25 ans plus tard, les pionniers de Pixar reçoivent un prix prestigieux pour les rendus de Toy Story

06 avril 2020 à 18h56
1
Toy Story 4
© Disney / Pixar

Ed Catmull et Pat Hanrahan recevront en juin prochain le prix Turing, une prestigieuse distinction pour leur contribution « durable et majeure » à l'informatique avec, entre autres, la création de Toy Story, premier long-métrage d'animation réalisé par ordinateur.

Il aura fallu 25 ans pour qu'Ed Catmull, l'un des co-fondateurs de Pixar et Pat Hanrahan, chercheur en informatique, reçoivent la médaille Turing, soit la plus haute distinction du monde informatique, pour leur travail au sein du studio californien.


Un travail débuté chez Lucasfilm au début des années 80

Si le premier long-métrage d'animation des studios Pixar est effectivement sorti en 1995, les deux compères ont durant de nombreuses années cherché à perfectionner le rendu des textures et des matières réalisées par ordinateur.

Les recherches d'Ed Catmull avant son entrée chez Lucasfilm, le studio de George Lucas, étaient d'ailleurs dédiées à la reconnaissance par ordinateur d'une surface courbe. « Étape par étape, vous déterminez quel type d'éclairage doit être appliqué. Ensuite, vous commencez à en étudier la physique, car le plastique réfléchit la lumière d'une façon et le métal d'une autre », explique-t-il.

L'aventure prend une toute autre tournure après que George Lucas a vendu, en 1986, sa division informatique à Steve Jobs, qui fonda avec John Lasseter le studio Pixar. L'objectif était désormais de créer des petits films d'animation par ordinateur puis un long-métrage complet, une idée considérée à l'époque comme « une chimère sans intérêt », selon l'aveu même de Catmull.


Les solutions Pixar ont permis le renouveau du cinéma à grand spectacle

Pat Hanrahan a rejoint les rangs de Pixar à cette période et a participé quant à lui à la création de RenderMan, un logiciel de rendu 3D qui est aujourd'hui une référence dans l'industrie du cinéma pour sa restitution photoréaliste de la lumière.

S'il a quitté Pixar en 1989, soit bien avant la consécration du studio avec la sortie de Toy Story, son travail a infusé dans de nombreuses productions hollywoodiennes, des dinosaures de Jurassic Park aux derniers Avengers, mais aussi dans le jeu vidéo et la réalité virtuelle.

Si leur héritage est aujourd'hui salué par l'ensemble de la profession, les deux chercheurs sont conscients que de nombreux progrès sont encore possibles. « Si vous voulez juste qu'un personnage se promène dans un monde et ait un mouvement humain qui vous fait penser que c'est naturel, c'est un énorme problème... nous n'avons aucune idée de la façon de le faire correctement », explique à ce propos Pat Hanrahan.

La remise de prix devrait avoir lieu en juin prochain, si la cérémonie n'est pas reportée à cause de l'épidémie de COVID-19 d'ici là.

Source : BBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
boboss29200
Un succès amplement mérité, on est aujourd’hui habitué à ces rendus visuels, mais quand sont sortis les premiers long-métrages Pixar, c’était une révolution visuelle .D’ailleurs, il est étonnant de voir à quel point le premier Toy Story, ou 1001 Pattes n’ont pas pris une ride aujourd’hui !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une Smart TV Toshiba 50
Amazon met en vente son clavier midi dédié à DeepComposer, l'assistant de composition intelligent
Un nouvel Inside Xbox, sans next-gen, sera diffusé cette semaine
Rosetta@home veut combattre le COVID-19 via vos smartphones et Raspberry Pi
Disney+ : sur quels téléviseurs l'application est-elle disponible ?
Bose dément avoir mis à jour un micrologiciel pour pousser à l'achat de ses casques
Xiaomi Redmi Note 7 : un excellent smartphone pour un prix imbattable
Resident Evil 8 sortirait en 2021 et serait un épisode cross-gen
Forfait mobile : profitez de l'offre RED 60Go à 12€/mois avant ce soir minuit
L'enceinte connectée Amazon Echo Dot toujours moins chère
Haut de page