Visiblement, le Xbox Game Pass est très bon pour les affaires des indépendants

Pierre Crochart Contributeur
13 août 2019 à 17h11
0
Xbox Game Pass
© Microsoft

Le Xbox Game Pass permet à ses abonnés d'avoir accès à une centaine de jeux sans surcoût. Mais pour les développeurs du jeu Descenders, cette exposition a aussi des retombées très positives sur leurs finances.

Dans une interview accordée à GamesIndustry.biz, Mike Rose, fondateur du label No More Robots qui édite Descenders est revenu sur le modèle du Xbox Game Pass qu'il juge très bénéfique aux développeurs indépendants comme ceux de son écurie.



Une mise en avant efficace


Pour Mike Rose, le Xbox Game Pass est tel un panneau publicitaire. Un panneau sur lequel l'homme admet avoir été réticent à s'afficher au départ. Rappelons brièvement le concept du Game Pass : en échange d'un abonnement mensuel, les abonnés disposent d'un accès à une centaine de jeux first et third party du catalogue Xbox. Mais les jeux ne sont pas pour autant acquis par les joueurs, et peuvent quitter les rayons du Game Pass exactement comme n'importe quelle série ou film sur Netflix.

« Mais pourquoi quelqu'un achèterait le jeu s'il appartient au Game Pass ? » s'interrogeait à l'époque le fondateur de No More Robots. Pour la simple et bonne raison que sa mise en valeur est permanente, lui ont probablement répondu les responsables marketing du Xbox Game Pass.

Descenders a été joué par plus de 600 000 joueurs


« Votre jeu est sur la page d'accueil en permanence », raconte en effet Mike Rose à Games Industry au sujet de Descenders. « Les gens voient votre jeu tous les jours. Et grâce à ça, pendant le mois de lancement, nos ventes sur Xbox — nous n'avions pas fait de réduction ou quoi que ce soit — ont quadruplé, et se sont maintenant établies à trois fois ce que nous vendions (lorsque le jeu était en accès anticipé, ndlr) ».

Résultat : Mike Rose annonçait fièrement sur Twitter fin juillet que la seule Xbox One avait représenté près de 30% des recettes de l'éditeur grâce à Descenders uniquement. Le jeu de Rage Squid aurait par ailleurs été joué par plus de 600 000 joueurs avides de sensations fortes.



La formule gagnante pour Microsoft


Microsoft a eu le nez creux avec son Game Pass - lui-même très inspiré par l'EA Access sorti trois ans plus tôt. Sur le marché depuis 2017, la part des revenus attribués au Xbox Game Pass ne fait que croître. Tout comme la notoriété du service.

Mais si entendre le créateur dudit service louer ses vertus est une chose, qu'un éditeur « modeste » comme No More Robots vienne les confirmer est une affaire autrement plus réjouissante.

Malheureusement l'idylle pourrait être de courte durée. Avec de nombreux autres concurrents à venir sur le marché (Ubisoft et Apple en tête), les studios risquent de se bousculer pour en être. Sachant leur modèle économique pertinent, et la nécessité pour les développeurs d'intégrer ces fameux services, les constructeurs pourraient être bien moins généreux à l'avenir envers ces derniers.

Source : Games Industry
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top