Le prix Nobel de chimie attribué à des chercheurs pour leurs travaux sur les batteries au lithium

Bastien Contreras Contributeur
09 octobre 2019 à 14h22
0
Prix Nobel de chimie 2019
© Nobel Prize

Trois chercheurs en chimie des matériaux ont été récompensés par le prix Nobel de chimie 2019. Ils ont été honorés pour leurs travaux respectifs, qui ont successivement permis de développer et d'améliorer les batteries « lithium-ion », devenues aujourd'hui incontournables dans de nombreux appareils.

Après le prix Nobel de physique 2019, divisé en deux, c'est celui de chimie qui s'est vu scindé, en trois parties cette fois. Les trois scientifiques mis à l'honneur recevront donc chacun un tiers des 9 millions de couronnes suédoises (environ 828 000 euros) promises au lauréat.

Des batteries indispensables dans l'industrie de la tech

Le prix Nobel de chimie 2019 est donc attribué à l'Américain John B. Goodenough (aucun lien de parenté avec David Goodenough1), au Britannique M. Stanley Whittingham et au Japonais Akira Yoshino. Tous trois ont, chacun de leur côté, œuvré pour le développement des batteries « lithium-ion », aujourd'hui largement utilisées dans les téléphones portables, les ordinateurs, ou encore les voitures électriques. L'Académie royale des sciences de Suède a qualifié cette invention de « bénéfice pour l'humanité », en particulier pour sa « capacité à stocker de l'énergie à partir de sources renouvelables ».

Coke en stockage d'énergie

Tout commence dans les années 1970, quand M. Stanley Whittingham cherche à fabriquer un nouveau type de batterie. Ses travaux sont alors financés par... Exxon, géant américain du pétrole. Le scientifique met ainsi au point la première batterie dont l'électrode négative (l'anode) est principalement composée de lithium.

Un peu plus tard, c'est John B. Goodenough - 97 ans aujourd'hui, un record pour un lauréat du prix Nobel - qui se penche sur l'amélioration du dispositif. Il s'intéresse alors à l'électrode positive (la cathode) et emploie un oxyde de métal, à la place du sulfure de tantale, utilisé par son prédécesseur. L'astuce permet d'améliorer grandement les performances de la batterie, qui commence à dévoiler son potentiel.

Enfin, en 1986, Akira Yoshino, perfectionne l'anode à base de lithium, jusqu'alors particulièrement instable. Pour limiter ce problème, il recourt à du « coke de pétrole », un composant noir, solide et riche en carbone, issu de la transformation des produits pétroliers lourds.

Suite des annonces des prix Nobel 2019 ces deux prochains jours, avec ceux de littérature jeudi et de la paix vendredi.

1 Personnage récurrent sur la chaîne YouTube du Joueur du Grenier

Source : The Guardian
Modifié le 09/10/2019 à 14h38
23 réponses
11 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top