Facebook : le nombre d’utilisateurs en France baisse pour la toute première fois

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
29 novembre 2019 à 14h40
0
Facebook Ombre
© Alexandra Popova / Shutterstock.com

La désertion des plus jeunes commence à s'en ressentir sur le nombre d'utilisateurs de Facebook. Déjà délaissé par les adolescents américains, le réseau social accuse sa toute première baisse d'utilisateurs dans l'Hexagone.

Un rapport du cabinet eMarketer publié en début de semaine affirme que le nombre d'utilisateurs français de Facebook a baissé de 1,3 % en 2019.

Facebook déserté par les jeunes Français

Le constat est sans appel : c'est le désintérêt des jeunes pour Facebook qui explique cette baisse historique pour le réseau social. « Au fil du temps, Facebook a perdu de son attrait pour de nombreux jeunes, en particulier des adolescents, mais également des jeunes adultes », confirme Karin von Abrams, analyste en chef chez eMarketer dans les colonnes des Échos.

Une jeune population, confirme Karin von Abrams, beaucoup plus attirée par Instagram et Snapchat. « Ces plates-formes offrent généralement des expériences plus modernes et une atmosphère plus dynamique », précise-t-elle encore. Preuve à l'appui : Snapchat aurait gagné 17,8 % d'utilisateurs français cette année, et 10,7 % pour Instagram.


Des chiffres qui confirment bien ce désintérêt croissant pour Facebook. Dans une précédente étude, eMarketer montrait que le réseau avait perdu 9,3 % d'utilisateurs en 2019 sur la tranche d'âge 12-17 ans. Et l'analyste interrogée par les Échos de prédire que, d'ici l'année prochaine, moins de 50 % des adolescents français seront inscrits sur Facebook.

Étude Facebook France
© eMarketer via Les Échos

Facebook se porte pourtant très bien

Aussi inquiétante puisse paraître cette nouvelle, Mark Zuckerberg peut dormir sur ses deux oreilles. Avec 2,45 milliards d'utilisateurs dans le monde, Facebook reste toujours le réseau social numéro un dans le monde. Karin von Abrams précise d'ailleurs que « l'utilisation de Facebook est en augmentation chez les internautes plus âgés ». En effet, toutes les catégories d'âge affichent un bilan positif. Mention spéciale pour les 55-64 ans et plus de 65 ans qui voient leur nombre augmenter de 1,1 % et 2,1 % en 2019 sur Facebook.

Facebook peut en outre se réjouir qu'Instagram soit si fédérateur. Acquis par l'entreprise de Mark Zuckerberg en 2012, elle affiche avec WhatsApp (une autre des acquisitions de Facebook) une santé insolente et une popularité grandissante.


Pour preuve : quelque 2,2 milliards de personnes se servent quotidiennement d'au moins une application de l'écosystème Facebook. Autrement dit : circulez, il n'y a rien à voir.

Source : Les Échos
Modifié le 29/11/2019 à 14h55
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top