Sortie record pour les astronautes chinois sur les flancs de leur station spatiale !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
29 mai 2024 à 19h28
11
L'astronaute Ye Guangfu sur son strapontin tout au bout du bras robotisé sur la station chinoise. © CNSA
L'astronaute Ye Guangfu sur son strapontin tout au bout du bras robotisé sur la station chinoise. © CNSA


Les trois astronautes de la mission Shenzhou-18 ont vécu l'une des journées de travail les plus longues de leur aventure en orbite : la sortie extravéhiculaire de Ye Guangfu et Li Guangsu a duré presque 8 heures et demie ! Un record, tandis que la Chine gère sa première grande station sur le long terme.

Avant que la Chine ne dispose de sa nouvelle station spatiale (la SSC, parfois appelée Tiangong), elle ne faisait pas partie des références pour les sorties en scaphandre. Seul Zhai Zhigang avait passé une vingtaine de minutes à l'extérieur de sa capsule Shenzhou en 2008. Il s'est ensuite écoulé plus de dix ans avant que les astronautes chinois sortent travailler à l'extérieur, avec une version revue et corrigée de leur grand scaphandre autonome, nommé Feitan. Toutefois, depuis 2021 et le déploiement de la station qui accueille des équipages permanents, les astronautes ont réussi 15 sorties extravéhiculaires de plus. La SSC, elle, dispose de trois amples modules principaux, en plus d'un véhicule cargo amarré durant plusieurs mois et de la capsule Shenzhou, laquelle fait office de taxi avec la Terre.

Gare aux micrométéorites

Actuellement, il y a 3 astronautes chinois dans la SSC, l'équipage de Shenzhou-18 qui a décollé en avril dernier, Ye Guangfu et Li Guangsu, ainsi que Li Cong. Ce 28 mai, Li Cong est resté au sein de la station, afin de monitorer les opérations du sas et de piloter le grand bras robotisé qui équipe les flancs des modules chinois. Ses deux collègues ont dépressurisé le sas du module Wentian, et Ye Guangfu, le plus expérimenté, est sorti en premier, en particulier pour faire une longue session d'équilibriste, installé sur un cale-pied tout au bout du long bras robotisé (12 mètres). Les mains libres, il a pu ajouter un set de protections contre les micrométéorites et les débris sur les flancs de la station.

Fin 2023, la SSC avait en effet souffert de plusieurs impacts, en particulier contre ses larges panneaux solaires. S'il est impossible de recouvrir les panneaux, il s'agissait là de protéger les autres équipements situés sur l'extérieur de la station et de renforcer le blindage pour les modules pressurisés, avant de conduire des inspections à deux.

Les deux astronautes ont passé du temps à inspecter les équipements extérieurs. © CNSA/CMS
Les deux astronautes ont passé du temps à inspecter les équipements extérieurs. © CNSA/CMS

Aux limites du possible

Ce programme particulièrement chargé a mis à l'épreuve les deux astronautes chinois, qui sont restés à l'extérieur durant 8 heures et 23 minutes, un record pour la Chine, qui fait d'ailleurs entrer Ye Guangfu et Lu Guangsu dans le top 3 des sorties les plus longues de l'histoire (il fallait toutefois remonter plus de 20 ans en arrière). Ils ont même utilisé une partie de la marge opérationnelle de leurs scaphandres, qui sont normalement certifiés pour des sorties de 8 heures. Un long marathon aussi physique que psychique (il n'y a pas le droit à l'erreur), qui engendre une fatigue significative. Quelques jours de repos sur la CSS ?

Eric Bottlaender

Spécialiste espace

Spécialiste espace

Je suis un "space writer" ! Ingénieur et spécialisé espace, j'écris et je partage ma passion de l'exploration spatiale depuis 2014 (articles, presse papier, CNES, bouquins). N'hésitez pas à me poser v...

Lire d'autres articles

Je suis un "space writer" ! Ingénieur et spécialisé espace, j'écris et je partage ma passion de l'exploration spatiale depuis 2014 (articles, presse papier, CNES, bouquins). N'hésitez pas à me poser vos questions !

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (11)

Lionel_Vigier
8 heures et demi de travail en chine = un travail à mi temps !
gothax
Bravo … Et merci pour l article
benbart2
Et bien, les chinois sont devenu très bon en spatial visiblement.<br /> Merci pour l’article de qualité !
Fraydz
@Eric Bottlaender, j’adore les domaines dont tu parles, merci beaucoup pour tes travaux.
ebottlaender
Merci pour vos commentaires, c’est toujours un plaisir
nicgrover
Eric nous fait rêver depuis bien longtemps avec des articles de qualité. On en veut encore.
philouze
les chinois disposent donc d’un Canadarm «&nbsp;maison&nbsp;»…
jayrome
marrant j’ai vu cette blague 3 trois jours. Pablo c’est toi?
fredolabecane
8h30 sans faire pipi!
kyosho62
Ils ont une poche camelbak à la place de la vessie
xryl
Ou alors, ils t’ont fait pipi dessus, sans que tu le saches… À méditer.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet