L'audience de Facebook est au plus bas chez les jeunes

Par
Le 01 juin 2018
 0
Selon une étude réalisée aux Etats-Unis par le Pew Research Center, jamais Facebook n'a été si peu populaire chez les jeunes : seuls 51% des Américains âgés de 13 à 17 ans sont présents sur ce réseau social.

Ceux qui parlaient du rachat par Facebook d'Instagram en avril 2012 comme du meilleur investissement jamais réalisé par la firme de Mark Zuckerberg n'ont sans doute pas eu tort : même si les jeunes sont en train de déserter Facebook, ils semblent beaucoup apprécier Instagram.

Exit Facebook, les nouvelles coqueluches des jeunes s'appellent YouTube, Instagram and Snapchat


Personne ne l'aurait cru il y a encore sept ou huit ans, mais aujourd'hui, parmi les jeunes, Facebook est en train de perdre des utilisateurs à la vitesse Grand V. Une étude réalisée aux Etats-Unis par le prestigieux Pew Research Center le confirme : seuls 51% des Américains âgés entre 13 et 17 ans sont inscrits sur Facebook. Aujourd'hui, parmi les réseaux sociaux, les adolescents privilégient surtout YouTube (85% déclarent l'utiliser), Instagram (72%) et Snapchat (69%). Dans une moindre mesure, ils sont présents sur Twitter (32%), tandis que Tumblr et Reddit recueillent des audiences confidentielles (9% et 7% respectivement). Ces résultats contrastent avec ceux obtenus au cours de l'édition 2015 de la même étude : à l'époque, 71% des adolescents déclaraient utiliser Facebook. Aucun autre réseau social ne pouvait se vanter d'un tel score de popularité : seuls 52% étaient sur Instagram, Snapchat recueillant 41%.

Aujourd'hui, interrogés sur les réseaux sociaux qu'ils utilisent le plus souvent, les adolescents mentionnent avant tout Snapchat (35%) et YouTube (32%). Facebook descend donc dans le palmarès non seulement en termes du nombre d'inscrits, mais aussi en termes de fréquence d'utilisation.

réseaux sociaux


Les filles affectionnent tout particulièrement Snapchat, les garçons préfèrent YouTube


Les résultats de cette étude nous apprennent également que Facebook est aujourd'hui l'apanage des jeunes issus de familles modestes principalement : seuls 36% des adolescents issus des ménages gagnant plus de 75.000 dollars par an utilisent ce réseau social, alors même que parmi les adolescents issus des ménages gagnant moins 30.000 dollars par an, 70% sont sur Facebook. La tendance avait d'ailleurs été observée lors de l'édition 2015 de cette étude. Le fait de posséder ou pas un smartphone (qui sert aujourd'hui de porte d'entrée principale vers les réseaux sociaux) ne semble pas, quant à lui, dépendre du milieu social, puisque 95% des adolescents déclarent en avoir un. A noter que cette proportion n'était que de 73 % en 2015.

S'agissant des différences entre les sexes, de tous les réseaux sociaux, les filles sont beaucoup plus nombreuses à privilégier Snapchat (42%, contre 29% des garçons), tandis que les garçons déclarent se tourner en premier vers YouTube (39%, contre 25% des filles). Au-delà des données sur la popularité de tel ou tel réseau social, un constat se dégage de cette étude : aujourd'hui, plus que jamais, la consommation de réseaux sociaux tourne beaucoup moins autour d'une seule plateforme.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top