Apple supprime de son Store des apps de contrôle parental posant des risques de sécurité

Mathieu Grumiaux Contributeur
30 avril 2019 à 08h55
0
Temps d'écran iOS 12

Selon le New York Times, Apple aurait supprimé ou restreint 11 applications dédiées au contrôle parental et concurrentes à sa fonctionnalité baptisée Temps d'écran. Le constructeur indique quant à lui avoir agi ainsi à cause de problèmes de sécurité.

Avec iOS 12, Apple introduisait la fonctionnalité Temps d'écran, un dispositif de contrôle de l'utilisation de son smartphone. En plus de donner avec précision le nombre d'heures passées sur son téléphone, Temps d'écran permet également de limiter l'usage des appareils de ses enfants.

Des apps de contrôle parental supprimées du jour au lendemain sur l'App Store


Le dispositif avait vite montré ses limites et des développeurs tiers ont eu aussitôt fait de proposer leurs propres applications pour mieux encadrer l'usage des iPhone ou des iPad de toute la famille.

Mais le New York Times nous apprend que les équipes d'Apple n'auraient apparemment pas apprécié cette concurrence et auraient restreint ou tout bonnement supprimé 11 des 17 applications de contrôle parental les plus populaires sur l'App Store. D'autres logiciels, plus confidentiels, auraient également subi le même sort.

Apple explique avoir agi pour protéger la confidentialité de ses utilisateurs


Pourtant, Apple se défend de toute intention hostile vis-à-vis de la concurrence et aurait agi pour protéger la vie privée de ses utilisateurs. Selon les explications apportées par Phil Schiller, Directeur marketing de la marque en réponse à l'e-mail d'un utilisateur, les applications visées par les équipes de validation de l'App Store utilisaient des outils MDM (Mobile Device Management), nécessitant l'installation d'un profil permettant un contrôle complet des données et de l'appareil en général.

Ces outils sont communément utilisés dans le cadre d'une gestion de flotte d'iPhone par une entreprise ou dans le milieu scolaire, mais n'ont pas leur place, selon Apple, dans une application grand public de contrôle parental.

« Contrairement à ce que le New York Times a rapporté ce week-end, ce n'est pas une question de concurrence. C'est une question de sécurité », conclut Apple dans un communiqué publié sur son site web. Le constructeur en profite pour réaffirmer son soutien aux développeurs, même ceux créant des logiciels concurrents à ceux d'Apple...pourvu qu'ils n'enfreignent pas les règles établies.

3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top