Yahoo : Marissa Mayer sauve encore sa tête

01 juin 2018 à 15h36
0
Depuis plusieurs mois, l'un des actionnaires historiques de Yahoo faisait pression pour que le groupe change de stratégie. Starboard Value ambitionnait de séparer les activités de la multinationale afin de ne conserver que Yahoo Japan. Par cette manœuvre, la société pourrait mettre de côté l'argent qu'elle a généré lors de l'introduction en bourse d'Alibaba (dont Yahoo est actionnaire).

Starboard entendait également peser davantage sur les décisions stratégiques émises par la direction, et progressivement pousser Marissa Mayer, sa dirigeante actuelle, vers la sortie. Un tel scénario ne devrait cependant pas se produire puisque les deux parties viennent de trouver un terrain d'entente.


Le fonds obtient l'assurance que quatre de ses membres siègeront désormais au conseil d'administration de Yahoo. Le PDG de Starboard, Jeff Smith fait partie du lot. L'entité remporte donc sa bataille puisqu'elle va désormais mieux pouvoir contrôler l'activité du groupe.

0258000008120092-photo-marissa-mayer.jpg


Dans un communiqué, Yahoo précise qu'en échange, les postes de deux responsables provenant de la société ne seront pas renouvelés au sein du conseil d'administration. De son côté, Marissa Mayer sauve son poste, mais devra encore davantage montrer patte blanche à ces investisseurs peu amènes à l'endroit de la patronne de la firme américaine.

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google, Volvo, Ford, Uber et Lyft créent leur lobby pour promouvoir la voiture autonome
Dans l’informatique, le chômage diminue très peu
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 27/04
Blizzard envisage d'ouvrir des serveurs
Sondage : le streaming musical et vous
Elon Musk évoque la Tesla Model 4, qui sera encore plus abordable que la Model 3
Ikea répond aux fans et propose de cuisiner ses boulettes de viande en réalité virtuelle
SFR se transforme en vrai groupe de presse
Une manette sans fil pour la NES, plus de 30 ans après sa sortie
Des feux au sol pour les piétons accros aux smartphones
Haut de page