🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Ça y est, il y a de nouveau des astronautes dans la Station spatiale chinoise

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
07 juin 2022 à 12h55
5
Shenzhou-14 décollage SSC © CNSA/Bacc
Le décollage de la capsule Shenzhou-14 © CNSA / Bacc

Ce dimanche 5 juin, quelques heures seulement après leur décollage, Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe se sont amarrés à la Station spatiale chinoise. Ils démarrent une mission de six mois, au cours de laquelle ils auront fort à faire pour accueillir de nouveaux modules et préparer une occupation permanente.

La station va beaucoup évoluer !

Découvrez Shenzhou-14

Fidèle à son habitude, l'agence spatiale chinoise a attendu 24 heures avant le décollage pour confirmer l'identité des trois astronautes (ou taïkonautes) de la mission Shenzhou-14. Et, comme pour les rotations précédentes pour mettre en place la Station spatiale chinoise, les autorités ont choisi un trio assez expérimenté.

Il y a d'abord Chen Dong, qui avait passé un mois au sein de la station orbitale expérimentale Tiangong-2 en 2016. C'est lui qui commande la mission Shenzhou-14. On retrouve également Liu Yang, qui était devenue la première femme astronaute en Chine lors de son vol en 2012 pour rejoindre la station Tiangong-1. Cai Xuzhe complète l'équipage, pour son premier vol. Le décollage a eu lieu ce 5 juin à 4 h 44 (Paris) depuis le centre spatial de Jiuquan, au nord de la Chine.

Shenzhou-14 équipage © CNSA/Bacc
Les trois membres de la mission Shenzhou-14, Cai Xuzhe à gauche, Chen Dong au centre et Liu Yang à droite © CNSA / Bacc

En route pour la SSC !

Il n'aura fallu que quelques heures pour que la capsule Shenzhou-14 rejoigne la Station spatiale chinoise, avant de s'amarrer automatiquement à 11 h 42, après un vol et une approche sans histoires. Il s'agit du troisième équipage de la station, qui ne compte pour l'instant que le grand module principal, Tianhe, ainsi que deux grands cargos positionnés aux extrémités avant et arrière, Tianzhou-3 et 4.

La SSC était vide depuis le mois d'avril et le départ de la mission précédente, Shenzhou-13… Mais c'était peut-être la dernière fois avant plusieurs années ! En effet, à la fin de la mission actuelle qui devrait durer six mois, la prochaine capsule Shenzhou devrait s'amarrer à la station avant que Chen, Liu et Cai retournent sur Terre.

SSC astronautes repas fête © CNSA/Bacc
La vie en station, même à trois, ce sont aussi des moments de détente autour des repas, en particulier les jours de fête © CNSA / Bacc

Un planning monstre

L'agenda des trois astronautes sera chargé. Après une petite phase d'adaptation, ils vont passer les semaines à venir à vider les tonnes de matériel ramené par le cargo Tianzhou-4. Il leur faudra ensuite préparer l'arrivée du deuxième grand module scientifique de la station, Wengtian, 20 tonnes, dont le décollage est attendu dans la deuxième moitié de juillet. Ce dernier sera équipé de panneaux solaires, d'un bras robotisé extérieur et d'expériences principalement orientées sur la biologie, la médecine et les sciences du vivant. Il disposera également à l'extérieur d'une vingtaine de points d'accroche pour des boîtiers d'expériences ou des tests technologiques.

Après l'arrivée de Wengtian, les trois membres de Shenzhou-14 auront fort à faire pour installer un maximum de systèmes, préparer l'arrivée d'un nouveau cargo, puis celle d'un deuxième grand module scientifique « jumeau », Mengtian. Celui-ci sera orienté sur les sciences des matériaux et la physique. Un agenda complexe, jusqu'à la fin de mission en novembre-décembre. En attendant, il y a depuis ce week-end dix astronautes en orbite autour de la Terre !

Née après plusieurs décennies d'hésitations sur l'engagement nécessaire à un programme spatial habité, la capsule Shenzhou a volé pour la première fois en 1999. Elle est directement inspirée de Soyouz, grâce à une série de partenariats… Gare toutefois à ne pas trop confondre les deux, même si elles servent le même but.
Lire la suite

Source : SpaceFlightNow

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
os2
puissance militaire, puissance économique, puissance aérospatial… la chine avance très<br /> rapidement
cid1
Les ricains n’ont plus qu’à pleurer, car entre la Chine et les USA, le premier des deux qui retournera sur la Lune risque bien d’être Chinois.
Space_Boy
Il manque 1 pour jouer aux cartes…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde Capstone de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Ariane 5 est encore là et décolle ce soir avec deux grands satellites
La NASA a sélectionné l'équipage qui prendra place à bord de Starliner pour son premier vol habité
Ce système planétaire se désintègre lentement sous l'œil de nos télescopes
Starship : une première tentative de décollage orbital le mois prochain ?
Haut de page