Coronavirus : Twitter va certifier des comptes d'experts en santé pour lutter contre la désinformation

25 mars 2020 à 12h31
0
Twitter logo

Twitter souhaite permettre aux professionnels de santé de disposer, au plus vite, d'un compte certifié sur son réseau.


Le retour du badge bleu !

Dans l'optique de proposer (autant que possible) « des informations fiables » concernant le coronavirus, Twitter veut faciliter la vérification des comptes d'experts de la santé. Certains vont donc pouvoir disposer très bientôt du tant convoité badge bleu de Twitter, attestant de l'authenticité d'un compte d'intérêt public.



Dans un tweet, le groupe a ainsi indiqué : « Nous travaillons avec les autorités mondiales de santé publique pour identifier des experts et avons déjà vérifié des centaines de comptes ».

Tout cela a évidemment pour but d'enrayer les nombreuses fake news qui circulent sur le réseau, au profit d'information vérifiées. Twitter a déjà annoncé son intention de bannir les tweets (et leurs auteurs) qui diffusent des informations pseudo-scientifiques inexactes.

Source : Engadget
Modifié le 25/03/2020 à 12h32
12
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top