Libra va mettre des années à se développer, selon un cadre de Calibra

07 novembre 2019 à 17h59
0
Libra

Un cadre de Calibra, la plateforme de Facebook destinée à gérer les futurs services financiers du réseau social, a émis quelques réserves quant à la viabilité à court terme de Libra.

La cryptomonnaie de Facebook, qui a subi ces dernières semaines une volée de critiques, pourrait mettre « des décennies » à se développer, selon Kevin Weil, vice-président à la direction des produits de Calibra.


Libra, ce n'est pas un social media

Kevin Weil s'est exprimé sur le sujet à l'occasion du Web Summit, un salon sur l'économie numérique qui se tient chaque année à Lisbonne, au Portugal.

Libra « n'est pas quelque chose qui se propagera comme un réseau social. Ce sera un travail qui va durer non pas des années, mais des décennies, mais ça en vaut la peine », a affirmé le vice président en charge de la direction des produits de Calibra, mardi 5 novembre, lors d'un débat sur les cryptomonnaies rapporté par la chaîne CNBC.

Selon lui, la Libra Association, c'est-à-dire l'ensemble des partenaires accompagnant Facebook dans ce projet, reste déterminé à lancer la cryptomonnaie malgré les récentes défections et les réserves du Congrès. « Toutes les innovations survenues depuis 100 ans [ ... ] ont suscité des tonnes de résistances et des titres de presse similaire à ceux que l'on a vu sur la Libra. Tout va bien, c'était attendu », a voulu rassurer Kevin Weil.

Calibra, la filiale financière de Facebook

Calibra, c'est aussi le nom de la discrète filiale financière lancée par Mark Zuckerberg en parallèle du projet Libra. Comme le racontent Les Échos dans un article détaillé sur cette discrète entreprise dirigée par David Marcus, père du projet Libra, Calibra est la pièce maîtresse du projet de Facebook.

Elle devra gérer toutes les activités de l'entreprise en lien avec Libra, c'est-à-dire qu'une application Calibra sera disponible sur iOS et Android (compatible en natif avec Messenger et Whatsapp) pour gérer ses actifs Libra. Un portefeuille numérique, donc, en totalité détenu par Facebook, permettant aussi d'acheter directement aux partenaires du projet comme Uber, Spotify ou Free.

Source : CoinDesk
Modifié le 07/11/2019 à 17h59
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Aux États-Unis, la mortalité des abeilles depuis un an est inquiétante
District 9 : ce que la SF doit à la réalité
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
scroll top