Le rachat de Waze a coûté 966 millions de dollars à Google

0
Au travers d'un document transmis par Google à la SEC, la firme américaine indique le montant déboursé pour mettre la main sur le spécialiste de la cartographie Waze. Le groupe précise avoir réglé 966 millions de dollars dans l'opération.

00FA000006034458-photo-waze-logo.jpg
En juin dernier, Google livrait la conclusion d'une série à épisodes ayant pour personnages principaux elle-même mais aussi Apple, Facebook et au milieu, la start-up israélienne Waze. Celle-ci est spécialisée dans la cartographie, plus précisément la navigation par GPS. Ses outils permettent donc d'enrichir les services des sociétés disposant déjà de tels outils.

Si des rumeurs prêtaient donc des velléités de rachat d'Apple et de Facebook, Google remporta la mise pour un montant jusqu'alors inconnu. Toutefois, la société de Moutain View précise désormais, dans un document transmis à la SEC - le gendarme américain de la bourse- avoir réglé la somme de 966 millions de dollars pour acquérir les outils de Waze.

Les observateurs tablaient sur 1,3 milliard de dollars faisant alors de Waze le quatrième plus gros rachat de Google après YouTube (1,65 milliard de dollars), la régie publicitaire DoubleClick (3,1 milliard) et Motorola Mobility (12,5 milliards). Si ce classement subsiste, le montant est donc inférieur à celui estimé initialement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Marmitek BoomBoom 380 : une enceinte Bluetooth de jardin
Barnaby Jack, le hacker des distributeurs de billets, est mort
Infos US de la nuit : Microsoft produit trop, Fin de Google+ Local, un service caché Android 4.3
Revue de Web : comment jouer Halo à la guitare sur la plage
Live Japon : de l'écrasante puissance technologique américaine
Pour Zynga,
Wikipedia s'ouvre à l'édition depuis un mobile
Windows 8.1 et SkyDrive : des améliorations pour économiser stockage et bande passante
Bull reprend des couleurs mais reste prudent en France
Geeksphone Peak+ : premier smartphone Firefox OS accessible au grand public (màj)
Haut de page