Anthem : BioWare ne publiera plus de mises à jour et planche sur une réinvention complète du jeu

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
11 février 2020 à 10h35
0
Anthem
© Electronic Arts

Anthem est mort, vive Anthem. Dans un billet de blog doux-amer, Casey Hudson, producteur général du jeu chez BioWare, esquisse ses plans pour l'avenir du plus gros flop vidéoludique de 2019.

Le jeu-service, qui fêtera ce mois-ci son premier anniversaire, va repasser par la case départ. C'est en creux ce qu'il faut comprendre du message de Casey Hudson, qui semble avoir obtenu de la part d'Electronic Arts un blanc-seing pour « réinventer la boucle de gameplay » d'Anthem.

Anthem rentre en stase, pour mieux en ressortir

Dans un futur proche, Anthem va donc vivoter au rythme de quelques événements communautaires recyclés. Mais que personne ne s'y trompe : le jeu de BioWare tel qu'on le connaît est bel et bien mort.

« Dans les prochains mois, nous allons nous concentrer sur une reconstruction à plus long terme de l'expérience, et travailler plus particulièrement sur une réinvention de la boucle de gameplay principale avec des objectifs clairs, des défis motivants et une progression faite de récompenses significatives », explique le producteur dans son billet, tout en assurant que le plaisir de « voler et combattre dans un vaste univers de science-fantasy » restera au cœur du jeu.


Ce qui aurait dû être fait avant la publication du jeu, en somme. Dès lors, comment accorder le moindre crédit aux promesses de Casey Hudson, alors qu'Anthem s'annonçait a priori comme une révolution du genre ? En espérant que le temps qui a été accordé aux équipes de BioWare Austin et Edmonton sera suffisant pour réparer les fondations fragiles qui rendent l'édifice casse-gueule.

Quel avenir pour Anthem ?

« Pour faire ça correctement,  » ajoute Casey Hudson, « nous allons faire ce que nous aurions voulu faire davantage la première fois : à savoir offrir à une équipe le temps de tester et d'itérer en se focalisant sur le gameplay avant tout ». Des déclarations prudentes, qui mettent en exergue le travail titanesque qui attend les équipes de BioWare, plus que jamais sur la sellette après les échecs successifs de Mass Effect Andromeda et Anthem.

Le shoot'n loot de BioWare saura-t-il se relever d'une année de bashing ? L'histoire récente nous prouve que le salut n'est pas impossible à trouver pour les accidentés du jeu vidéo. Comme le rappelle Gamekult, le MMO Final Fantasy XIV a su rebondir après des débuts chaotiques pour devenir l'un des jeux en ligne les plus populaires du moment, avec plus de 16 millions de joueurs. Le même constat peut s'appliquer à No Man's Sky. Le jeu d'exploration spatiale sorti en 2016 a rapidement douché les joueurs qui ne retrouvaient pas l'expérience que les trailers promettaient. Ce n'est qu'au terme de trois années de développement supplémentaire que le jeu de Hello Games a pu rebondir et réparer son image auprès de joueurs désormais conquis.


Il reste étonnant de voir qu'Electronic Arts s'est laissé convaincre par BioWare. Aveu d'échec cuisant, la manœuvre peut néanmoins être perçue comme un sacerdoce de la part de l'éditeur, qui veut faire amende honorable en réparant ce que son impatience initiale avait brisé. C'est qu'Anthem est un jeu plein de potentiel, aux mécaniques parfois grisantes. Pragmatique, EA espère bien entendu un retour financier à la hauteur de son investissement — estimé à plus de 100 millions de dollars.

Source : BioWare
Modifié le 11/02/2020 à 10h51
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top