AMD : un brevet pour du Ray Tracing hybride sur la prochaine génération ?

Nathan Le Gohlisse Contributeur
03 juillet 2019 à 14h14
0
Radeon-AMD-drivers.jpg

Un brevet déposé en toute fin d'année 2017 par AMD indique explicitement que la firme travaille au lancement d'une technologie de Ray Tracing hybride. Il nous renseigne sur la méthode qu'AMD compte utiliser pour implémenter le Ray Tracing sur ses futures cartes graphiques. Contrairement à NVIDIA, qui mise avant tout sur une approche matérielle avec ses RT Cores, AMD privilégierait une résolution en partie logicielle de la problématique.

Publié le 27 juin dernier, ce brevet décrit une approche hybride, à la fois logicielle et matérielle, menant au Ray Tracing chez AMD. Dans les explications fournies, le groupe de Lisa Su assure que cette méthode permet de meilleurs résultats que les solutions basées uniquement sur du matériel. Le concept détaillé par AMD aurait aussi le mérite d'être plus simple et donc plus souple, notamment pour les développeurs.

Des puces simplifiées grâce au recours logiciel


Complexes, les documents fournis par les rouges présentent une solution intitulée « Méthode et système d'accélération de Ray Tracing basé sur un processeur de textures ». L'approche hybride d'AMD repose donc sur du matériel dédié, des unités de shaders et une surcouche logicielle permettant à l'ensemble de gagner en simplicité et en souplesse.

« L'approche hybride (...) permet de résoudre les problème rencontrés par des solutions entièrement matérielles et / ou entièrement logicielles », indique le groupe. « La souplesse est préservée puisque les unités de shaders peuvent toujours contrôler les calculs globaux (...). De plus, en utilisant l'infrastructure du processeur de texture, on élimine les grands buffers dédiés au stockage des rayons, typiquement requis dans une solution matérielle de Ray Tracing. La mémoire cache des textures peut être employée à la place, ce qui économise considérablement la surface nécessaire (sur la puce) et la complexité de la solution matérielle », lit-on.


Les Radeon RX 5700 et RX 5700 XT ne seront malheureusement pas concernées


Sous réserve que les plans d'AMD n'aient pas entre temps évolué (le brevet date d'il y a un an et demi), cette technique hybride ne sera intégrée qu'à la future génération de produits AMD RDNA (c'est à dire RDNA 2) que l'on retrouvera vraisemblablement sur les consoles Next Gen (Xbox Scarlett et PlayStation 5), mais aussi sur l'offre Stadia de Google.

Les Radeon RX 5700 et RX 5700 XT, présentées début juin et attendues sur le marché ce 7 juillet, dépendent pour leur part de la première mouture de l'architecture RDNA. Elles sont donc dépourvues de Ray Tracing.

Pour l'heure, NVIDIA et ses récentes GeForce RTX SUPER n'ont donc pas de souci à se faire.

Source : TechPowerUp / DSO Gaming
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top