🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Les sous-sols alsaciens, riches en lithium, pourraient booster la production française de batteries

12 novembre 2019 à 12h37
16
Pompe-géothermie-villages-nature.jpg

Réduire la dépendance de l'industrie automobile française aux batteries asiatiques est un enjeu majeur du secteur. À cet effet, le sous-sol alsacien pourrait jouer un rôle déterminant, grâce à sa haute teneur en lithium.

Il y a quelques mois, Carlos Tavares, patron du groupe PSA, déplorait la dépendance de l'industrie automobile française aux fabricants asiatiques de batteries. Une problématique également identifiée par le gouvernement, qui, à l'instar de l'Allemagne, cherche un moyen d'internaliser la production de ce composant essentiel, en particulier pour les voitures électriques.

De la production d'électricité à celle de batteries

Une partie de la solution pourrait venir d'Alsace, en l'occurrence de son sous-sol. Ce dernier comporte en effet des eaux chaudes naturelles, qui sont déjà exploitées pour la production de chaleur, mais également d'électricité. Pour ce dernier usage, on a recours au procédé de géothermie : les sources d'eau chaude souterraine sont ainsi transformées en vapeur, qui servent ensuite à actionner une turbine.


Mais ce ne serait pas la seule vertu des terres alsaciennes. En effet, les deux principales sociétés exploitant ses eaux souterraines, ES Géothermie et Fonroche Géothermie, y ont noté la présence de lithium depuis plusieurs années déjà. Or, cet élément est très largement répandu au sein des batteries (les recherches sur les batteries lithium-ion ont même été récompensées du prix Nobel de chimie 2019).

Le lithium va commencer à être filtré

Il restait cependant à déterminer la concentration de lithium dans les eaux chaudes du sous-sol alsacien. D'après les deux entreprises, elle serait de 180 à 200 mg par litre, ce qui équivaudrait à une production annuelle possible de 1 500 tonnes de carbonate de lithium (sa forme exploitable), en couplant le processus avec celui de géothermie. De plus, selon Fonroche, les réserves du sous-sol renfermeraient entre 10 et 40 millions de tonnes du métal. À titre de comparaison, l'industrie française aurait besoin d'environ 15 000 tonnes de carbonate de lithium par an.


Aujourd'hui, cette matière première n'est pas extraite, au même titre que d'autres composants chimiques, comme le germanium ou le bore. Mais dans les prochains mois, plusieurs méthodes de filtration vont être testées, afin de déterminer les meilleures, tant du point de vue de la quantité que de la pureté du lithium recueilli. Dans l'espoir d'une mise sur le marché d'ici trois ou quatre ans, d'après Jean-Philippe Soulé, directeur de Fonroche Géothermie. Ensuite, d'autres sites en France pourraient être exploités, notamment dans le Massif central, à Valence et dans les Pyrénées.

Source : Les Échos
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
14
jaceneliot
Même si ça sera un désastre écologique à tous les coups, ça peut en effet être intéressant d’éviter d’importer le lithium récolté par les enfants. C’est déjà un premier pas j’imagine…
Felaz
L’alsace, ou la nouvelle silicon valley française
Azasel
La on parle d’ajouter des filtres sur des installations existantes donc pas plus désastreux que maintenant. Après si ça s’avère rentable il se pourrai que de nouvelles installation soit faite et la se posera la question écologique.
Niverolle
« 1 500 tonnes de carbonate de lithium (sa forme exploitable) » ==> j’imagine que c’est le bicarbonate (très soluble) qui est exploité et que le carbonate (peu soluble) est obtenu par simple dégazage du CO2.
Popoulo
Style les gens se posent la question avant d’acheter leur appareil « dernier cri ». S’en battent la nouille. Tout ce qu’ils regardent, c’est le prix.
Mrpolnar
Aucun lithium n’est récolté par des enfants, pas assez rentable. Cela ce fait grâce à des engins de chantier et par centaines de tonnes.
Mrpolnar
Comment des enfants pourraient extraire du lithium de la saumure pour le revendre au grand max a 1 euro le kilo? Vous confondez avec l’or, le coltan ou le platine qui sont des minerais solides facilement échangeables sur des marchés noirs.
Badulesia
Le sous-sol de l’Alsace contient de grandes réserves de halite (NaCl), sylvinite (KCl) exploitées depuis longtemps (voir mines de Mulhouse). Il est donc logique qu’il contienne aussi des sels de lithium. Les trois éléments Li, Na et K sont dans la même famille chimique. Cette nouvelle n’a donc rien de surprenant. Ce qui me surprend plutôt c’est qu’on semble le découvrir aujourd’hui.
srochain
Vous me faites rire avec votre lithium récolté par des enfants…… si vous saviez comment s’extrait le lithium vous éviteriez de sortir des âneries de ce niveau. C’est vraiment ce qui s’appelle colporter une fake news. Vous lisez un truc qui est une horreur aussitôt vous vous enflammez et vous montez au créneau. Quant au désastre écologique avec l’extraction du lithium c’est tout aussi ridicule que si vous parliez du désastre écologique du paludier qui récolte le sel sur le marais.
srochain
Dans tous les cas l’extraction du lithium ce n’est que de la filtration
srochain
Comment peut-on être aussi affirmatif en ne comprenant rien au problème ? Vous êtes le roi de la fake news ! Vous dite que c’est faux donc ce ne peut qu’être faux puisque vous le dites… il y a de quoi se tordre de rire avec ce genre de zozo qui confond certainement le cobalt avec le lithium et l’Amérique du Sud ou l’Australie avec l’Afrique
Blackalf
Exposer en quoi quelqu’un se trompe, ok…contre-argumenter, ok…se montrer didactique, ok…mais à moins de se croire vraiment supérieur, rien n’oblige à ajouter du sarcasme ou de l’ironie dans des réponses, c’est tout sauf constructif et on n’a jamais rien appris à quelqu’un avec ce genre d’attitude
Ipoire
et la marmotte elle met le chocolat…
Farid_Khazad
1 500 Tonnes/an = possibilités d’équiper environ entre 6000 et 8 000 véhicules électriques. En France sur 2.2 millions de véhicules neufs vendus/an, environ 150 000 sont hybrides ou 100% électriques…Il reste encore du chemin pour les batteries Lithium dont la dépollution n’est toujours pas maitrisée complètement…
goupil38
quoi qu’il en soit je reste diesel et batterie au plomb
elDoudou73
15000 tonnes par an, c’est dire si la part de l’électrique dans le parc automobile français est anecdotique. D’autant que la voiture électrique est une fausse bonne idée en terme de gaz à effet de serre, la fabrication d’une batterie étant extrêmement coûteuse donc consommant énormément d’énergie.<br /> En terme de pollution c’est un autre débat mais le ciel de nos grandes villes n’a jamais été aussi propre.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un PC portable Gamer HP Pavilion 15-bc403nf + écran 22
Reportage : Comment la géothermie couvre 100 % des besoins énergétiques de Villages Nature Paris
Avec le renfort de 9 000 saisonniers, Amazon fera tourner ses entrepôts à plein régime pendant les fêtes
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
La carte MicroSDHC Sandisk Ultra 200Go au meilleur prix chez Amazon
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page