Ryzen 7 8840U et écran AMOLED : la nouvelle console Zotac Zone entend bousculer la concurrence

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 05 juin 2024 à 15h18
La Zotac Zone concurrence ASUS et Lenovo notamment © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
La Zotac Zone concurrence ASUS et Lenovo notamment © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Un nouvel acteur se penche sur le marché des consoles portables, et pas n'importe lequel, puisque Zotac est une habituée des solutions « mini ».

Évoquée à plusieurs reprises ces dernières semaines, la rumeur d'une console portable signée Zotac n'était donc finalement pas une rumeur, et la firme a profité du Computex 2024 pour présenter son bébé.

Cette console se démarque d'abord en intégrant la plus récente des APU d'AMD, mais aussi et surtout en étant l'une des seules à se parer d'une dalle AMOLED, alors que la concurrence reste coincée sur l'IPS.

Quelles sont les meilleures consoles portables ? Comparatif 2024
A découvrir
Quelles sont les meilleures consoles portables ? Comparatif 2024

20 juin 2024 à 17h35

Comparatif

Un Ryzen 7 8840U équivalent au Z1 Extreme

Baptisée Zotac Zone, la première console portable de cette entreprise spécialisée dans les cartes graphiques et les mini-PC adopte un design plutôt convenu qui s'inspire autant de la ROG Ally que du Steam Deck.

L'écran AMOLED promet d'excellents contrastes © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

La bête est donc relativement volumineuse avec ses 31 centimètres de long pour 13,5 centimètres de large et très exactement 4 centimètres d'épaisseur. En revanche, le poids semble contenu, à « moins de 700 grammes », mais sans valeur précise. Au cœur de la machine, on retrouve donc le Ryzen 7 8840U utilisé par de nombreuses entreprises chinoises comme AYANEO, et pas le Z1 Extreme employé par ASUS sur sa ROG Ally par exemple.

Les performances devraient cependant être similaires, car le Ryzen 7 8840U est très proche avec ses 8 cœurs et 16 threads Zen 4 (jusqu'à 5,1 GHz), et ses 12 unités de calcul RDNA 3. On parle de 16 Go de LPDDR5X-7500 pour épauler cette APU, ce qui est inférieur aux annonces d'ASUS pour sa ROG Ally X.

Une connectique qui semble limitée © Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Dalle AMOLED de « seulement » 7 pouces

En revanche, Zotac s'est inspirée de Valve en privilégiant une dalle AMOLED là où la plupart des concurrents restent en IPS. L'image devrait donc être bien plus belle, bien plus contrastée, avec des angles de vision impeccables.

Problème, cependant, la Zotac Zone n'intègre qu'une dalle de 7 pouces, alors que le Steam Deck OLED fait 7,6 pouces. Autre souci, nos confrères de VideoCardz croient savoir qu'en interne, c'est une dalle « portrait », ce qui peut entraîner des désagréments sur certains jeux. Plus gênant, alors que la concurrence a adopté les batteries avec du 80 Wh chez ASUS comme MSI, Zotac n'intègre qu'une batterie de 48,5 Wh.

La Zotac Zone comparée à la concurrence © VideoCardz

Au-delà des performances et de l'autonomie, la question essentielle pour une telle machine reste son prix. Zotac semble vouloir commercialiser sa Zone au cours du troisième trimestre 2024 à plus ou moins 800 dollars/euros, mais n'a pas encore communiqué officiellement sur ce point. Patience, patience…

  • L'écran flatteur et l'excellent contraste
  • Les performances
  • La prise en main
  • Les faibles nuisances sonores
  • Windows 11 pour la compatibilité
  • La console ultime pour le cloud gaming

ASUS reprend la formule (gagnante) du Steam Deck et l'améliore sur quasiment tous les aspects. La prise en main est excellente, l'appareil plus compact et moins lourd. Le très bon écran fait toute la différence, et le Z1 Extreme permet non seulement de délivrer des performances impressionnantes pour le format, tout en maitrisant la chauffe et les nuisances sonores grâce à l'excellent refroidissement mis en place par ASUS. L'autonomie dépendra des réglages que vous effectuerez, mais avec des concessions, il est possible de jouer plusieurs heures sans avoir à se brancher au secteur. Bien sûr, en configurant le TDP de l'appareil sur 30 W, vous ne jouerez guère plus d'une heure et demie.

Si Windows 11 permet une compatibilité totale avec la ludothèque PC sans aucune bidouille, SteamOS apporte lui un environnement totalement pensé pour le Steam Deck, avec une facilité d'utilisation proche de l'univers des consoles traditionnelles et une optimisation poussée pour le hardware. Sur ce point, ASUS a encore du travail, et Armory Crate SE doit s'améliorer pour gagner en réactivité et stabilité. Si le constructeur met autant d'effort que Valve sur le suivi de sa console, alors la ROG Ally a de beaux jours devant elle. Pour son premier essai sur le marché des consoles portables, ASUS a fait de l'excellent travail.

Source : VideoCardz

Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
DirtyShady

Perso je trouve que ca en devient ridicule tout ces PC portable…

Tout le monde essaye de surfer sur la vague Steamdeck, mais ces machines chauffent trop, soufflent trop et tiennent ridiculement peu en batterie.

brice_wernet

Sans compter: le poids, la taille, l’inconfort sur plein de jeux qui attendent plutôt une souris/un grand écran, les limites en perfs…

Winpoks

Ça joue sur la carte des nostalgiques de la Game Gear.

Pernel

Elle fait quand même énormément jouet en photo, entre les pourtours de stick, les ABXY, les touchpads à la SteamDeck, la croix de direction Fisher Price, et la position des boutons, ça fait pas envie.
En plus elle n’apporte que l’écran OLED, tout le reste c’est soit pareil que les autres soit moins bon, aucun intérêt, juste surfer sur la vague.

Papy-55

J’ai toujours préféré jouer avec une manette sur un « vrai » PC car en plus de ne pas avoir tous ces défauts il est plus polyvalent