Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

11 octobre 2019 à 17h36
0
Xavier Niel
© Frederic Legrand - COMEO Shutterstock.com

Dans une tribune publiée sur le site des Echos ce vendredi 11 octobre, le patron de Free défend le projet de cryptomonnaie de Facebook, Libra.

Pour Xavier Niel, la cryptomonnaie se fera « avec ou sans nous », peu importe l'implication des États. Le groupe Iliad, dirigé par l'entrepreneur, a investi de l'argent dans Libra.


Un projet « fiable »

Le fondateur du groupe Iliad, partenaire aux côtés d'autres entreprises, de l'association Libra, présente le projet comme « fiable » et « constructif ». Il considère que Libra n'est pas « la monnaie de Facebook mais la monnaie d'acteurs qui se sont réunis autour d'une grande idée, avec une gouvernance démocratique, une co-construction réelle et une dimension européenne ».

Xavier Niel appelle la France à « être au cœur de cette révolution », car « la nier ou lui fermer la porte ne serait profitable à personne ». Des propos qui font écho au refus de Bruno Le Maire, ministre de l'économie, de voir la Libra s'installer sur le sol européen.

Une monnaie centralisée

Au contraire des propos de Xavier Niel, Yves Mersch, membre du comité exécutif de la Banque centrale européenne, avait jugé mi-septembre dans Le Monde que « La libra sera très centralisée avec Facebook et ses partenaires comme seuls émetteurs souverains de la monnaie ».

Le groupe Iliad fait ainsi partie des vingt-sept associés de Libra, qui compte également Visa-Mastercard, Uber, Spotify ou Lyft. La semaine dernière, PayPal s'est désisté du projet.

Source : Les Echos
Modifié le 11/10/2019 à 17h36
35
24
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top