La Xbox « Scarlett » aura des cœurs dédiés spécifiquement au ray tracing

Pierre Crochart Contributeur
11 septembre 2019 à 13h17
0
Project Scarlett
© Microsoft

C'est un développeur de Gears 5 qui a vendu la mèche. Dans une interview accordée à GameSpot concernant le dernier TPS exclusif à la console de Microsoft, nous apprenons que la firme ne cache pas ses ambitions en matière de rasterisation.

Déjà promise à un bel avenir en termes de performances, la Xbox nom de code « Scarlett » dédierait plusieurs cœurs de son architecture à la gestion du ray tracing.

Plusieurs cœurs pour gérer le ray tracing

Interrogé par GameSpot au sujet des futurs jeux de la saga Gears sur la prochaine console de Microsoft, Colin Penty, Directeur artistique chez The Coalition, a botté en touche. Non sans semer au passage une info que la firme de Redmond avait passé sous silence jusqu'à présent.

« Nous n'avons rien à annoncer pour le moment concernant Gears sur le nouveau hardware - mais je suis super excité de ce que cette nouvelle machine pourra faire. Disposer de cœurs de ray tracing dédiés est énorme ».

Nous savions déjà que la Xbox « Scarlett » et la future PlayStation permettraient toutes deux de >prendre en charge le ray tracing. Nous ignorions en revanche si elles le feraient par le biais d'un GPU traditionnel, ou par l'adjonction de cœurs dédiés (comme sur les dernières cartes RTX de NVIDIA par exemple). Il semblerait donc que ce soit cette dernière option qui ait été retenue ; chez Microsoft du moins.


Des graphismes époustouflants et des impacts limités sur les performances

Une indiscrétion de la part de Colin Penty, qui renvoie directement à ce qu'annonçait Phil Spencer, le monsieur Xbox de Microsoft, en amont de la Gamescom.

Pour lui, la nouvelle génération de consoles devra se concentrer sur la vitesse de chargement et la fluidité de l'image. Deux éléments qu'il est difficile d'assurer dans le cas d'un jeu bénéficiant du ray tracing... Sauf dans l'hypothèse où la console profite de cœurs dédiés spécifiquement à la tâche, allégeant ainsi la charge des autres cœurs qui peuvent se concentrer sur le rendu plus « classique » des jeux.


Mais de nombreuses inconnues demeurent encore. Sur PC, pour reprendre l'exemple des dernières cartes graphiques NVIDIA, l'activation de la rasterisation n'est pas sans conséquences sur la fréquence d'affichage. Et même dans le cas d'une carte graphique tarifée à plus de 700 €. On reste donc curieux sur les compromis que devra trouver Microsoft pour assurer graphismes dernier cri, fluidité de tout temps et prix de vente raisonnable. Faute de quoi, elle pourrait bien connaître un lancement aussi chaotique que pour la Xbox One.

Source : GameSpot
Modifié le 11/09/2019 à 16h06
11 réponses
11 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top