Facebook Pay, un nouveau système de paiement pour toutes les messageries du groupe

7
Facebook Pay

Facebook Pay permettra aux utilisateurs d'Instagram, de WhatsApp ou de Messenger de s'envoyer de l'argent mais également de payer directement des commerçants sur le Marketplace du réseau social.

Mark Zuckerberg n'en démord pas : il veut se faire une place dans l'univers du paiement mobile. Alors que son projet de cryptomonnaie Libra a pris du plomb dans l'aile, avec le départ de plusieurs membres fondateurs, Facebook ne se décourage pas et annonce le lancement de Facebook Pay.

Un système de paiement mobile traditionnel commun à toutes les applications Facebook

Le système de paiement mobile sera intégré aux quatre plateformes majeures du groupe, Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp. Il permettra à la fois de s'envoyer de l'argent entre amis, mais aussi d'acheter des produits sur Instagram, sur le Marketplace de Facebook ou de participer à des collectes de fonds.

Les utilisateurs pourront ajouter leur propre carte de crédit ou leur compte PayPal pour réaliser leurs transactions. Facebook indique que Facebook Pay sera séparé de Calibra, le système de paiement lié à la cryptomonnaie qui sera disponible dans plusieurs mois.


Pour le moment seuls les utilisateurs américains pourront lier leur moyen de paiement à Facebook Pay et ne pourront l'utiliser qu'à travers Facebook et Messenger. Le groupe prévoit un déploiement dans d'autres pays dans les prochains mois.

D'abord réservée aux États-Unis, Facebook veut en faire une solution globale

« Facebook Pay fait partie de notre travail continu pour rendre le commerce plus pratique, plus accessible et plus sûr pour les utilisateurs de nos applications », explique Deborah Liu, Vice-présidente du marché et du commerce chez Facebook. « Nous allons continuer à développer Facebook Pay et chercher des moyens de le rendre encore plus utile pour les utilisateurs de nos applications ».


L'entreprise compte sur ses plusieurs milliards d'utilisateurs pour réussir à imposer sa solution de paiement et diversifier ses sources de revenus. Avec ce système plus traditionnel, Facebook a désormais le temps de convaincre les régulateurs de la pertinence de sa cryptomonnaie sans rater l'opportunité de grappiller quelques parts du marché du paiement mobile.

Source : The Verge
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (7)

benben99
Bref ils tentent de copier le modèle de Wechat en Chine qui intègre le paiement mobile Wechat Pay à la messagerie Wechat depuis déjà plusieurs années.
BetaGamma
Tout comme Libra, à boycotter de toute urgence !
BetaGamma
Mega dangereux. Tout comme Libra, tout ce qui vient des GAFA et de Facebook en particulier est à éviter !Vos transactions financieres sous le controle de Facebook qui s’en servira à ses fins personnelles
GRITI
Est-ce que Libra a été annoncée pour faire très peur aux gouvernements afin qu’une autre proposition arrivant plus tard paraisse plus raisonnable et donc acceptable?<br /> Technique de manipulation assez connue et utilisée.
benben99
En France malheureusement, on dépend tous des GAFA. On a zéro alternative crédible à ces géants… donc on envoie nos données directement aux USA.
GRITI
Zéro alternative?<br /> Si, s’en passer. Ce qui est faisable pour la plupart des gens. Ensuite, c’est une question de volonté.<br /> Amazon? Il y a des alternatives pour acheter. Au niveau AWS, là en effet, cela risque d’être plus compliqué.<br /> Apple? Il y a des alternatives pour avoir ordi, smartphone et tablettes.<br /> Google? Il y a des alternatives. Peut-être un peu moins efficaces pour le moteur de recherche. Mais on peut quand même bien réduire l’utilisation de Google pour cet aspect-là. Même si ce n’est pas le seul service de Google, c’est sans doute celui qui lui ferait perdre le plus d’argent (en gagner beaucoup moins en fait je pense) si les gens diviser par deux ou trois leur utilisation de ce moteur de recherche.<br /> Facebook? Hors utilisation pro imposée, il y a des alternatives pour rester en contact. On peut aussi s’en passer.<br /> Microsoft? Sans doute le plus dur à remplacer au niveau de l’OS adopté par la majorité des utilisateurs et entreprises je pense.
c_planet
Bonjour les poupées russes, donc t’as une banque, t’y greffes une visa, que tu lies à paypal qui sera piloté par facebook … c’est pas ce système là qui a failli tuer les majors musicales ?
Voir tous les messages sur le forum