Facebook : le nombre d’utilisateurs en France baisse pour la toute première fois

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
29 novembre 2019 à 14h40
0
Facebook Ombre
© Alexandra Popova / Shutterstock.com

La désertion des plus jeunes commence à s'en ressentir sur le nombre d'utilisateurs de Facebook. Déjà délaissé par les adolescents américains, le réseau social accuse sa toute première baisse d'utilisateurs dans l'Hexagone.

Un rapport du cabinet eMarketer publié en début de semaine affirme que le nombre d'utilisateurs français de Facebook a baissé de 1,3 % en 2019.

Facebook déserté par les jeunes Français

Le constat est sans appel : c'est le désintérêt des jeunes pour Facebook qui explique cette baisse historique pour le réseau social. « Au fil du temps, Facebook a perdu de son attrait pour de nombreux jeunes, en particulier des adolescents, mais également des jeunes adultes », confirme Karin von Abrams, analyste en chef chez eMarketer dans les colonnes des Échos.

Une jeune population, confirme Karin von Abrams, beaucoup plus attirée par Instagram et Snapchat. « Ces plates-formes offrent généralement des expériences plus modernes et une atmosphère plus dynamique », précise-t-elle encore. Preuve à l'appui : Snapchat aurait gagné 17,8 % d'utilisateurs français cette année, et 10,7 % pour Instagram.


Des chiffres qui confirment bien ce désintérêt croissant pour Facebook. Dans une précédente étude, eMarketer montrait que le réseau avait perdu 9,3 % d'utilisateurs en 2019 sur la tranche d'âge 12-17 ans. Et l'analyste interrogée par les Échos de prédire que, d'ici l'année prochaine, moins de 50 % des adolescents français seront inscrits sur Facebook.

Étude Facebook France
© eMarketer via Les Échos

Facebook se porte pourtant très bien

Aussi inquiétante puisse paraître cette nouvelle, Mark Zuckerberg peut dormir sur ses deux oreilles. Avec 2,45 milliards d'utilisateurs dans le monde, Facebook reste toujours le réseau social numéro un dans le monde. Karin von Abrams précise d'ailleurs que « l'utilisation de Facebook est en augmentation chez les internautes plus âgés ». En effet, toutes les catégories d'âge affichent un bilan positif. Mention spéciale pour les 55-64 ans et plus de 65 ans qui voient leur nombre augmenter de 1,1 % et 2,1 % en 2019 sur Facebook.

Facebook peut en outre se réjouir qu'Instagram soit si fédérateur. Acquis par l'entreprise de Mark Zuckerberg en 2012, elle affiche avec WhatsApp (une autre des acquisitions de Facebook) une santé insolente et une popularité grandissante.


Pour preuve : quelque 2,2 milliards de personnes se servent quotidiennement d'au moins une application de l'écosystème Facebook. Autrement dit : circulez, il n'y a rien à voir.

Source : Les Échos
Modifié le 29/11/2019 à 14h55
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top