Photos volées : quelques conseils de sécurité pour protéger vos informations personnelles

01 septembre 2014 à 09h43
0
Les fuites de photos d'actrices célèbres mettent à nouveau en lumière la nécessité de protéger ses données personnelles. Les stars ne sont en effet pas les seules à stocker des informations personnelles sur leurs téléphones sans éventuellement avoir pris le soin de mettre en place toutes les mesures de sécurité nécessaires.

00FA000005737620-photo-jennifer-lawrence.jpg
De nouvelles informations font état de la publication non-autorisée de photographies très personnelles de stars américaines, dont Jennifer Lawrence. Les conditions exactes de cette fuite d'informations demandent encore à être précisées mais plusieurs règles simples peuvent être dès à présent mises en place par chaque utilisateur pour protéger ses données personnelles.

Il convient en premier lieu d'utiliser des mots de passe robustes. Comme nous le précisions dans un dossier dédié à cette question, les codes d'accès de type 12345 ou password sont à bannir de l'ensemble des comptes que possède un utilisateur. Il est donc plus que recommandé de rendre son mot de passe complexe en y ajoutant plusieurs éléments simples comme des majuscules, des chiffres mais aussi en collant plusieurs termes à la suite.

Dans le même sens, il est également conseillé d'éviter d'utiliser des éléments tels que le nom de son enfant, sa date de naissance ou son adresse. Ces informations peuvent être relativement faciles à retrouver. Elles sont même parfois connues de tous lorsque des personnes célèbres sont ciblées.

00FA000007587069-photo-bwai057caaaxoat.jpg
C'est pourquoi certains spécialistes remettent en cause l'utilité des questions de sécurité proposées à l'inscription sur un service. Des réponses pouvant être retrouvées sur le Web (par exemple quel est le nom de mon chien, de mon film préféré...) pourront permettre un accès plus simple à un compte.

Autre technique permettant d'éviter des désagréments, il est possible de désactiver la synchronisation automatique de ses photos depuis son propre terminal. Que ce soit sous Android ou iOS, il est proposé aux utilisateurs de ne plus sauvegarder ce type de contenus en ligne. Google+ permet ce type de modification tout comme iCloud, ce dernier autorisant ou non (en se rendant dans le menu réglages puis iCloud puis flux de photos) la synchronisation automatique des photos mais aussi des contacts, des e-mails, du calendrier ou bien encore des rappels et des notes.

Soyons clairs, chacun est libre de prendre des photographies dénudées de soi dans un cadre privé. Toutefois, il faut bien comprendre que ces clichés sont sauvegardés et peuvent ensuite être stockés dans le cloud. Dans ce cas, il est préférable d'opter pour un chiffrement de vos données, si possible avec un outil différent de celui qui vous est fourni ou bien encore par des services de double authentification de l'utilisateur.

Toujours est-il que de nombreux services proposent de partager vos clichés. Il est donc recommandé à chacun de bien comprendre ce que cela implique et de supprimer ou stocker sur d'autres supports non connectés des photographies parfois très « personnelles ». La logique est sur les réseaux sociaux sur lesquels il est recommandé de se rendre sur le menu des réglages pour savoir si les informations que vous publiez sont totalement publiques ou restreintes.

Rappelons enfin que le vol de données personnelles reste sévèrement puni. En octobre 2011 aux Etats-Unis, le FBI avait annoncé l'arrestation de Christopher Chaney, un pirate accusé de s'être introduit dans la boîte e-mail de l'actrice Scarlett Johansson. Il avait par la suite publié des clichés personnels de l'actrice et d'autres personnalités féminines d'Hollywood comme Christina Aguilera ou Mila Kunis. La justice l'avait condamné à 10 ans de prison.



Pour en savoir plus
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Email et vie privée : Microsoft défie la justice américaine
Google passe Chrome à l'heure du HTML 5.1
Microsoft s'intéresserait à Cyanogen, développant CyanogenMod, l'OS basé sur Android
L'Archos 45 Helium 4G lancé à 100 euros en réponse au Wiko Kite
Orange attaque Free en justice pour violation de brevets sur la TV de rattrapage
Leak d'iCloud : Jennifer Lawrence et d'autres célébrités victimes d'un piratage
Alienware présente son nouvel Area 51
Live Japon: d'Ebola au cancer, les électroniciens se font médecins
Sondage sur les banques en ligne
Revue de Web : Captain America version ninja !
Haut de page