qui tape des poings en disant stop, c’est déjà un pas en avant.<br /> Il ne faut pas trop compter sur Google ou Apple qui prennent des parts dessus donc ils vont aller selon la politique du moment…
max_971
La porte est ouverte, c’est eux qui ne veulent pas partir.
Matrix-7000
Et après, certains diront encore que la publicité est indispensable voir une bonne chose! Peut-être faut-il que les enfants de ces mêmes publicitaires et annonceurs soient eux-mêmes pris dans cette spirale infernal, qu’est l’addiction aux jeux, pour les faire réfléchir et réagir! Espérons que l’Europe trouvera un terrain d’entente afin de protéger le plus grand nombre…<br /> Merci la Belgique de montrer le chemin aux autres!
ares-team
Les jeux de hasard permettent de gagner de l’argent.<br /> Les loot-boxes permet de gagner des objets virtuel.<br /> Alors si les loot-boxes doivent être interdit, faudrais aussi interdir tous les cadeaux surprise de tous les jouets et nourriture.
Cassin
Il y a quand même peu de gens qui sont devenus addicts aux Kinder Surprises, hein…
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet