🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test vivo X80 Pro : une montée en gamme impressionnante

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
15 juin 2022 à 17h00
5
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Presque deux ans après après son arrivée sur le marché français, l’heure est enfin venue pour vivo de sortir le grand jeu. Avec son X80 Pro, déjà disponible en Asie depuis un mois, il cherche à se frotter aux smartphones premium.

Vivo X80 Pro
  • Design premium audacieux
  • Des photos et vidéos sublimes
  • Un capteur d’empreintes révolutionnaire
  • Performances de pointe
  • Écran très lumineux et bien défini
  • Rechargé totalement en 40 minutes
  • Chauffe énormément en jeu (et bride ses performances le cas échéant)

Test réalisé sur un smartphone prêté par le constructeur

Et il va lui falloir des épaules solides, à vivo, pour assumer de mettre sur les étals un smartphone deux fois plus cher que son précédent flagship. Vous avez bien lu : le vivo X80 Pro s’avance à 1299€, là où le X60 Pro s’affichait à 699€.

Bien sûr, la proposition des deux modèles est bien différente. Mais la jeune marque chinoise est-elle suffisamment mature pour espérer écouler son X80 Pro dans l’Hexagone ? Réponse dans notre test complet.

vivo X80 Pro : la fiche technique

Croyez-nous sur parole : le vivo X80 Pro n’est pas qu’un énième flagship un peu paresseux. En l’occurrence, il intègre plusieurs technologies innovantes du côté de la photo — mais pas seulement.

En l’occurrence, le nouveau vivo est le premier smartphone du marché français à adopter le tout nouveau capteur d’empreintes ultrasonique présenté par la marque l’été dernier. Nous y reviendrons plus bas, mais sachez que nous sommes déjà fans !

Fiche technique Vivo X80 Pro

Résumé

Taille de l'écran
6,78in
Mémoire interne
256 Go
Processeur
Snapdragon 8 Gen 1
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
12 Go
Capacité de la batterie
4700 mAh
Compatible 5G
Oui

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 12
Surcouche Android
FunTouchOS 12
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6,78in
Type d'écran
AMOLED E5
Définition de l'écran
1440 x 3200 pixels
Taux de rafraîchissement
120Hz
Densité de pixels
518 ppp
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go
Stockage extensible
Non

Performance

Processeur
Snapdragon 8 Gen 1
Finesse de gravure
4nm
Nombre de cœurs CPU
8 cœurs
Fréquence CPU
3GHz
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
12 Go

Batterie

Capacité de la batterie
4700 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Oui
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
80W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
5
Définition du / des capteur(s) arrière
50 Mpx ; 48 Mpx ; 12 Mpx ; 8 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
32 Mpx
Enregistrement vidéo
8K30 ; 4K60 i/s
Stabilisateur caméra
Mécanique
Flash arrière
LED
Taille des photosites objectifs arrière
2.4 µm ; 1.6 µm ; 1.22 µm ; 1 µm
Taille des photosites objectifs frontaux
1.6 µm
Ouverture objectif photo arrières
ƒ/1.57 ; ƒ/1.2 ; ƒ/1.85 ; ƒ/3.4
Ouverture objectif photo frontaux
ƒ/2.45
Zoom Optique
5x

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
ax (6)
Bluetooth
5.2
NFC
Oui
GPS
Oui

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
75,3mm
Largeur
164,6mm
Epaisseur
9,1mm
Poids
219g
Certification IP
IP68
Indice de réparabilité
8.4/10

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
0.98 W/kg
DAS tronc
1,09 W/kg
DAS membres
3,04 W/kg

Du reste, le X80 Pro renoue avec le stabilisateur gimbal, au détail près qu’il est ici intégré sur l’optique téléphoto et non plus le grand-angle comme sur les précédents modèles.

Enfin, le packaging du smartphone est toujours aussi généreux. Il comprend une coque de protection en plastique rigide, une paire d’écouteurs intra-auriculaires USB-C, un câble USB-A vers USB-C et un bloc de recharge de 80 W.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Design : un gros smartphone qui ne manque pas de classe

A priori, le vivo X80 Pro ne correspond pas tout à fait à mes attentes en termes de design. Plus épais (9.1 mm) et lourd que ce à quoi je suis habitué (219 grammes), il parvient néanmoins à me captiver.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

La faute à ce bloc d’appareils photo gigantesque, qui ne manque pas d’attirer l’œil. Conçu en céramique, il profite du revêtement T* de Zeiss qui protège les optiques et optimise le rendu des photos. Une belle pièce donc, qui n’est pas sans nous rappeler l’approche du Xiaomi Mi 11 Ultra — en plus maîtrisé.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

À l’avant, je dois avouer être moins convaincu. La raison est simple : les bordures de l’écran m’apparaissent assez disgracieuses. Comparées à un Samsung Galaxy S22 Ultra, pour ne citer que lui, elles sont encore trop épaisses à mon goût.

On en parlait plus haut : le vivo X80 Pro est doté d’un capteur d’empreintes digitales ultrasonique dernier cri. Et si les précédentes tentatives (de Samsung, notamment) en la matière étaient décevantes, on est ici totalement conquis.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

La surface de déverrouillage est très large, et le capteur très réactif. Mieux : le capteur est si intelligent qu’il n’est plus nécessaire de poser son doigt à plusieurs reprises pour configurer ce verrou. Une seule apposition suffit pour que votre empreinte soit reconnue, et que vous puissiez dorénavant l’utiliser pour déverrouiller votre smartphone. Impressionnant.

Le vivo X80 Pro est doté de deux haut-parleurs symétriques, mais fait évidemment l’impasse sur une prise jack. Son écran est protégé par un verre Schott Xensation Up et certifié IP68 contre la poussière et l’immersion jusqu’à 1m30 de profondeur pendant 30 minutes.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Écran : une dalle réactive et aux couleurs vives

Le vivo X80 Pro est doté d’une dalle AMOLED E5 de chez Samsung. Elle peut afficher une définition FHD+ ou QHD+ (selon le choix de l’utilisateur), et se rafraîchit dynamiquement entre 1 et 120 Hz en fonction des applications utilisées.

Malheureusement, une fois n’est pas coutume, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer une analyse complète des caractéristiques de l’écran. Le renouvellement de notre licence Calman Ultimate prend un peu plus de temps que prévu. Nous mettrons à jour ce test dès que nous aurons récupéré l’accès au logiciel.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Qu’à cela ne tienne, optons pour une bonne vieille observation à chaud. C’est triste à dire, mais ce n’est toujours pas ça pour vivo. Par défaut, l’écran est toujours un peu trop bleu, et donc trop éloigné des 6500K attendus.

En ce qui concerne les couleurs, on peut dire sans trop se mouiller que l’écran couvre à 100% la gamme DCI-P3. La saturation des couleurs est présente, mais il faudra attendre que nous puissions faire nos mesures pour s’assurer qu’elles sont justes.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, le X80 Pro offre une fréquence d’échantillonnage de 300 Hz, ce qui assure une réactivité exemplaire au smartphone. Comme avec son capteur d’empreintes de nouvelle génération, le téléphone lance instantanément la moindre appli qu’on effleure du doigt.

Audio : correct, sans plus

Comme son prédécesseur, le X80 Pro compte deux haut-parleurs placés sur les tranches supérieures et inférieures de l’appareil. On regrette que les deux ne soient pas de taille et de qualité égale. Comme souvent, celui d’en bas est bien plus généreux sur les basses et le volume sonore. Le second se contente de lui répondre pour offrir un semblant de stéréo.

Les réglages son du smartphone sont d’ailleurs un peu chiches. Pas de Dolby Atmos, pas d’égaliseur. On pourra simplement activer la « super résolution audio », censée optimiser le son et améliorer le rendu des fichiers audio en faible qualité.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Sans prise jack, il faudra se rabattre sur des écouteurs ou un casque en USB-C. Autrement, le téléphone est compatible avec les périphériques en Bluetooth 5.2, et prend en charge les codecs habituels.

Performances : l’un des téléphones Android les plus rapides au monde

Le vivo X80 Pro est un smartphone ultra véloce. Mais cela ne devrait pas vous étonner au vu de la fiche technique de l’appareil. Avec son Snapdragon 8 Gen 1 et ses 12 Go de RAM LPDDR5, il se hisse sans mal parmi les mobiles les plus puissants de l’année.

Sur AnTuTu, le X80 Pro s’en sort avec environ 950 000 points, et Geekbench le sanctionne de 1214/3654 points. Les performances en AI sont excellentes, et la puce de stockage UFS 3.1 particulièrement rapide.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Difficile de mesurer les performances visuelles du X80 Pro : 3D Mark nous annonce que le smartphone « dépasse » le plafond autorisé par son protocole Wild Life classique. Chose qu’aucun autre smartphone Android ne nous avait affichée jusqu’à présent. Malgré tout, un stress test de 20 minutes sur le même programme abaisse ce score à environ 7600 points, tout en assurant une stabilité des performances de 99%. Conclusion : le throttling est malgré tout important, et pourrait donc poser souci aux joueuses et joueurs les plus acharnés.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Bref, tout cela n’a sans doute aucune importance pour le quidam. Diablo Immortal, le dernier jeu mobile du moment, peut se lancer en qualité maximale, à 60 images par seconde et avec tous les effets additionnels activés. Par contre, attention : le téléphone chauffe très, très vite. Une session d’environ 20 minutes fera grimper le mercure jusqu’à environ 46°. Rien de dangereux, mais assurément inconfortable.

De plus, la navigation est très rapide peu importe le nombre d’applications que vous lancerez. Encore heureux, me direz-vous, pour un smartphone vendu 1300€. Mais il est toujours bon de le rappeler.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Interface : des options de sécurité intéressantes

Android 12 et Funtouch OS, c’est une affaire qui roule. La version que nous avons entre les mains dispose des correctifs de sécurité de mai 2022, et vivo garantit au moins 3 ans de mises à jour (upgrades Android compris).

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Concernant l’interface, il n’y a rien de très particulier à signaler. Impossible de se sentir perdus ; nous sommes ici au plus proche d’un Android Stock. On peut adapter la couleur des icônes à son fond d’écran ; modifier les animations de déverrouillage, de branchement, d’ouverture et de fermeture des applications et j’en passe.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Aucune fonction essentielle ne manque à l’appel. Vivo a effectivement ENFIN activé la possibilité de passer rapidement d’une application à l’autre en utilisant la barre de navigation gestuelle en bas d’écran. Chose qu’il était le seul à bouder.

Très intéressant pour les personnes les plus paranoïaques : la grande taille du capteur d’empreintes permet de configurer un verrouillage de certains documents ou applications avec deux doigts. Pour y accéder, il vous faudra poser les deux doigts enregistrés sur le capteur.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, le smartphone n’est pas trop chargé en applications préinstallées. À ce prix, on préférerait toutefois écrire qu’il n’y en a aucune. Mais que voulez-vous.

Autonomie : dans la moyenne

Avec sa batterie de 4700 mAh, le vivo X80 Pro n’est pas un smartphone très endurant. Ou plutôt, il ne l’est pas davantage que ses concurrents directs.

Ne faites pas attention aux captures d’écran ci-dessous, l’interface se montre capricieuse et refuse de réinitialiser les données entre deux recharges complètes. Croyez-nous sur parole : le X80 pro tient sans mal une journée complète. Notre exemplaire s’éteint le plus souvent après 24h d’utilisation pile, après avoir accumulé environ 5h de temps d’écran. Comme on l’a dit : dans la moyenne.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ne tenez pas compte des applications et durées indiquées ; elles n'ont pas été réinitialisées entre deux recharges.

D’après les mesures du test de batterie PC Mark (qui simule l’usage du smartphone jusqu’à ce que la batterie atteigne 20%), le téléphone tient 12h30. C’est donc techniquement mieux que le Xiaomi 12 et le Galaxy S22 Ultra.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Côté recharge, il est évident que le vivo X80 Pro est loin d’être aussi rapide que le realme GT Neo 3 ou le Xiaomi 12 Pro. Malgré tout, son chargeur 80 W fourni permet de récupérer 50% d’autonomie en 15 minutes chrono, et d’obtenir une charge pleine en 40 minutes tout rond.

Notez que le X80 Pro est également compatible avec la recharge sans-fil à 50 W.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Photo / vidéo : un divin photographe

Le vivo X80 Pro dispose d’une configuration photo très musclée, voyez plutôt :

  • Grand-angle : 50 Mpx (Samsung GNV ; 1/1.31" ; ouverture ƒ/1.57 ; OIS)
  • Ultra grand-angle : 48 Mpx (Sony IMX598 ; 1/2" ; ouverture ƒ/2.2)
  • Portrait : 12 Mpx (Sony IMX 663 ; 1/2.93" ; ouverture ƒ/1.85 ; stabilisateur gimbal)
  • Téléobjectif : 8 Mpx (Hynix HI-847 ; zoom optique 5x ; ouverture ƒ/3.4)
  • Module photo avant : 32 Mpx (Samsung S5KGD2 ; 1/2.8" ; ouverture ƒ/2.45)
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Les plus observateurs auront remarqué une différence de taille par rapport au vivo X60 Pro. Le gimbal, qui offre une stabilisation mécanique de type action cam, est désormais offert au module « portrait ». Les ingénieurs motivent ce choix par la déjà très bonne stabilisation dont profite le grand-angle grâce à son OIS.

Le X80 Pro est le premier smartphone de la marque à arriver chez nous équipé de la puce d’imagerie (ISP) maison : la V1+. Celle-ci est censée améliorer le rendu des images et réduire le bruit numérique lors des prises de vue en basse lumière. Enfin, rappelons que les optiques sont toujours calibrées par Zeiss, partenaire de vivo depuis maintenant 1 an.

Grand-angle

Le capteur Samsung GNV (dérivé du GN1, exclusif à vivo) est un excellent modèle. Suffisamment grand, et surmonté d’une optique très lumineuse (ƒ1/.57 !), il offre des photos incroyablement détaillées.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Le piqué est fantastique, et le traitement de photos vivo est plutôt subtil dans sa manière de saturer les couleurs. On n’est pas à l’école Samsung ! D’autant que, pour celles et ceux qui le souhaitent, une simple pression sur le bouton « Zeiss » permet d’obtenir des couleurs parfaitement naturelles (la différence est parfois difficile à remarquer).

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Mode standard / mode « couleurs Zeiss » © Pierre Crochart pour Clubic

Les contrastes sont excellentes, et l’exposition évidemment parfaite. Bref : le module principal du X80 Pro est tout bonnement irréprochable, et se hisse déjà parmi nos préférés de l’année.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Ultra grand-angle

Lui aussi très lumineux et de haute résolution, l’ultra grand-angle capture des images très nettes, et parvient à conserver la diffraction à un seuil minimum. Le bruit est pratiquement absent, même dans les angles des photos.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

La correction de la distorsion est évidemment très juste, et le traitement ne fait pas de différence majeure avec le module photo principal. Tout juste les yeux les plus aiguisés remarqueront une température à peine plus relevée sur l’ultra grand-angle.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

On s’amuse énormément avec l’ultrawide. Là où, sur d’autres appareils, on craint de trop perdre en qualité, on peut ici se montrer avantureux et oser des compositions originales en ayant l’assurance d’une image de (presque) aussi bonne facture qu’avec le grand-angle.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle / Ultra grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic

Notez qu’à l’instar d’un iPhone 13 Pro, l’optique ultra grand-angle peut servir à prendre des photos macro si l’on s’approche suffisamment du sujet. Malheureusement, vivo n’est pas encore tout à fait à la hauteur d’Apple sur ce point. La faute à l’absence d’autofocus et à une distance minimum un peu trop exigeante pour obtenir un résultat probant.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Téléobjectifs

Le vivo X80 Pro est équipé de deux téléobjectifs. Le premier dispose d’un objectif 50 mm destiné, selon vivo, au portrait (nous y reviendrons). Il propose donc un « zoom » 2x de très bonne qualité — même si on remarque, sur grand écran, que la résolution est nettement inférieure ici.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Objectif 2x / Objectif 5x © Pierre Crochart pour Clubic

Ce capteur est par ailleurs extrêmement bien stabilisé grâce au gimbal qui, l’an dernier, épaulait le grand-angle. Un choix bien plus judicieux selon-nous, en cela que plus la focale est longue, plus les mouvements parasites peuvent vous faire rater une photo.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Objectif 2x / Objectif 5x © Pierre Crochart pour Clubic

Le second est un téléobjectif périscopique autorisant un grossissement optique 5x, et numérique jusqu’à 60x. Une nouvelle fois, on perd un peu en qualité. La faute à un capteur de plus faible résolution encore. Néanmoins, le « zoom » optique est de très bonne qualité, et offre en 5x des images extrêmement nette et détaillées.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom optique 5x / Zoom numérique 60x © Pierre Crochart pour Clubic

Heureusement stabilisé par OIS, ce dernier capteur ne dispose cependant pas d’une fonction permettant de « verrouiller » l’image pendant quelques secondes pour nous permettre de faire la mise au point correctement (comme chez Samsung ou Xiaomi). On vous assure que, sans ça, bien cadrer son sujet est une gageure.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom optique 5x © Pierre Crochart pour Clubic

Portraits

On l’a bien compris : le vivo X80 Pro se rêve en portraitiste talentueux. Et on ne peut pas dire qu’il se surclasse. Grâce à ses différentes focales, il est parfaitement capable d’immortaliser vos proches de la plus belle des manières.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Portrait standard © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Portrait type Sonnar © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Portrait type Biotar © Pierre Crochart pour Clubic

Zeiss en profite pour incorporer différents modes qui répliquent les effets bokeh phares de sa panoplie d’objectifs. On peut ainsi choisir un flou naturel, ou au contraire un effet « distagon », « planar », « sonnar » ou le fameux « biotar », qui crée comme un flou circulaire derrière le sujet.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Dépendant des situations, le détourage du sujet est occasionnellement hasardeux (pour les personnes de profil, notamment. Mais dans une immense majorité des cas, le vivo X80 Pro fait un travail admirable pour offrir des portraits somptueux. Attention : par défaut, un mode « beauté » vient lisser les traits de façon un peu exagérée. On recommande de le désactiver pour un rendu plus naturel.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

À l’avant, le module 32 mégapixels est également très à l’aise dans le détourage et l’application d’un flou d’arrière-plan. Mais les modes spéciaux de « Zeiss » ne sont pas proposés sur cet objectif avant.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Caméra avant © Pierre Crochart pour Clubic

Nuit

On s’en doute avec un tel étalage technologique : le vivo X80 Pro est excellent pour capturer des images nocturnes.

En intérieur, et même sans mode nuit (l’appareil allonge automatiquement la pose si nécessaire), on obtient des résultats très intéressants. Logiquement, ce sont les grand-angle et ultra grand-angle qui s’en tirent le mieux, avec un niveau de détail impressionnant et une quasi absence de bruit dans l’image.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle : auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle : auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 5x auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic

En extérieur, malgré quelques petites difficultés pour que l’ultra grand-angle fasse le point correctement, on tombe aussi sous le charme du vivo X80 Pro. L’apport de la puce V1+ semble vraiment autoriser vivo à entrer dans la cour des grands, grâce à une réduction du bruit hors du commun, sans pour autant anéantir le niveau de détail.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle : auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle : auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 5x auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic

Nous sommes moins enthousiastes en ce qui concerne les deux téléobjectifs (quoique le modèle 2x reste très capable), mais c’était attendu. Ces modules sont trop petits pour leur permettre d’être irréprochables en basse lumière.

Le vivo X80 Pro offre aussi une poignée de modes permettant d’améliorer encore le rendu des clichés nocturnes. On retient en l’occurrence « Super Lune » qui, comme son nom l’indique, permet d’immortaliser notre satellite de façon assez spectaculaire, voyez plutôt.

vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle : auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle : auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic
vivo X80 Pro test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 5x auto / nuit © Pierre Crochart pour Clubic

Vidéo

Vivo met le paquet sur l’image cette année. Et cela concerne aussi bien la photo que la vidéo. Grâce à sa configuration optique très musclée, le X80 Pro offre des vidéos très intéressantes.

On retient notamment l’effort du mode « Cinématique » qui, quoique limité à du 1080p à 24 images par seconde, fait de son mieux pour singer le mode éponyme des derniers iPhone. Résultat : une vidéo en mode portrait, avec un joli flou d’arrière-plan, et un ratio d’image cinématographique 2.39:1.

Du reste, le téléphone peut filmer en 8K à 30 i/s. Mais il faudra pour cela renoncer à l’excellente stabilisation offerte sur les autres modes de capture.

En 4K à 60 images par seconde (disponible sur tous les objectifs), rien ne bouge. Nos mouvements parasites sont impeccablement compensés (surtout avec le téléobjectif 2x et son gimbal), et la qualité d’image est absolument optimale.

Enfin pour les amateurs : le vivo X80 Pro peut filmer des ralentis jusqu’à 480 i/s (en 720p) ou, comme ici, à 240 i/s en 1080p.

Vivo X80 Pro : prix, disponibilité et concurrence

Le vivo X80 Pro sera officiellement disponible le 30 juin prochain, au tarif unique de 1299€ et dans un unique coloris noir.

À ce tarif extrêmement prohibitif, vivo s’attaque donc frontalement à l’iPhone 13 Pro Max, au Samsung Galaxy S22 Ultra ou à l’OPPO Find X5 Pro.

Vivo X80 Pro : l'avis de Clubic

9

Oui, vivo se sent pousser des ailes avec son X80 Pro. Mais il est difficile de lui en vouloir : c’est un fait, ce nouveau smartphone est le meilleur qui soit jamais sorti de ses usines.

Irréprochable sur les performances et, surtout, sur la photo, il ne manque d’absolument rien pour séduire celles et ceux capables de mettre presque 1300€ dans un téléphone haut de gamme.

La marque a beau être moins connue que d’autres sur notre territoire, elle n’en est certainement pas à balayer d’un revers de la main. Selon nous, le vivo X80 Pro vaut largement un Galaxy S22 Ultra, si vous n’avez guère besoin d’un stylet.

Les plus

  • Design premium audacieux
  • Des photos et vidéos sublimes
  • Un capteur d’empreintes révolutionnaire
  • Performances de pointe
  • Écran très lumineux et bien défini
  • Rechargé totalement en 40 minutes

Les moins

  • Chauffe énormément en jeu (et bride ses performances le cas échéant)

Design 9

Écran 9

Performances 9

Autonomie 8

Logiciel 8

Photographie 10

Vivo X80 Pro au meilleur prix
Amazon 1299€ Voir l'offre
Aliexpress 1068,74€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
PiNgOa
Je crois qu’il manque la photo de la Lune, mais test intéressant, merci
Felaz
Il a l’air bien sympa mais le prix…
Pernel
Toujours pas d’info sur la température en charge ? (pour la longévité de la batterie)
louchi
Sympas, toutes ces sophistications niveau photo.<br /> Je ne vais pas encore faire mon kéké contre les grand angles et ultra grand angles ce soir <br /> Je vais juste dire que c’est bien, mais ça ne m’intéresse pas.<br /> Mais ça reste génial pour les gens qui veulent des photos prisent de loin.
louchi
Sinon, pour la stabilisation vidéo, il y a vraiment un gimbal derrière ? Ca reste moins bien qu’un pixel, c’est bizarre.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Xiaomi 12S Ultra est officiel, il mise tout sur la photo avec son optique signée Leica
Le Google Pixel 4 a reçu accidentellement sa mise à jour Android 13 trop tôt
Découvrez les premières images de Wear OS 3.5 et One UI Watch 4.5 en fuite
Un kayakiste australien perdu en mer a été sauvé grâce à son Apple Watch
Amazon dévoile les prix du futur Nothing Phone (1)
Le design et la fiche technique du OnePlus 10T se dévoilent
Les OnePlus 9 et 9 Pro reçoivent enfin une mise à jour et des correctifs de sécurité digne de ce nom
Vous pouvez désormais réparer vous-même votre Google Pixel grâce à iFixit
La sortie de ce smartphone signifierait l'arrivée d'un capteur photo de 1 pouce
On connaît le prix, les coloris et la fiche technique du Nothing Phone (1) avant son officialisation
Haut de page