Mark Zuckerberg annonce son "nouveau Facebook" axé sur la vie privée de ses membres

le 07 mars 2019
 0
Mark Zuckerberg F8

Le fondateur de Facebook a publié une longue lettre ouverte dans laquelle il indique vouloir retravailler le réseau social pour des questions de confidentialité et de vie privée.

Facebook va opérer une révolution dans sa façon de penser et de concevoir ses services. Mark Zuckerberg a publié un très long post sur son compte personnel pour expliquer les différents changements qu'il compte intégrer à ses produits.

Mark Zuckerberg acte la fin prochaine des plateformes publiques


Le jeune entrepreneur assure vouloir retravailler Facebook autour d'une approche « centrée sur la protection de la vie privée ». Ce travail, étalé sur plusieurs années, est une réponse aux nombreuses polémiques auxquelles a dû faire face Facebook, mais aussi au désintérêt grandissant de ses utilisateurs.

Pour Mark Zuckerberg, les plateformes publiques comme Facebook sont dépassées et l'avenir de son entreprise se trouve dans les messageries instantanées. « Il y a un certain nombre de raisons à cela. Beaucoup de personnes préfèrent l'intimité qu'offrent les conversations avec une seule personne ou un petit groupe d'amis. Les utilisateurs se méfient de ce que peuvent révéler les archives de ce qu'ils ont partagé », explique t-il dans son post.

Plus qu'une simple réflexion, c'est une véritable remise en question à laquelle se livre Mark Zuckerberg. Sans revenir en détail sur les nombreuses controverses relatives à l'utilisation des données de ses abonnés, le patron de Facebook prend acte d'une image publique considérablement dégradée : « Franchement, nous n'avons pas actuellement de réputation solide pour la mise en place de services de protection de la vie privée ». Et il souhaite réagir vite pour limiter les dégâts.

L'avenir de Facebook sera tourné vers le chiffrement et la confidentialité


Selon lui, les futurs développements s'inspireraient du fonctionnement de WhatsApp dont les outils infusent déjà dans les autres services proposés par l'entreprise. « Nous devons partir de l'usage le plus fondamental et le plus privé, les messages, le rendre aussi sécurisé que possible, et ensuite élaborer de nouvelles manières d'interagir à partir de cette base, comme les appels audio, vidéo, les groupes, les stories, les fonctionnalités d'entreprise, les paiements... ».

Le chiffrement serait inclus dans toutes les applications de messagerie par défaut, comme c'est déjà le cas dans WhatsApp. Facebook limiterait également la durée de stockage des métadonnées, des informations cruciales pour proposer des publicités très ciblées et personnalisées. « Une partie importante de la solution serait de collecter moins de données personnelles tout court », conclut Mark Zuckerberg.

Ce grand tournant vers plus de confidentialité est un acte de survie pour Facebook, qui doit assurer son avenir alors que les gouvernements durcissent leurs réglementations en matière de collecte des données personnelles et que les utilisateurs prennent progressivement conscience du nombre d'informations conservées par ces plateformes.

Source : Engadget

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Windows 10 : Microsoft met à jour sa liste de processeurs
Les iPhone 2020 seraient pourvus de modems 5G provenant de chez Qualcomm... et Samsung
#Rediff | Comparatif 2019 : quelles sont les meilleures enceintes pour PC ?
Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
scroll top