Batteries, électriques ou à hydrogènes, Alstom présente les trains hybrides régionaux de demain

04 octobre 2019 à 17h23
8
train-diesel-sncf.jpg
© Pixabay

Désireuse d'en finir avec les trains Diesel, Alstom propose des solutions alternatives comme le full électrique, le bi-mode thermique électrique, ou l'hydrogène..

Alstom veut mettre fin aux trains diesel, plus particulièrement aux 1 200 trains régionaux qui circulent toujours en France. Pour y parvenir, la société multiplie les solutions hybrides. Car la SNCF a une ambition qui est de taille : sortir du Diesel avant 2035. Alstom propose ainsi trois solutions majeures, que nous vous détaillons.

Le bi-mode thermique électrique, pour des entrées silencieuses en gare

La première solution présente un train hybride en version bi-mode thermique électrique, qui fonctionnerait sur des lignes non électrifiées. Pour fonctionner, 2 des 4 moteurs thermiques du train seront remplacés par deux batteries Li-on. L'avantage immédiat sera double : une consommation plus basse, donc une diminution des émissions de CO2, et un bruit grandement atténué, qui « permettra d'avoir des trains qui quitteront les gares sur batteries », a réagi Jean-Baptiste Eyméoud, directeur général France d'Alstom.


Sur les sections de voies non électrifiées, les batteries sont prévues pour se recharger lors du freinage ou par le moteur thermique.

Une version bi-mode batterie à l'autonomie mesurée

La deuxième solution d'Alstom consiste à proposer des rames bi-mode batteries, en remplacement des trains diesel-électriques qui circulent actuellement sur le réseau. Ici, l'idée est de retirer les quatre moteurs thermiques pour les remplacer par quatre batteries Li-on. Les batteries auraient alors pour rôle d'alimenter la traction et les climatisations du train sur les lignes non-électrifiées.

Cette solution est sans doute plus intéressante encore que la première, puisqu'elle permet au train de passer d'une voie électrifiée à une voie non-électrifiée. Cependant, son autonomie en 100 % batteries n'est que de 80 kilomètres, ce qui paraît encore un peu léger, bien que l'on évoque des trains « régionaux. »

400 à 600 kilomètres d'autonomie en mode hydrogène

Il existe enfin une troisième solution, la plus écologique. : celle du train hydrogène, bi-mode précisons-le, développé par Alstom. Dans la version du géant de l'industrie ferroviaire, les piles à combustible et les réservoirs à hydrogène remplacent les moteurs thermiques. Ce système présente l'avantage d'offrir un temps de remplissage identique au thermique.


La rencontre de l'hydrogène, « carburant » de ce train, et de l'oxygène, provenant de l'air ambiant, permet à la pile à hydrogène de produire de l'électricité. Les piles à combustible viennent ici alimenter la traction et les climatisations du train sur des lignes non électrifiées.
L'intérêt de la pile à hydrogène par rapport à la version bi-modes batteries, c'est l'autonomie, puisqu'on l'estime entre 400 et 600 kilomètres en mode hydrogène.

Source : Alstom
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
6
obyoneone
cela ne les empêchera pas d’être toujours en retard, de faire rater des correspondances, de se retrouver comme un naze dans une gare à 23 h sans solutions, car électrique ou pas, la sncf, c’est la meeeeerde !!!
zoup01
Faits vous embaucher, je suis sûr que la sncf attends vos lumières pour que tout fonctionne mieux.
TNZ
Ouh la réponse facile Mr zoup01, un minimum d’informations sur le mode de fonctionnement de la SNCF est nécessaire.
zoup01
Expliquez moi, pour que je puisse rire…
obyoneone
Faut expliquer ça à mon fiston qui est en prépa à 250 km de ma cambrousse.<br /> Il va devoir passer le permis (s’il a le temps), acheter une voiture pas chère et polluante pour être sûr d’atteindre la maison quand il peut rentrer un we sur 6.<br /> Le pire, c’est qu’ils ne remboursent pas les billets TER.<br /> Il paye, n’ai pas remboursé et je dois dépenser 40€ en plus pour le récupérer là où la sncf l’a abandonné.<br /> Et le contrôleur s’en bat les bollocks en prime.<br /> Hier encore, à 3mn prés, il fallait que je me tape 2h30 de bagnoles pour le récupérer.<br /> La raison ? La sncf n’avait pas préparé à temps le matériel pour aider un handicapé moteur à sortir du train : 10mn de retard pour une correspondance ensuite, de 13 mn.<br /> Si ça c’est pas de l’incompétence…et c’est loin de la complexité de la gestion du trafic !
grivella
Le bi-mode thermique électrique,<br /> il me semble que électrifier les voies en gare et de part et d’autre de la voie sur un ou 2 kms pour lancer le train et charger un peu les batteries serait une solution économe. Voir électrifier les voies présentant des côtes importantes.
zoup01
Donc 2 exemples individuels vous permettent de conclure à une généralité : ça, c’est de la statistique de haut niveau !!!
micquer2
en BI MODE : ((Sur les sections de voies non électrifiées, les batteries sont prévues pour se recharger lors du freinage ou par le moteur thermique. ))<br /> en fait la recharge des batteries se fera en consommant du DIESEL aussi !!!<br /> pas aux abords des gares mais en pleine campagne …
max_971
Il faudrait créer un algo qui optimise les horaires que ce soit pour les bus et les trains.<br /> Tout le monde s’inscrit et décrit son parcours et autorise sa géolocalisation.<br /> Un bus serait “arrêté” quelques minutes si vous êtes près de la station : évite que le bus parte une minute avant votre arrivé.<br /> On éviterait des bus vides et augmenterait la fréquences de bus quand il le faut.<br /> De la gestion en temps réel.
obyoneone
non, ces 2 exemples ne sont que pour juin et septembre 2019. Perso, j’en ai plein d’autres et les amis aussi. Mais je ne suis pas là pour faire des stats, je constate, je subis et je dénonce, c’est tout.
zoup01
J’ai passé 41 ans a voyager en train…<br /> Des retards, des pannes, des galères , j’en ai des tas à mon actif.<br /> Mais dans 90% des cas, cela se passe bien.<br /> Proportionnellement, j’ai eu bien plus de problèmes en avion.<br /> À partir du moment où on se déplace, des aléas sont toujours possibles, quelque soit le moyen de transport ( une simple crevaison en moto, c’est galère assurée)
TNZ
Allez travailler avec la SNCF et après on cause …
zoup01
J’y ai travaillé pendant plus de 41 ans, je pense savoir de quoi je parle…
TNZ
Je vois.<br /> Ca me rappelle une discussion avec un ancien chef de gare : “les voitures hybrides, c’est d’la m****. La SNCF avait inventé les michelines (CàD le diesel / électrique) depuis des années.”<br /> Sauf que les michelines convertissent l’énergie en électricité parce que la logique embrayage / boite de vitesse n’est mécaniquement pas possible (trop gros / trop lourd).<br /> Bref, tout ça pour dire que beaucoup de personnes restent campées sur leurs certitudes et ont beaucoup de mal avec le changement et la conduite du changement.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Red Dead Redemption 2 débarque sur PC le 5 novembre
Les données de 218 millions de joueurs inscrits sur Zynga exposées après une attaque
Chrome pour Windows on ARM est prêt mais Google se refuse à le publier
Save the Date : Clubic vous accueille à Lyon le samedi 12 Octobre !
🔥 Football PES 2020 sur Xbox One à 29,99€
🔥 Xiaomi Redmi Note 7 64 Go Bleu neptune à 163,48€
L'Amazon Fire TV n’intégrera peut-être pas Disney+ (pour une histoire de publicité)
EA vous offre un mois gratuit d'abonnement à Origin Access Basic
L'Ohio rétropédale et n'acceptera désormais plus de Bitcoins pour le paiement des impôts
Haut de page