Play Store : une app qui cliquait automatiquement sur la pub a été découverte

25 avril 2019 à 07h47
0
Google Play Store ban

Une enquête de BuzzFeed News vient d'épingler six applications d'un seul et même éditeur chinois accusé de pratiques frauduleuses sur le Play Store.

Les chefs d'accusation ont été assez lourds pour entraîner la suppression de six applications de l'éditeur chinois DO Global sur le Play Store. Une enquête de BuzzFeed News a en effet révélé que six des applications de DO Global ont non seulement enfreint toutes les politiques de transparence et d'utilisation des données des utilisateurs, mais étaient également programmées pour cliquer machinalement sur les publicités, qu'elles soient ouvertes ou non.

DO Global mentait sur l'origine de ses applications

Selfie Camera, Total Cleaner, Smart Cooler, Ram Master, AIO Falshlight et Omni Cleaner : si vous avez installé ces applications, courrez donc les désinstaller. Ces applications de la griffe de l'éditeur DO Global ont amassé « plus de 90 millions de téléchargements » sur le Play Store, rapporte AndroidPolice, avant d'être retirées par Google. Et pour cause, l'éditeur a été incriminé pour deux fraudes principales.

D'une part, DO Global aurait eu recours à une entreprise américaine apparentée pour faire croire aux utilisateurs que les applications étaient « made in America ». D'autre part, ces applications étaient programmées de sorte à cliquer sur des publicités sans l'accord de l'utilisateur, même lorsque les applications étaient fermées.

Cheetah Mobile, Kika Tech et maintenant DO Global : les éditeurs chinois ont mauvaise presse

DO Global n'est pas le premier éditeur chinois à se faire épingler pour ses pratiques frauduleuses. Cheetah Mobile et Kika Tech avaient déjà fait l'objet de telles accusations. Ceci est loin d'être anecdotique, ces éditeurs cumulent une base d'utilisateurs actifs à neuf chiffres dans le monde entier. DO Global revendique ainsi plus de 800 millions d'utilisateurs actifs par mois, comme le rapporte BuzzFeed News.

Pour Mark Warner, sénateur de Virginie, « les éditeurs chinois d'applications mobiles posent un risque de sécurité nationale » à cause de leur politique de collecte des données, elles-mêmes exposées « aux yeux du Parti communiste ».

Si ce lien politique reste à prouver, Google a annoncé travailler sur une nouvelle approche de mesures et de permissions pour « empêcher des développeurs de mauvaise foi d'exploiter le système à leur avantage ».

Modifié le 15/05/2019 à 13h56
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top