Brillante idée ! Une entreprise américaine déploie des distributeurs de munitions avec reconnaissance faciale intégrée

Mathilde Rochefort
Publié le 08 juillet 2024 à 18h46
650 fusillades ont eu lieu en 2023 aux États-Unis © Joe / Unsplash
650 fusillades ont eu lieu en 2023 aux États-Unis © Joe / Unsplash

Outre-Atlantique, une entreprise a développé un distributeur de munitions très particulier. Aucune intervention humaine n'est nécessaire pour l'activer, les utilisateurs n'ont qu'à se soumettre à un système de reconnaissance faciale pour se procurer des cartouches.

C'est bien connu, les armes à feu sont incroyablement populaires aux États-Unis. Sans surprise, le pays de l'oncle Sam ne manque pas d'innovations farfelues autour de ce business ô combien lucratif. Après le pistolet qui ne se déclenche qu'avec la reconnaissance faciale, faites place au distributeur de munitions. On n'arrête pas le progrès !

Vérifier l'âge des acheteurs de munitions

C'est la brillante idée d'American Rounds, société installée dans l'État sudiste de l'Alabama. Son dispositif, déjà implanté dans 6 localisations à travers son État d'origine et l'Oklahoma, permet de commercialiser des munitions sans aucun vendeur humain.

Bien que des États soient plus laxistes que d'autres en matière d'armes à feu, la loi fédérale dispose qu'il faut être âgé d'au moins 18 ans pour acheter des munitions pour les armes d'épaule, comme les fusils et les carabines, et d'au moins 21 ans pour les armes de poing.

« Nos distributeurs automatiques de munitions pour la vente au détail sont dotés d'une technologie d'intelligence artificielle intégrée, d'une capacité de lecture de cartes et d'un logiciel de reconnaissance faciale. Chaque élément du logiciel fonctionne ensemble pour vérifier que la personne qui utilise la machine correspond à l'identification scannée », assure l'entreprise.

Déploiement dans d'autres États

American Rounds se vante de rendre l'achat de munitions bien plus rapide et fluide avec sa technologie. Et visiblement, son initiative attire. La firme se prépare à déployer ses distributeurs à plus grande échelle. « Nous avons reçu plus de 200 demandes de magasins couvrant environ neuf États actuellement, et ce nombre augmente chaque jour », assure Grants Magers, dirigeant d'American Rounds, à Newsweek.

Nul doute que ces appareils soulèveront des questions, alors que la thématique de la violence par armes à feu continue de diviser la société américaine, d'autant plus en période d'élections. À noter également que les systèmes de reconnaissance faciale ont déjà fait preuve de biais discriminatoires, particulièrement envers les personnes noires.

Sources : Gizmodo, Newsweek

Mathilde Rochefort
Par Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Baxter_X

Les ricains y pas a dire, c’est vraiment des génies.

Squeak

Génial, donc imaginons qu’un mec sans histoire fait un burn-out, décide de s’armer et le lendemain fait une tuerie sur un campus universitaire, ah mais c’est bien beau, on a son visage aussi maintenant… Il n’y a pas à dire, il y a vraiment un problème dans ce pays concernant la facilité d’accès aux armes à feu

MattS32

Je vois vraiment pas ce qui pourrait mal tourner :roll_eyes:

Kratof_Muller

« Une entreprise américaine déploie des distributeurs de munitions avec reconnaissance faciale intégrée »

J’aime bien le titre qui laisse à croire de par sa grammaire que se sont les balles qui sont à reconnaissance faciale

un jour qui sait ?

Pernel

Ça sera la faute des jeux vidéo et de Marilyn Manson.

Pernel

Des balles qui ne tuent que les gens de couleurs ?

MattS32

Ça ils ont déjà dans la police américaine :sweat:

sebzuki

c’est exactement ce que je me suis dit en lisant le titre !
ça fait cher la balle

Kratof_Muller

non j espere pas, sinon au moins des tenders kfc volants avec reconnaissance faciale.

Bombing_Basta

Il existe déjà des balles à « tête chercheuse »…

Entre un sanglier et un humain, il n’y a qu’un poil… Ou deux.
Ou la DARPA.