AMD lancera son architecture RDNA 2 cette année... avec de nouveaux GPUs Navi en prime

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
29 janvier 2020 à 13h20
0
AMD Radeon RX 5500 Series
© AMD

Alors que la concurrence de NVIDIA n'en finit plus de s'accentuer et que la firme au caméléon arme tranquillement sa prochaine génération de cartes graphiques, AMD s'apprête à répondre. Dès 2020, le groupe introduira notamment sa prochaine architecture graphique : RDNA 2.

AMD dévoilait ce 28 janvier les résultats de son année fiscale 2019. L'occasion pour la firme de boucler un chapitre et d'en ouvrir un autre pour de bon. Au programme de cette nouvelle année, le lancement de nouveaux processeurs, bien entendu, mais aussi une réponse plus musclée à NVIDIA sur le terrain des cartes graphiques. Alors que le groupe de Lisa Su a d'ores et déjà rencontré un certain succès en lançant successivement ses Radeon RX 5700 et 5700 XT cet été, puis des déclinaisons plus entrée de gamme de l'architecture RDNA, voilà qu'on nous donne des nouvelles de RDNA 2.

RDNA 2 dès cette année, ainsi que puces Navi dépoussiérées

L'information nous vient directement de Lisa Su, qui a tenu à dévoiler une partie des plans d'AMD pour l'année à venir. La patronne du groupe a laissé entrevoir une stratégie semblable à celle adoptée en 2017. À savoir le lancement d'une nouvelle architecture sur le haut de gamme, et le remplacement progressif des modèles les plus abordables par un design existant, mais dépoussiérés pour l'occasion. Ce sera le cas des puces Navi, qui équipent l'essentiel des Radeon lancées en 2019.


« En 2019, nous avons lancé notre nouvelle architecture GPU, l'architecture RDNA, elle animait les produits basés sur le Navi. Vous devriez vous attendre à ce que ceux-ci soient rafraîchis en 2020 - et nous aurons une architecture RDNA de nouvelle génération qui fera partie de notre gamme de produits pour 2020 », a notamment indiqué Lisa Su.

AMD_GPU_Roadmap_2019.jpg
© AMD

« Nous sommes donc très enthousiastes à ce sujet, et nous en parlerons plus longuement lors de notre journée des analystes financiers. En ce qui concerne les GPUs pour serveurs, vous pouvez également vous attendre à ce que nous ayons de nouveaux produits au cours du second semestre de cette année », a-t-elle conclu.

2020 l'année de la confrontation ?

Reste à savoir si AMD aura les armes pour rivaliser pour de bon avec NVIDIA en 2020. Si la firme prépare en secret au moins une nouvelle carte graphique premium attendue dans les prochains mois, la Radeon RX 5800 XT, cette dernière devrait arriver sur le marché avec un niveau de performances équivalent à une RTX 2080 Ti.


Sur le papier, la nouvelle est bonne, mais qu'il convient de la relativiser : NVIDIA présentera cette année ses nouvelles cartes graphiques sous architecture Ampère et gravées en 7 nm. Un renouvellement technologique, deux ans après l'arrivée des GeForce RTX « Turing », qui devrait permettre à NVIDIA de reprendre une longueur d'avance sur son concurrent de toujours. Une situation à laquelle AMD risque de répondre, comme à son habitude, avec un positionnement tarifaire agressif. L'année 2020 risque en tout cas d'être intéressante... d'autant qu'Intel devrait lui aussi continuer progressivement de faire avancer ses pions sur le terrain du GPU dédié.

Source : AnandTech
Modifié le 29/01/2020 à 14h32
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top