Tinder n'utiliserait plus de score de "désirabilité" pour classer ses utilisateurs

le 18 mars 2019
 0
Tinder

Dans un souci de transparence, Tinder aurait déjà dit au revoir à son « score Elo », un algorithme qui classait les utilisateurs selon leur désirabilité.

Quantifier le sex-appeal de ses utilisateurs, voilà l'idée aussi controversée qu'originale qui se cachait derrière l'algorithme de Tinder, le score Elo. C'est dans un post de blog que l'application de dating a déclaré se séparer de cet algorithme qui, trivialement, mettait en relation les personnes les plus sexy avec d'autres personnes les plus sexy selon leur nombre de swipe à droite, de Likes et de Super Likes. Si dans ce blogpost Tinder se veut transparent sur sa nouvelle méthode de match, la marque a tout de même décidé de « ne pas dévoiler tous ses secrets ».

Le score Elo : du plus beau au plus moche


Un peu comme la bulle de filtres qui vous enferme dans vos propres centres d'intérêt sur Facebook, le score Elo de Tinder amenait ses utilisateurs à rencontrer d'autres utilisateurs aux scores de « désirabilité » similaires. Ce score était établi de façon très simple : plus votre profil était swipé à droite, plus votre score augmentait. Conséquence : plus vous étiez vers le haut, moins vous aviez de chance de liker un autre utilisateur vers le bas - et inversement.

Cet algorithme restait ainsi bien moins qualitatif que certains scores de comptabilité, comme sur OkCupid qui prend en compte davantage de critères comme la taille, les origines, la religion, etc.

Un nouvel algorithme qui n'en reste pas moins opaque


« Notre algorithme est fait pour être ouvert », a déclaré Tinder. « Nous n'utilisons plus Elo - mais il est indispensable de continuer à prendre en compte chaque côté d'un Like pour former des matchs ». Cette déclaration s'est accompagnée d'une vague explication concernant le nouvel algorithme « ouvert » de la marque : « Notre système actuel ajuste les matchs potentiels que vous voyez et ce, à chaque fois que vous êtes swipé à droite ou à gauche ». Ces ajustements sont faits dans les 24 heures.

Selon The Verge, ces ajustements pourraient concrètement permettre à un utilisateur A de croiser un utilisateur B qui auraient tous deux liké un utilisateur C. Si le secret de ce nouvel algo reste mystérieux, vous avez toujours l'occasion d'utiliser Tinder Plus et Tinder Gold pour vous en affranchir. L'argent est parfois la seule solution pour paraître le plus beau.


Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top