Plus de sang ni de cadavre : la Chine étrangle un peu plus le jeu vidéo

le 26 avril 2019 à 09h48
0
manette-ps-pixabay.png

L'Empire du Milieu a dévoilé de nouvelles règles interdisant notamment les jeux qui feraient apparaître du sang ou des cadavres à l'écran.

Depuis le mois de décembre et la fin du gel de l'approbation de nouveaux jeux vidéo dans le pays, la Chine a dévoilé de nouvelles règles entrées en vigueur ce lundi 22 avril. Et celles-ci sont plutôt restrictives puisqu'elles bannissent du pays les titres qui montrent du sang et des cadavres, les jeux d'argent comme le poker ou plus étonnant le mah-jong, lui-même d'origine chinoise. Également, les jeux qui font référence à l'histoire impériale du pays ne sont plus autorisés.

Entre le souci d'une dépendance des jeunes et le désir de s'ouvrir au monde


Rejoignant ainsi la pornographie au rang des interdictions, d'autres réglementations ont aussi été mises en place en marge de celles énoncées précédemment. Les éditeurs vont par exemple devoir faire en sorte que les titres donnés aux jeux teintés des valeurs et de la culture chinoises puissent présenter l'Empire du Milieu sous son meilleur jour, dans le cas où ils acquièrent une popularité susceptible de traverser les frontières.

La Chine ne met évidemment pas ces nouvelles règles en place sans justification. Pour l'Administration nationale de la presse et de l'édition, la dépendance des jeunes aux jeux vidéo reste préoccupante et pose des questions de santé publique, comme la nette augmentation des cas de myopie chez les enfants, qui pourrait directement être liée à l'utilisation intensive des écrans et des jeux vidéo. C'est en tout cas la conviction des autorités locales.

Malgré la prise de poids de la réglementation, la Chine n'est pas complètement fermée au monde. Pour preuve, Nintendo et son partenaire Tencent devraient pouvoir prochainement (sans qu'une date ne soit encore fixée) commercialiser la Switch, le régulateur chinois ayant approuvé une version d'essai de New Super Mario Bros. U Deluxe.

Modifié le 26/04/2019 à 17h05
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top