Jeu vidéo sur mobile : Facebook publie son tout premier rapport consacré au secteur

27 novembre 2019 à 07h01
0
Fotolia jeu mobile
© Fotolia

Le réseau social a exploré les tendances clés qui ont une influence sur le monde du gaming mobile.

Facebook a publié, lundi 25 novembre, son premier rapport portant sur les tendances clés qui affectent le paysage du jeu vidéo. Pour y parvenir, le réseau social avait commandé l'an dernier une étude mondiale sur le parcours d'achat des consommateurs de jeux vidéo auprès de sa société partenaire Accenture. L'enquête, réalisée auprès de 9 275 personnes de plus de 18 ans issues de pays comme la France, l'Australie, le Canada, les États-Unis ou le Royaume-Uni, fait ressortir des points importants dans l'évolution de tout joueur, comme la personnalisation ou les communautés.

Les joueurs veulent des publicités plus pertinentes, moins répétitives

Beaucoup de mobinautes jouent à des jeux. Mais tous ne voient pas de la même manière leur expérience de jeu, qui évolue avec le temps. Par expérience de jeu, on peut notamment évoquer la publicité. Pour tout joueur sur mobile, l'annonce fait désormais partie du paysage.


Et quitte à ce qu'une publicité perturbe momentanément notre partie, mieux vaut alors que ce soit pertinent. 73 % des utilisateurs de jeux sur mobile considèrent par exemple voir trop de publicités identiques. Il peut en effet arriver qu'une même publicité apparaisse plusieurs fois consécutivement. Une grande majorité des joueurs prônent ainsi une plus grande variété de publicités, de façon à éviter la saturation.

Les mobinautes à la recherche de l'amélioration

Le second pan important de l'étude commandée par Facebook concerne la personnalisation. De manière générale, les mobinautes profitent de jeux gratuits, et se tournent rarement vers l'achat de titres. Mais trois raisons principales vont pousser les joueurs à acheter un jeu vidéo mobile. Il y a d'abord l'argument de la compétition, du challenge qui entre en jeu. 38 % des mobinautes avouent acheter un jeu pour améliorer leurs performances dans ce dernier. 32 % passent à la caisse dans le but de ne plus avoir à attendre pour continuer à jouer. Enfin, 31 % des sondés évoquent leur volonté de rendre leur expérience plus stimulante.

Dans le cas où le joueur ne souhaite pas acheter le jeu, celui-ci doit s'accommoder des publicités. Alors, une aide apportée dans le jeu ou des récompenses pour avoir visionné une vidéo publicitaire lui donneront envie de poursuivre l'aventure.


L'union fait la force

Le dernier point de l'étude est sans aucun doute le plus important. Il concerne l'aspect communautaire du jeu vidéo sur mobile. D'une part, on note qu'1 joueur français sur 4 joue sur mobile pour le faire avec ses amis, histoire d'entretenir un lien social, même bloqué derrière un écran. Un jeu favorisant l'aspect communautaire incite les joueurs à y rester ou à télécharger un nouveau jeu rapidement.

Les joueurs qui privilégient l'aspect communautaire ont en moyenne quatre fois plus de chance de télécharger un nouveau jeu que les utilisateurs d'autres jeux mobiles. Effet d'émulation, donc. Ces mêmes joueurs multiplient enfin par trois la probabilité d'acheter dans le jeu.

Source : Facebook
Modifié le 27/11/2019 à 07h58
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top