Des tweets de Bolsonaro et Maduro à propos du Covid-19 supprimés par la plateforme

31 mars 2020 à 10h51
0
twitter pixabay.jpg
@ Pixabay

En pleine crise du coronavirus, Twitter fait ce qu'il peut pour lutter contre la désinformation. Outre la mise en place de modérateurs experts en santé, la plateforme a entamé la suppression de messages comportant de fausses informations, y compris lorsqu'elles sont postées par des personnalités publiques.

Si Elon Musk, le P.D.-G. de Tesla, a certes échappé à la règle, les présidents vénézuélien et brésilien, Jair Bolsonaro et Nicolás Maduro ont vus certains de leurs messages être retirés de Twitter.


Tweets présidentiels

La plateforme a également supprimé des tweets postés par l'ancien maire de la ville de New-York, Rudy Giulani, estimant que ces messages allaient « directement à l'encontre des directives données par des sources faisant autorité concernant les informations mondiales et locales de santé publique ».

Un porte-parole de Twitter a déclaré dans un e-mail envoyé à The Verge : « Nous nous efforçons de protéger le débat public et d'aider les gens à trouver des sources d'information faisant autorité sur Twitter. Nous avons pris un certain nombre de mesures concernant le COVID-19 ». Il ajoute : « Nous continuerons d'examiner et d'exiger la suppression des tweets qui ne respectent pas les règles de Twitter. Il s'agit là d'un sujet de discussion mondial en pleine évolution, et nous sommes déterminés à rester vigilants ».

Deux tweets ont été supprimés ce dimanche. Comme le rapporte Ryan Mac, de la rédaction de BuzzFeed News, Jair Bolsonaro y certifie que la chloroquine, une molécule sur laquelle reposent actuellement d'importants espoirs, était un traitement efficace. Or, pour le moment, l'efficacité de la chroloquine reste incertaine. À la suite d'une déclaration similaire du président américain Donald Trump, un Américain est mort il y a quelques jours après avoir avalé de l'antiparasitaire pour aquarium, qui contenait du phosphate de chloroquine.



Tolérance zéro

Jair Bolsonaro avait également déclaré dans une vidéo : « Le Brésil ne peut pas s'arrêter ou nous allons devenir le Venezuela ». Le second tweet, posté par Nicolàs Maduro, ne semble pourtant pas avoir été posté en réaction à ce premier message. Le président vénézuélien y avait affirmé avoir approuvé un « breuvage » capable « d'éliminer les gènes infectieux » du Covid-19.

Le 4 mars, face à la propagation du virus, Twitter avait publié un post de blog, évoquant une « tolérance zéro » face à « toute tentative d'abus ». Depuis, la plateforme a également supprimé des tweets de l'actrice Alyssa Milano et de l'homme d'affaires John MacAfee. Elle a également bloqué le compte Twitter de The Federalist, qui invitait le public à s'exposer délibérément à la maladie.

Source : The Verge
Modifié le 31/03/2020 à 11h35
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top