La Xbox « Scarlett » aura des cœurs dédiés spécifiquement au ray tracing

11
Project Scarlett
© Microsoft

C'est un développeur de Gears 5 qui a vendu la mèche. Dans une interview accordée à GameSpot concernant le dernier TPS exclusif à la console de Microsoft, nous apprenons que la firme ne cache pas ses ambitions en matière de rasterisation.

Déjà promise à un bel avenir en termes de performances, la Xbox nom de code « Scarlett » dédierait plusieurs cœurs de son architecture à la gestion du ray tracing.

Plusieurs cœurs pour gérer le ray tracing

Interrogé par GameSpot au sujet des futurs jeux de la saga Gears sur la prochaine console de Microsoft, Colin Penty, Directeur artistique chez The Coalition, a botté en touche. Non sans semer au passage une info que la firme de Redmond avait passé sous silence jusqu'à présent.

« Nous n'avons rien à annoncer pour le moment concernant Gears sur le nouveau hardware - mais je suis super excité de ce que cette nouvelle machine pourra faire. Disposer de cœurs de ray tracing dédiés est énorme ».

Nous savions déjà que la Xbox « Scarlett » et la future PlayStation permettraient toutes deux de >prendre en charge le ray tracing. Nous ignorions en revanche si elles le feraient par le biais d'un GPU traditionnel, ou par l'adjonction de cœurs dédiés (comme sur les dernières cartes RTX de NVIDIA par exemple). Il semblerait donc que ce soit cette dernière option qui ait été retenue ; chez Microsoft du moins.


Des graphismes époustouflants et des impacts limités sur les performances

Une indiscrétion de la part de Colin Penty, qui renvoie directement à ce qu'annonçait Phil Spencer, le monsieur Xbox de Microsoft, en amont de la Gamescom.

Pour lui, la nouvelle génération de consoles devra se concentrer sur la vitesse de chargement et la fluidité de l'image. Deux éléments qu'il est difficile d'assurer dans le cas d'un jeu bénéficiant du ray tracing... Sauf dans l'hypothèse où la console profite de cœurs dédiés spécifiquement à la tâche, allégeant ainsi la charge des autres cœurs qui peuvent se concentrer sur le rendu plus « classique » des jeux.


Mais de nombreuses inconnues demeurent encore. Sur PC, pour reprendre l'exemple des dernières cartes graphiques NVIDIA, l'activation de la rasterisation n'est pas sans conséquences sur la fréquence d'affichage. Et même dans le cas d'une carte graphique tarifée à plus de 700 €. On reste donc curieux sur les compromis que devra trouver Microsoft pour assurer graphismes dernier cri, fluidité de tout temps et prix de vente raisonnable. Faute de quoi, elle pourrait bien connaître un lancement aussi chaotique que pour la Xbox One.

Source : GameSpot
Modifié le 11/09/2019 à 16h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Microsoft émet un brevet concernant une enceinte portable
Salon de Francfort : Opel Corsa-e Mortorsport, une version parée pour les rallyes électriques
En chute libre depuis 3 ans, le marché du smartphone devrait rebondir en 2020, porté par la 5G
ASUS lance la commercialisation de sa carte-mère ROG Strix X570-I dédiée au gaming
La version finale d’iOS 13 tease un casque de réalité augmentée conçu par Apple
Fibre, 4G, 5G : Orange dévoile exceptionnellement les coulisses de son réseau
Salon de Francfort : Volkswagen ID.3, nos premières impressions sur le salon
La Dreamcast fête ses 20 ans : quels jeux ont été les plus vendus sur la console de Sega ?
Google Chrome : le transfert d'onglets d'un appareil à l'autre débarque progressivement
Haut de page