Facebook finance la formation de journalistes au Royaume-Uni pour enrayer les fake news

20 novembre 2018 à 11h38
0
facebook fake news
Crédit image : Shutterstock.com

Le réseau social Facebook a annoncé ce 19 novembre la création d'un fonds doté de 4,5 millions de livres visant à former plusieurs dizaines de journalistes locaux.

Dans le cadre de son « Journalism Project » lancé en 2017, Facebook a dévoilé ce lundi les détails de son projet d'informations communautaires pour le Royaume-Uni. Le réseau social au pouce bleu lance le fonds Community News Project pour soutenir le journalisme local outre-Manche. L'investissement, d'un montant de 4,5 millions de livres sterling, soit un peu plus de 5 millions d'euros, permettra au National Council for the Training of Journalists (Conseil national pour la formation des journalistes ou NCTJ), qui est un peu l'équivalent du CFJ Paris ou de l'ESJ Lille en France, de former environ 80 journalistes.

Réinsérer de l'information là elle avait disparue

À travers ce financement, qui constitue une première mondiale, Facebook entend encourager la production de davantage de reportages dans les villes qui ont perdu leurs journaux et journalistes locaux, et ainsi permettre de nouveau la bonne diffusion des informations aux communautés dépourvues de systèmes d'information de proximité.

« Les nouvelles de la communauté sont largement partagées sur Facebook, sur des pages et dans des groupes communautaires. Cette collaboration nous aidera à atteindre des communautés qui ne bénéficient pas actuellement de nouvelles approfondies », confirme Karyn Fleeting, responsable de l'audience de Reach PLC, un groupe de presse anglais.

Facebook milite pour un journalisme de qualité et lutte contre les fake news

Dans un communiqué, Facebook précise que le processus de candidature démarrera au début de l'année 2019. Entre-temps, le NCTJ ainsi que différents groupes de presse britanniques (Newquest, JPIMedia...) vont parcourir différentes universités, écoles et événements du secteur du Royaume-Uni pour promouvoir le projet et sensibiliser celles et ceux qui envisagent une carrière dans le journalisme à franchir le pas. « Nous pensons que ce sera bon pour le journalisme, pour nos salles de rédaction et pour les communautés locales que nous servons », affirme Karyn Fleeting.

La formation promet d'être complète et sera dispensée par le NCTJ. Les diplômés recevront une qualification nationale en journalisme pour les journalistes communautaires. Ils auront par ailleurs accès à des formations de Facebook orientées sur les compétences numériques.

De manière plus implicite, Facebook se garde bien de rappeler ce point dans son communiqué : mais ce fonds doit contribuer à casser l'image véhiculée par son réseau social depuis plusieurs années : celle d'être devenu un refuge à fake news et autres informations trompeuses. Outre la lutte contre les contenus liés au terrorisme, la promotion d'un journalisme de qualité et la disparition des fausses informations sont devenues des chantiers majeurs pour l'entreprise de Mark Zuckerberg. Et à celles ou ceux qui redoutent l'intervention d'un fonds privé et parfois sulfureux dans son éthique, n'oublions pas que de nombreuses écoles reposent sur un financement privé.

7
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top