🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test realme GT Neo 3 : la charge à 150W peut-elle tout révolutionner ?

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
08 juin 2022 à 14h00
4
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © Marc Mitrani pour Clubic

Décidément, les nouveautés s’enchaînent à grande vitesse chez realme… Après un hiver dense et un printemps chargé, voici venir un été torride en matière d’annonces. Le premier à s’y coller est le GT Neo 3, dont le constructeur vante les multiples qualités.

realme GT Neo 3
  • Charge ultra-rapide
  • Bonne autonomie
  • Performances globales
  • Qualité de l'écran
  • realmeUI 3.0
  • Design original
  • Pas de certification IP
  • Pas de charge par induction
  • Pas de téléobjectif
  • Un peu trop cher

Non content d’être un monstre de puissance, le nouveau venu bénéficierait aussi d’un mécanisme de charge rapide comme l’éclair, d’un écran à tomber par terre et d’un design original devant plaire aux jeunes utilisateurs. Le tout pour un prix contenu.

Bien sûr, on aurait pu le tester sous toutes les coutures, comme nous le faisons habituellement. Une fois n’est pas coutume, nous avons choisi de mettre au pied du mur le GT Neo 3 en nous attachant aux qualités mises en avant.

Et comme chez Clubic on aime le boulot bien fait, on parlera tout de même du reste, mais de façon plus synthétique. Ça vous tente ? Alors, suivez-nous dans ce test pas vraiment comme les autres !

Fiche technique realme GT Neo 3

Résumé

Taille de l'écran
6,7in
Mémoire interne
256 Go
Processeur
Mediatek Dimensity 8100 5G
Mémoire vive (RAM)
12 Go
Capacité de la batterie
4500 mAh
Compatible 5G
Oui

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 12
Surcouche Android
realmeUI 3.0
Assistant vocal
Google

Affichage

Taille de l'écran
6,7in
Type d'écran
OLED
Définition de l'écran
2412 x 1080 pixels
Taux de rafraîchissement
120Hz
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go
Stockage extensible
Non

Performance

Processeur
Mediatek Dimensity 8100 5G
Finesse de gravure
5nm
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
2,85GHz
Mémoire vive (RAM)
12 Go

Batterie

Capacité de la batterie
4500 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
150W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
1 + 3
Définition du / des capteur(s) arrière
50 + 8 + 2 Mpxl
Définition du / des capteur(s) avant
16 Mpxl
Enregistrement vidéo
4K 60 im/s maxi
Stabilisateur caméra
Numérique
Flash arrière
Dual-LED
Flash Frontal
Non
Ouverture objectif photo arrières
f/1,88 ; f/2,25 ; f/2,4
Ouverture objectif photo frontaux
f/2,45
Zoom Optique
non

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
Wifi 6
Bluetooth
5.3
NFC
Oui
GPS
Oui
Infrarouge
Non

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
163,3mm
Largeur
75,6mm
Epaisseur
8,2mm
Poids
188kg
Certification IP
non

Une charge rapide comme l’éclair ?

Passer de 0 à 50 % d’autonomie en 5 minutes : c’est ce que promet realme avec le GT Neo 3. Pour cela, il a adapté sa technologie de charge rapide SuperDart, rebaptisée pour l’occasion UltraDart. Elle repose sur la présence de deux accumulateurs de 2250 mAh chargés en parallèle à l’aide d’un adaptateur secteur de 150 Watts (fourni).

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT 3 Neo © Marc Mitrani pour Clubic

Afin d’assurer la sécurité de l’opération, realme a intégré une électronique de contrôle sophistiquée et des verrous de sécurité coupant la charge en cas de détection de problème. Un exemple, au hasard : un voltmètre mesure en permanence la tension réelle des cellules afin d’adapter la stratégie de charge. Il y a au total 38 mécanismes de sécurité afin de ne pas plomber l’ambiance par une explosion de batterie.

Très bien, mais cela donne quoi dans la vraie vie ? Il nous a fallu six minutes pour passer de 0 à 50 % soit une de plus qu’annoncé par realme. Cette différence provient sûrement des conditions de test, très différentes de celles d’un laboratoire.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Il va falloir que l'on adapte sérieusement l'échelle de notre graphique de charge...

Cela ne retire rien à la performance, surtout lorsque l’on constate que le passage de 0 à 100 % s’effectue en seulement 15 minutes et 35 secondes ! En ce début d’été 2022, le GT Neo 3 est tout simplement le smartphone bénéficiant du mécanisme de charge le plus rapide du marché.

Et l’autonomie, dans tout cela ? Avec une capacité de 4500 mAh, la batterie du GT Neo 3 n’atteint pas les 5000 mAh actuellement de rigueur sur les produits haut de gamme. Realme justifie cela par le volume occupé par l’électronique nécessaire à la surveillance de la charge ultra rapide.

En utilisation traditionnelle (peu de jeu, de l’internet, des e-mails, de la musique et un peu de vidéo), on flirte carrément avec les deux jours d’autonomie si l’on active les mécanismes de base d’économie d’énergie.

En mode geek (beaucoup de vidéo, du jeu, prise de vue photo/vidéo, etc), nous avons tenu une grosse journée. Bien entendu, ces performances sont à prendre avec des pincettes, les usages étant très différents d’un utilisateur à l’autre… Mais l’un dans l’autre, ce n’est pas mal du tout et le GT Neo 3 n’a pas à rougir face à la concurrence.

Un monstre de puissance, vraiment ?

À en croire realme, le GT Neo 3 dispose d’une très grosse puissance de calcul. Nous avons eu comme un gros doute à la lecture de la fiche technique, le SoC utilisé étant d’origine Mediatek. Si le fondeur brille par des tarifs agressifs, il est nettement moins réputé pour les performances de ses puces.

Autant le dire tout de suite, nos doutes étaient infondés puisque Mediatek a fait de l’excellent boulot avec le Dimensity 8100 5 G. Accompagné de 12 Go de RAM LPDDR5 et de 256 Go de stockage UFS 3.1, il offre des performances haut de gamme. Et même s’il ne fait pas tout à fait jeu égal avec le Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm, il tient la dragée haute au Snapdragon 888 le haut de gamme de 2021.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic

Le GT Neo 3 obtient ainsi un score de 808 929  points avec Antutu, qui évalue les capacités globales d’un smartphone. Geekbench 5, spécialisé dans la sollicitation du processeur central, le crédite de 3866 points en mode multicœur (968 en monocœur). Enfin, 3D Mark Mobile Wild Life lui attribue 5305 points.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic

Au quotidien, le GT Neo 3 est très agréable à utiliser. Des jeux comme Asphalt 9, Diablo Immortal ou Geshin impact s’exécutent en affichage très détaillé avec une belle fluidité d’image.

Afin d’optimiser l’expérience de jeu, on pourra activer le mode GT qui pousse le hardware à ses limites (au détriment de la consommation électrique). Bien entendu, l’appareil chauffe au bout d’un moment sans toutefois devenir désagréable à prendre en main.

Sur ce point, realme a tout à fait raison : le GT Neo 3 est bien un monstre de puissance. Même s’il n’est pas le plus rapide du moment, il comblera les gamers les plus exigeants.

Un écran à tomber par terre ?

L’écran du GT Neo 3 est construit autour d’une dalle AMOLED de 6,7 ’’ affichant 2412 x 1080 pixels. Ce n’est certes pas la résolution la plus impressionnante du moment, mais elle s’avère irréprochable pour un usage quotidien. Elle bénéficie d’une fréquence de rafraîchissement ajustable manuellement ou automatiquement pouvant atteindre 120 Hz au maximum.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © Marc Mitrani pour Clubic

La dalle occupe très exactement 94,2 % de la face avant et dispose de bordure très fine, notamment au niveau du menton. La caméra avant prend place dans une perforation logée en haut de la médiane verticale. Cette position, de moins en moins courante, la rend certes un peu plus visible, mais s’avère pratique dès qu’il s’agit d’utiliser un jeu en orientation paysage.

Côté technique, cet écran coche toutes les cases puisqu’il est certifié HDR10+ et prend en charge l’affichage des couleurs sur 10 bits (plus d’un milliard de teintes restituables). Pour peu que vos apps préférées soient compatibles, l’image produite n’a rien a envier à celle d’un smartphone deux fois plus onéreux.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic

La luminosité s’avère excellente et nous avons pu l’utiliser sans encombre en plein soleil (à condition de désactiver le mode sombre, forcément illisible dans ce cas).

Bon point pour la restitution des couleurs en mode d’affichage « normal » ou « pro ». Si le cœur vous en dit, vous pourrez tout de même opter pour le mode « vif » qui booste la saturation afin de rendre l’image plus flatteuse à l’œil. Enfin, la technologie O1 Ultra Vision est ici présente dans une version n’autorisant que l’amélioration de la luminosité en HDR.

À n’en pas douter, le GT Neo 3 dispose d’un des meilleurs écrans du moment, surtout dans cette gamme de prix. Certains pourraient lui reprocher de ne pas être de type waterfall (débordant sur les flancs) ou d’avoir une définition moindre que les produits haut de gamme. Nous n’en sommes pas, l’image produite étant plus que satisfaisante (et il faut bien laisser quelques avantages aux smartphones plus onéreux !)

Un design pensé pour les jeunes ?

On le sait depuis un sacré bout de temps : les goûts et les couleurs, etc. Alors quand realme nous a annoncé un look conçu pour séduire les jeunes, on s’est demandé ce que cela voulait dire. Et même si l’auteur de ces lignes n’est plus vraiment un millenial (en fait, il a l’âge d’être son père), l’effort créatif de realme s’avère très convaincant.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic

Rien de très bouleversant en matière d’ergonomie : l’appareil est rectangulaire, dispose des touches mécaniques habituelles, d’un port USB-C et d’un tiroir pour carte nanoSIM. Pas de jack audio à l’horizon, mais un lecteur d’empreintes digital sous l’écran que nous jugeons réactif et fiable. Bref, du grand classique.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic

La face arrière, faite d’un verre teinté dans la masse, s’avère nettement plus originale. Le traitement de surface appliqué le rend insensible aux traces de doigts et autres salissures. Mieux, il est agréable à prendre en main et évite l’effet savon du verre traditionnel.

Le joli bleu de notre modèle de test est relevé par une double barre blanche évoquant le marquage des voitures de course. Et pour une fois, le slogan de la marque « Dare to Leap » ne fait pas tache dans le décor !

Nous avons soumis ce look à l’appréciation d’ados et de jeunes adultes, cible privilégiée de realme. Sur la douzaine que nous avons sollicités (masculin et féminin en parité) tous ont salué l’aspect original du smartphone.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © Marc Mitrani pour Clubic

Quand nous leur demandons s'ils en feraient leur smartphone, la majorité répond par l’affirmative. Les autres étant un peu rebutés par l’aspect « course automobile ». C’est sûrement en pensant à eux que realme a créé une version totalement noire du GT Neo 3… mais qui perd en originalité.

Un prix compétitif ?

Le GT Neo 3 est proposé en deux versions. La première, vendue 699,99 euros, dispose de 12 Go de mémoire vive, de 256 Go de stockage et de la charge UltraDart 150 Watts. La seconde est disponible à 599,99 euros , mais n’embarque « que » 8 Go de RAM et se contente de la charge SuperDart 80 Watts.

Dire que le GT Neo 3 est vendu à un prix compétitif nous semble ici un peu exagéré. Certes, les performances sont au rendez-vous, la charge ultrarapide impressionne et l’écran vaut le détour.

Mais est-on prêt à payer 700 euros pour le GT Neo 3 ? Nous avons comme un gros doute. Pour être intéressant face à une concurrence rude, il devrait être vendu au moins 100 euros moins cher. Il pourrait ainsi affronter le 11 T Pro de Xiaomi, par exemple, dont le prix vient justement de baisser.

En bref, le reste

Photo et vidéo dans la moyenne

Realme ne s’est pas vraiment cassé la tête pour les caméras du GT Neo 3 : elles sont strictement identiques à celles équipant le GT2, testé ici il y a quelques semaines (en encadré du test du GT 2 Pro).

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic

On ne va donc pas en faire des tonnes sur le sujet ! On se contentera de rappeler que la caméra dorsale embarque un module principal équipé d’un capteur de 50 Mpxl, que celui de l’ultra grand-angle dispose de 8 Mpxl et que la partie macro se contente de 2 Mpxl.

Sans surprise, nos tests confirment ce que nous avions constaté avec le GT2. Les images du module principal sont très bonnes en plein jour, correctes en faible luminosité ou en mode nuit. Sans être franchement mauvais, l’ultra grand-angle est handicapé par la faible définition de son capteur et par une optique peu performante sur les bords de l’image.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Mode macro

Le module macro nécessitera quant à lui un peu de pratique afin de produire des images correctes (pas d’autofocus). On s’amuse un peu avec lui au début, puis on l’oublie. On aurait de loin préféré que realme lui préfère un téléobjectif, à notre avis nettement plus intéressant, au lieu de se contenter d’un zoom numérique.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Zoom 2x
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Zoom 5x
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Zoom 10x
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Zoom 20x
realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Ultra grand-angle

La captation vidéo est quant à elle correcte en 4K 60 im/s tant que l’on utilise le module principal de la caméra dorsale. Si l’envie vous vient de filmer en ultra grand-angle, l’image perd en piqué sur les bords et en définition puisqu’il faudra se contenter de la Full HD.

L’interface de prise de vue ne varie pas d’un iota par rapport à celle du GT2. Simple à prendre en main, elle offre son lot de fonctions sympathiques (mode film pour l’enregistrement vidéo, timelapse et panoramique) ou anecdotiques (photo 50 Mpxl ou inclinaison-décalage, par exemple).

Le mode portrait souffre quant à lui de défauts récurrents comme l'impossibilité de jouer sur le flou d’arrière-plan artificiel après la prise de vue ou détourage problématique des scènes complexes. Il se tire en revanche assez bien de la plupart des natures mortes.

realme GT Neo 3 © © Marc Mitrani pour Clubic
Même s'il n'est pas parfait, le flou artificiel généré par l'IA fait illusion sur les natures mortes

En définitive, realme a eu raison de ne pas faire communiquer sur la qualité de la caméra du GT Neo 3. Car en dehors du module principal, le reste est moyen, sans plus. Ce qui n’est déjà pas mal, finalement.

realme UI 3.0 toujours aussi bon

On va faire bref : le couple Android 12 + realmeUI 3.0 est une réussite. Le second comble les lacunes de l’interface du premier en matière d’ergonomie et de fonctionnalités tout en restant intuitif et fluide d’utilisation.

On ne reviendra pas plus que cela sur realmeUI 3.0 (aussi connu sous le nom de ColorOS 12 lorsqu’il est utilisé par Oppo) : nous vous l’avons déjà présenté en long, en large et en travers dans différents tests.

Ce qui manque

En matière d’équipement, le GT Neo 3 a tout bon… ou presque. En chipotant, on lui reprochera l’absence d’emplacement pour carte microSD. Vu la capacité de stockage de notre modèle de test, ce n’est pas vraiment pénalisant.

On regrette en revanche l’absence de certification IP et — dans une moindre mesure — de charge par induction. Après tout, il faut bien laisser quelques avantages aux produits vendus bien plus chers !

realme GT Neo 3 : l'avis de Clubic

8

Avec le GT Neo 3, realme propose une évolution pertinente du GT Neo 2. On apprécie les performances globales, la qualité de l'affichage et surtout la charge ultra rapide 150 Watts.

Plus anecdotique mais tout de même plaisant, le design de la coque arrière rompt un peu avec l'esthétique un poil monotone actuellement en vogue. La partie photographique est dans la bonne moyenne et l'on regrette essentiellement l'absence de téléobjectif.

En fin de compte, seul le prix catalogue déçoit, le GT Neo 3 étant à notre avis trop cher…. pour l'instant !

Les plus

  • Charge ultra-rapide
  • Bonne autonomie
  • Performances globales
  • Qualité de l'écran
  • realmeUI 3.0
  • Design original

Les moins

  • Pas de certification IP
  • Pas de charge par induction
  • Pas de téléobjectif
  • Un peu trop cher

Ecran 9

Performances 9

Autonomie & charge 9

Design & construction 9

Photo & vidéo 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
salvia34
Ca m’énerve de lire « prix compétitif », « téléphone pour les jeunes » et lire juste derrière : 700 boules… On vit pas dans le même monde
stefr
C’est « un prix compétitif ? » avec un point d’interrogation. Et la réponse est claire. C’est le design qui est pour les jeunes pas forcement le téléphone.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

iOS 16 : les messages modifiables vont poser problème aux iPhone non compatibles
Une femme piégée dans une rivière glacée a été sauvée par son Apple Watch
Cet ancien ingénieur d'Apple révèle pourquoi il était impossible de copier/coller du texte sur le premier iPhone
Samsung Galaxy Watch 5 et 5 Pro : on connaît leur prix, et elles subissent l'inflation de plein fouet
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Nothing phone (1) : pas encore présenté officiellement, vous pouvez déjà le précommander
Le POCO F4 et le POCO X4 GT arrivent avec de nouveaux processeurs et des prix contenus
iOS 16 : cette évolution du système de sauvegarde des données d'un iPhone était très attendue !
Apple publie la bêta 2 d'iOS 16 : voici les nouveautés qui débarqueront sur votre iPhone
La voix de vos aïeux survivra grâce à l'IA d'Alexa
Haut de page