Tinder, Grindr : le Royaume-Uni s’interroge sur les méthodes de vérification de l'âge

0
Tinder et Grindr

Les systèmes de vérification des applications Tinder et Grindr font faire l'objet d'examens approfondis au Royaume-Uni, la faute à des scandales sexuels liés à des mineurs.

Si l'application de rencontre Tinder poursuit son développement avec succès - plus d'un million de nouveaux abonnés enregistrés en 2018 -, ses systèmes de sécurité posent question de l'autre côté de la Manche au même titre, d'ailleurs, que ceux de Grindr (application destinée aux homosexuels, bisexuels et transsexuels). En cause : des scandales sexuels impliquant des mineurs, récemment mis au jour par le média The Times.

Analyser les outils de vérification

Les deux services vont ainsi faire l'objet d'examens approfondis à la demande de Jeremy Wright, Secrétaire d'Etat au Numérique, à la Culture, aux Médias et au Sport, comme le rapporte Engadget. L'intéressé souhaite ainsi analyser les systèmes de sécurité et de vérification relatifs à l'âge des utilisateurs. L'objectif étant de savoir si les outils mis en place par les plateformes protègent bel et bien les mineurs.

En cas de réponses n'étant pas à la hauteur de ses attentes, Jeremy Wright se dit prêt à prendre de nouvelles mesures. Les deux sociétés assurent qu'elles utilisent des systèmes automatisés et humains sûrs, capables d'empêcher des utilisateurs âgés de moins de 18 ans de s'inscrire à leur service. Et Grindr d'insister : « Nous travaillons continuellement sur nos processus d'authentification ».

Tinder déjà mis à l'épreuve

Tinder, de son côté, a dû renforcer la sécurité de son application suite à une attaque subie en janvier 2018. La firme avait alors décidé de consolider la protection des photos de ses utilisateurs par le biais d'une méthode de chiffrement. A elle, désormais, de prouver au gouvernement britannique la fiabilité de ses systèmes d'authentification.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft brevette un système de
TSMC sera à nouveau le fournisseur exclusif d'Apple pour l'A13, qui équipera les iPhone 2019
Chrome 73 bêta : entre partage sur Android et Picture-in-Picture sur Desktop
🔥 Exclu coupon Amazon : la console Nintendo Switch en promo à 259,99€
Apple dépose des brevets et suggère quelques améliorations pour son Homepod
Apple : les ventes en chute libre en Chine face à un Huawei solide
Westworld : il faudra attendre 2020 pour la saison 3
Vivaldi empile désormais vos onglets (pour faire de la place)
Une élue Modem dépose un amendement pour
La Ville de Paris assigne Airbnb en justice pour avoir mis en ligne 1 000 logements non enregistrés
Haut de page