🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Un véhicule à bagages autonome testé en conditions réelles à l'aéroport de Toulouse-Blagnac

03 décembre 2019 à 17h32
10
véhicule-bagages-autonome-couv.jpg
© Air France

L'expérience, menée depuis la mi-novembre, est le fruit d'une collaboration entre l'aéroport, la compagnie Air France et la société Charlatte Autonom.

Air France et Charlatte Autonom, filiale de Charlatte Manutention et de Navya, spécialiste des systèmes de conduite autonome, ont annoncé, mardi 3 décembre, avoir mis en service le 15 novembre un véhicule autonome entre les galeries à bagages et les avions, à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Le tracteur est expérimenté en conditions réelles, au service de ce qui pourrait bien être l'aéroport intelligent de demain.

Une première mondiale, au crédit d'une collaboration intelligente entre plusieurs acteurs

Le véhicule autonome et électrique à bagages AT135 est actuellement testé sur les pistes du cinquième aéroport français (près de 10 millions de passagers en 2018) grâce à des partenariats conclus avec TCR, qui en assure la maintenance, et le Groupe 3S, un sous-traitant de la compagnie Air France qui supervise le tracteur, le tout en collaboration avec les équipes de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.


Alors quel processus suit le tracteur autonome ? D'abord, un agent dispose les bagages dans les conteneurs accrochés au tracteur autonome. Jusque-là, rien d'inhabituel. Ensuite, le tracteur se rend de manière autonome et intelligente jusqu'à l'avion d'Air France, sa destination ayant été préalablement enregistrée par un agent du Groupe 3S, à l'aide d'un écran tactile.

Au moment où il approche de l'avion, le véhicule à bagages s'arrête, et l'agent prend la relève de la conduite autonome en chargeant les bagages dans la soute. Le tracteur fait ensuite le chemin inverse pour retourner, toujours en mode autonome, vers les galeries bagages.

véhicule-bagages-autonome-2.jpg
© Air France

Un nouveau pas franchi vers l'aéroport intelligent

Ce tracteur autonome électrique intelligent, bourré de capteurs (GPS, odomètre, caméras, lidars) et doté d'un logiciel de conduite autonome, est capable de se positionner avec une étonnante précision, de détecter des obstacles à 360° et de prendre des décisions en fonction des informations qu'il détient et capte, jusqu'à lire les feux de signalisation de la plateforme.

Pour pouvoir effectuer ces expérimentations en conditions réelles, il a fallu obtenir des autorisations spécifiques. Pour Vincent Euzeby, responsable IT & Tech Innovation d'Air France, « cette expérimentation est le premier pas vers un déploiement plus généralisé de véhicules autonomes dans nos escales. » Le CEO de Charlatte Autonome, Bastien Devaux, indique que le déploiement à plus grande échelle de ces véhicules autonomes « devrait permettre de fluidifier des flux logistiques toujours plus denses. »


Cette première mondiale est l'occasion de mettre en avant l'aéroport de Toulouse-Blagnac, dont le président du directoire, Philippe Crébassa, se félicite en évoquant « une étape concrète vers le Smart Airport, cet aéroport plus intelligent, plus connecté et plus efficace pour nos clients. »

Visant à améliorer la performance des flux des bagages tout en augmentant la sécurité sur les pistes, l'utilisation de ces tracteurs autonomes pourrait permettre aux agents, à l'avenir, de se consacrer sur des tâches plus essentielles et ainsi de gagner temps et efficacité lors du traitement des avions.

véhicule-bagages-autonome.jpg
© Air France




Source : Air France
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
Steevenoo
autonome bah moins de personnels, plus de chômage c’est beau l’avenir, en espérant que la direction soit aussi autonome et donc que les gros comptes en banque disparaissent !!!
couliez
T’es au courant que l’avenir c’est de plus en plus de robots? Et qu’à terme il n’y aura que très peu de gens qui travailleront?<br /> Tous les gens qui bossent, coiffeur, chauffeur de bus, poids lourds, caissiers, foutre les camemberts dans les rayons, la dame de la poste, etc… Une immense majorité de ces choses vont disparaître quand l’IA aura atteint un tel niveau que plus personne ne pourra être en mesure d’être aussi bon qu’un robot.<br /> Pas de grève, toujours présent. Toi tu bosses 8h puis tu te barres. Ton robot pourra bosser 24/24, tu pourras aller à ta banque à 3h du matin ouvrir un compte, ou chercher un camembert. Et d’ailleurs plus besoin de se déplacer, un robot viendra te l’apporter chez toi directement.<br /> Tout le travail d’un humain d’aujourd’hui va disparaître dans 100 ans puisque tout pourra être remplacé par un robot.<br /> Tu iras te faire chier à cultiver tes légumes, courbé, mal de dos, quand un robot le fera continuellement? Tu vas te faire chier à construire ta maison quand des robots spécialisés la construirons sans malfaçons?<br /> On sera morts nous, nos enfants aussi, mais nos petits enfants il y a de grandes chances.<br /> Ensuite quel monde nous aurons avec des robots partout et nous à ne rien branler? Tout le monde sera riche, comment on fera?
trollkien
Du coup, oui que vas ton faire nous les petits humains avec la robotisation de la plupart des taches courantes &amp; ingrates que n’importe que bête machine bien programmée saura (sait deja ?) mieux faire que nous ?<br /> Etant donné l’actuelle surpopulation de la planète et une demographie qui ne cesse de croitre, a quoi allons nous servir ?
KlingonBrain
Les robots vont bosser à notre place, nous devrions être content.<br /> Le problème viens du système économique qui utilise le travail comme moyen de répartition des richesses. Il faudra trouver un nouveau paradigme de répartition.<br /> Le vrai problème est dans les mentalités. Quand on voit l’ostracisme contre ceux qui sont privés d’emploi, ça nous promet une jolie confrontation avec l’automatisation qui arrive.<br /> Hélas, le temps qu’il nous faudra pour changer les mentalités sera probablement suffisant pour nous faire prendre un retard mortel dans ce domaine.
exoje
Eh bien dans la logique une fois que les robots auront occupé tous ces postes, nous humains, pourront nous consacrer à décupler notre potentiel mental, psychiques et télékinétiques. À terme, nous ressemblerons de près ou de loin à ceux de Mars Attack, un crâne énorme et la masse musculaire d’un enfant de 5 ans. C’est bien évidemment là, que la conquête galactique aura un sens, nous décimerons des planètes pour leurs ressources, on continuera avec nos bonnes vieilles habitudes de colonisateurs.
mcbenny
Je vous invite à visionner le film « Soleil Vert ». Passé la difficulté du style (années 70), la projection est intéressante et plutôt crédible. Pas forcément rassurante.
bmustang
Que ton monde de Bisounours soit peuplé de robots te regarde, mais cela ne fait pas une généralité pour autant et l’avis des autres est tout aussi important.
epodotcom
Bon alors, les robots, waow, vaste sujet. Retour sur expérience assez rapide: toutes les sociétés qui ont remplacé les humains par les robots ont accru leur productions, et ont mis au chomage tous les employés devenus inutiles… Résultat les sociétés se sont enrichis avec leur actionnaires, les employés ont perdus leur emploi, avec tous les malheurs qui en découlent… Je ne vois pas l’utilité de ce ‹ ‹ progrès › › qui n’en est pas un…<br /> Signé: Sahra Connors
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'enceinte bluetooth Ultimates Ears Wonderboom à moins de 50€ chez Amazon
Forfait mobile : prolongation de l'offre Sosh 50Go pour 9,99€ par mois
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Bon plan Free : nouvelle vente privée sur la Freebox Mini 4K et Netflix
Resident Evil 3 Remake fuite avec des visuels inédits
Pack Xbox One X 1 To + 1 jeu à seulement 229,99€
Netflix teste un bouton de lecture aléatoire et la possibilité de retirer des titres de
BMW iNEXT : la marque investit 400 millions d'euros dans la production de son SUV électrique
Une trottinette électrique GO Ride 80pro Night Edition à seulement 189,99€ chez Cdiscount
Haut de page