Photos volées : Apple et le FBI mènent l'enquête

Par
Le 02 septembre 2014
 0
Le FBI et Apple mènent une enquête suite à la publication dimanche des photos intimes de célébrités d'Hollywood.

Suite à la publication de photos de célébrités et aux révélations qui ont suivi ? c'est-à-dire à l'affaire que certains appellent vulgairement the fappening (la masturbation) ou le celebgate ? Apple puis le FBI se sont livrés hier soir à des déclarations.

0140000007589443-photo-apple-icloud-photo-sharing.jpg

Avec la langue de bois habituelle, une porte-parole a assuré à plusieurs médias américains qu'« Apple prenait la vie privée très au sérieux », et ajouté que la société « enquêtait activement sur cette affaire ».

Le fabricant de l'iPhone, le smartphone utilisé par la (quasi) totalité des célébrités concernées, est pour rappel suspecté d'avoir une grande part de responsabilité dans la fuite de ces dizaines de photos personnelles. Jusqu'au lendemain de la publication, c'est-à-dire jusqu'à hier, une faille du service Localiser mon iPhone permettait effectivement de forcer les mots de passe des comptes iCloud. Bien que le lien ne soit pas confirmé, la coïncidence est troublante.

Le FBI « s'occupe » quant à lui de l'affaire, sans plus de précision. « Le FBI est informé des allégations concernant les intrusions d'ordinateurs (sic) et la publication illégale de contenus impliquant des personnes médiatiques », a précisé le bureau fédéral d'enquête au site Internet américain The Hollywood Reporter. Rappelons sur ce point qu'un internaute pense avoir identifié l'imprudent pirate.

Quelle que soit l'issue de ces deux enquêtes (quelques années de prison sont en jeu), on peut espérer que cette affaire aura au moins le mérite de sensibiliser les célébrités et toute la population aux risques du stockage de photos intimes sur des services en ligne.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Sécurité informatique

scroll top