Volkswagen veut utiliser des ordinateurs quantiques pour réguler le trafic

Alexandre Boero Contributeur
06 novembre 2018 à 16h09
0
ordinateur quantique volkswagen.jpg
© Volkswagen

Les experts de Volkswagen sont pour la première fois parvenus à utiliser un ordinateur quantique pour développer un système de gestion du trafic urbain.

Volkswagen a dévoilé ce lundi 5 novembre certains de ses derniers travaux, peut-être bientôt testés en Espagne.

Le constructeur allemand progresse sans cesse en matière quantique, puisqu'il a réussi à utiliser un ordinateur pour développer un système de gestion du trafic urbain dans son ensemble, en incluant la demande de transport et les temps de trajet par des calculs d'une extrême précision. Grâce à ce système, les compagnies de taxi, de VTC ou de transports en commun pourront gérer leur flotte avec une meilleure efficacité et ainsi réduire le temps d'attente des passagers.

L'ordinateur quantique au service de l'optimisation urbaine

Pour développer ce nouvel algorithme, le groupe Volkswagen s'est associé avec D-Wave, une entreprise canadienne spécialisée dans le domaine.

Dans un premier temps, les experts de Volkswagen ont analysé des données de mouvements anonymisées venant de téléphones mobiles ou d'émetteurs de véhicules. Ces données ont d'abord été analysées avec des ordinateurs classiques, de façon à calculer le nombre de personnes impliquées et l'accumulation de trafic.

La seconde étape, celle de l'optimisation, a été complétée par un algorithme quantique. Ici, on peut attribuer un nombre précis de véhicules à de multiples destinations afin d'assurer, sur une base prédictive, le transport de l'ensemble des passagers en attente.

La technologie est ici censée éliminer le phénomène de transports circulant sans passagers ou de zones sans véhicules. Sans oublier que les sociétés qui gèrent les transports en commun pourront proposer, le cas échéant, des trajets supplémentaires à certaines heures et dans certains endroits.

Volkswagen veut mener un test grandeur nature à Barcelone

Le constructeur allemand voit loin, notamment sur le marché des véhicules autonomes. Mais d'abord, les experts du groupe souhaitent tester l'algorithme à Barcelone, où il dispose déjà d'une base de données adéquate grâce à sa coopération avec Orange et le spécialiste de la science des données, Teralytics.

Née il y a environ 30 ans, l'informatique quantique est effective depuis seulement quelques années. Si les ordinateurs classiques utilisent des 0 et des 1, les ordinateurs quantiques, eux, utilisent des qubits, qui sont des superpositions de 0 et de 1. Cela leur permet, en théorie, de pouvoir gérer un seul et même trafic urbain (et toutes ses données) en même temps, et de résoudre des tâches particulièrement complexes beaucoup plus rapidement que des supercalculateurs classiques.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Car of the Year 2020 : six voitures électriques en lice pour rallier la finale
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top