Roomba vs SharkNinja : c'est la guerre entre les constructeurs de robots aspirateurs

19 octobre 2019 à 10h00
0
iRobot Roomba i7+

Le fabricant du robot aspirateur Roomba, iRobot, accuse son concurrent, SharkNinja, d'avoir copié sa technologie. Il demande donc le retrait immédiat de la vente de ces supposées imitations. Mais de son côté, SharkNinja dément formellement avoir calqué son appareil sur celui de son rival.

Il n'y a pas que dans l'univers des smartphones que la bataille des brevets fait rage. L'entreprise iRobot, qui fabrique le robot aspirateur Roomba, s'est en effet lancée dans la défense de sa propriété intellectuelle.

Un concurrent deux fois moins cher

Fondée en 1990, la société est principalement connue pour son appareil capable de nettoyer votre maison de façon autonome. Depuis le premier modèle lancé en 2002, le constructeur a progressivement amélioré son dispositif. Sa dernière version, sortie en 2018, est ainsi capable de cartographier le domicile de l'utilisateur, de planifier ses interventions, de changer son sac toute seule, ou encore de se mettre en charge automatiquement, en cas de besoin.

Mais iRobot a vu ses ventes menacées un an plus tard par l'arrivée d'un concurrent. Il y a quelques semaines, SharkNinja a lancé son Shark IQ Robot, à un prix deux fois moins élevé que le Roomba i7+, son équivalent. Et malgré son prix résolument agressif, l'appareil présenterait les mêmes fonctionnalités, ce qui a éveillé les soupçons d'iRobot.


SharkNinja conteste sa prétendue inspiration

L'entreprise l'affirme sans détour : « Shark ne se gêne même pas pour imiter » son rival. Elle a donc déposé une plainte auprès du tribunal fédéral de Boston et lui a demandé d'agir au plus vite. Elle réclame ainsi que le Shark IQ Robot soit retiré des ventes, sans attendre le procès, de sorte à limiter le plus possible les pertes pour iRobot, en particulier en période de soldes.


Du côté de l'aspirant à la place de leader sur le marché, le son de cloche est bien entendu totalement différent. SharkNinja, qui appartient à l'entreprise EP Midco, nie catégoriquement avoir copié sur son voisin et affirme que son dernier produit est le fruit de ses propres travaux en recherche et développement. Par prévention, la société a entrepris une action en justice, auprès du tribunal fédéral du Delaware, afin de prouver qu'elle n'enfreignait aucun brevet d'iRobot. Le duel ne fait donc que commencer.

Source : Bloomberg
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
scroll top