Facebook : le fil d’actualité sera centré sur les amis et la famille

le vendredi 12 janvier 2018
Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook, en a fait sa bonne résolution de 2018 : réparer Facebook. Une promesse dévoilée après les divers scandales des Fake News qui ont balayé le réseau social entre 2016 et 2017 et plusieurs autres critiques qui lui ont été adressées, notamment en termes de modération. L'entreprise a donc annoncé un changement radical dans sa stratégie.

Au centre de ce changement : le «  fil d'actualité ». Dans un message posté sur sa page Facebook personnelle, Mark Zuckerberg annonce qu'il sera désormais davantage centré sur les amis et la famille.

Facebook : la famille d'abord, les entreprises ensuite


Le changement annoncé risque de faire peur aux entreprises et nécessitera sans aucun doute un ajustement en termes de croissance et de chiffre d'affaires pour le géant de Menlo Park. Mark Zuckerberg a annoncé que le nouveau fil d'actualité priorisera les publications des amis et de la famille des utilisateurs du réseau social. Une sorte de retour aux sources, en somme.

Mark Zuckerberg reconnaît, recherches et retours d'utilisateurs à l'appui, que les contenus des médias, des marques et des entreprises, notamment par le biais des posts sponsorisés mis en avant moyennant paiement comptant, ont commencé à prendre le dessus sur le fil d'actualité. En somme les utilisateurs se plaignent de voir trop de posts publics et pas assez de posts privés de leurs proches qui sont, au final, ceux qui les intéressent le plus.



Un changement de stratégie radical


Le géant de Menlo Park va donc changer du tout au tout : « J'ai changé les objectifs de nos équipes produit. Nous nous concentrerons désormais davantage sur la qualité de vos interactions sociales plutôt que sur la recherche de contenus qui peuvent vous intéresser » écrit le fondateur de Facebook le 11 janvier 2018. Adieu les marques et les médias, donc, bonjour amis et famille.

Zuckerberg sait que ce changement entraînera une modification de la manière d'utiliser Facebook et s'attend à ce que « le temps passé sur Facebook » et « l'engagement des utilisateurs » chutent. La Bourse, pour l'instant, ne semble pas s'inquiéter de cette nouveauté et l'action de Facebook n'a pas connu de fortes variations après l'annonce. Ce seront les premières données chiffrées sur l'impact du changement sur le chiffre d'affaires du géant qui diront si la nouvelle stratégie adoptée est la bonne.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36