Facebook : le Brésil lui inflige 1,5 million d’euros d'amende pour un partage abusif des données

31 décembre 2019 à 13h46
0
Facebook Ombre
© AlexandraPopova / Shutterstock.com

Cette nouvelle amende reçue par le premier réseau social mondial fait suite au scandale Cambridge Analytica.

Facebook n'en a visiblement pas fini avec le scandale Cambridge Analytica. Lundi 30 décembre, le ministère brésilien de la Justice a annoncé avoir infligé une amende de 6,6 millions de reais (soit environ 1,5 million d'euros) au réseau social fondé par Mark Zuckerberg. Le gouvernement local accuse l'entreprise d'avoir partagé des données d'utilisateurs de façon indue.

443 000 utilisateurs brésiliens lésés par les pratiques du réseau social

En charge de l'instruction, le Département de protection et défense du consommateur (DPDC), rattaché au ministère de la Justice du pays, a précisé que Facebook a permis à la sulfureuse société Cambridge Analytica d'avoir accès aux données personnelles de 443 000 internautes brésiliens ayant téléchargé l'application de tests psychologiques « thisisyourdigitallife ». Une pratique qualifiée d' « abusive » par la justice brésilienne, qui reproche à Facebook de ne pas avoir fourni aux abonnés les informations nécessaires concernant les paramètres de confidentialité par défaut.


Dans un communiqué de presse publié en marge de l'annonce de la décision, Facebook a indiqué être en train d'évaluer les options juridiques à sa disposition. Le réseau social affirme qu'il n'y avait « pas de preuve que les données d'usagers brésiliens aient été transférées à Cambridge Analytica ». Affirmant se concentrer sur la protection de la vie privée de ses utilisateurs, la société indique avoir « effectué des changements » dans sa plateforme, « afin de restreindre les informations accessibles aux sociétés qui développent les applications ».

Plusieurs amendes pour Facebook en 2019

Facebook a dix jours pour faire appel de la décision prononcée par le ministère de la Justice brésilien. À défaut, le géant américain a un mois pour s'acquitter de l'amende.


La firme de Menlo Park a enquillé les amendes en 2019. La plus spectaculaire étant celle infligée par la FTC, l'autorité de concurrence américaine, qui a condamné Facebook, le 24 juillet, à une amende de 5 milliards de dollars, pour avoir mal protégé les données personnelles de ses utilisateurs. À ce jour, il s'agit de la plus lourde sanction jamais infligée à une société pour le chef de violation de la vie privée. Un peu plus récemment, le 2 juillet, l'Allemagne avait aussi infligé une amende à Facebook, plus faible certes (2 millions d'euros) pour ne pas avoir communiqué le nombre de contenus illégaux que la société supprime sur sa plateforme.

Source : Bloomberg
Modifié le 31/12/2019 à 13h52
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top