🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Messages racistes : Twitter, Facebook et YouTube attaqués en justice

16 mai 2016 à 10h35
0
Les réseaux sociaux et certains de leurs utilisateurs sont à nouveau pointés du doigt. L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et SOS Racisme indiquent qu'ils vont assigner en référé Twitter, YouTube et Facebook, pour comprendre les raisons du non-respect de leurs obligations légales « qui imposent aux hébergeurs de supprimer dans un délai raisonnable les contenus manifestement illicites, et de les signaler au Parquet ».

Ces organismes dénoncent le manque de rapidité dans la modération des commentaires. Ils précisent avoir conduit un test au cours duquel 586 contenus racistes, antisémites, négationnistes, homophobes, faisant l'apologie du terrorisme ou de crimes contre l'humanité ont été recensés (sur une période de 2 mois). « Sur ces 586 contenus haineux signalés, seuls 4% ont été supprimé sur Twitter, 7% sur YouTube et 34% sur Facebook », précisent-elles dans un communiqué.

Cette affaire n'est pas la première du genre en France. En 2013, Twitter avait dû retirer plusieurs messages publiés sous le hashtag #Unbonjuif ou #Unbonmusulman. Des organismes tels que l'Union des étudiants juifs de France ou SOS racisme avaient noté que ces derniers étaient clairement racistes ou antisémites.

0258000008417008-photo-facebook.jpg


La justice était même allée plus loin puisque la Cour d'appel de Paris avait obligé ces plateformes à révéler aux associations l'identité des auteurs de ces messages.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MSI annonce la carte mère X99A Gaming Pro Carbon pour Broadwell-E
Elle suit les ordres de son GPS, sa voiture finit dans un lac
StarVR : de la réalité virtuelle encore plus immersive chez Acer
Nissan xStorage :
Symantec à la déroute, licencie 1 200 salariés
<b>Joyeux Noël</b>
Nintendo va se relancer dans le cinéma
Microsoft planche sur une nouvelle plateforme de médias plus
Bruxelles : Google risque une amende de 3 milliards d'euros
Brevet : une montre avec projecteur pour faire de la main un écran tactile
Haut de page