Les quatre touristes de SpaceX sont rentrés sur Terre sans encombre ce week-end

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
20 septembre 2021 à 10h37
11
Inspiration4 amerrissage Resilience © SpaceX
À quelques millisecondes de la fin de leur vol. © SpaceX

La mission Inspiration4 s'est terminée ce dimanche à 01 h 06 (Paris), amerrissant au large de Cape Canaveral , tout près de son point de départ. Le milliardaire Jared Isaacman et ses trois invités ont célébré leur retour et le succès de leur expérience à haute altitude.

De quoi donner envie à quelques autres milliardaires de sortir le chéquier ?

Un début de vol en silence

Leur première journée laissait craindre une mission pratiquement sans communication avec le sol, ou bien une exclusivité totale à Time et Netflix (après tout, les deux derniers épisodes de la petite série documentaire dédiée à la mission évoqueront le vol en détail). Mais il ne s'agissait en fait que de donner le temps aux passagers de s'adapter au vol spatial et de profiter de l'expérience. Car la vie à quatre dans un petit espace comme celui-ci nécessite quelques concessions, en plus de devoir supporter l'impesanteur de manière continue. Jared Isaacman, Sian Proctor, Hayley Arceneaux et Chris Sembroski n'ont en tout cas pas souffert de forme grave du « mal de l'espace », et ont profité de longues heures de leur grande fenêtre ouverte sur le monde.

Inspiration4 selfie espace © Inspiration4
Selfie en orbite dans la coupole... On comprend les sourires. © Inspiration4

La coupole (« la plus grande fenêtre jamais envoyée dans l'espace », comme l'ont répété à l'envi les occupants de la capsule) leur donnait l'occasion de voir une très large partie du globe terrestre sans même avoir à tourner la tête… Avec 15 levers et couchers de soleil par jour à leur altitude inédite de 575 km.

Retour express et en fanfare

Environ une journée après leur départ, les quatre occupants ont commencé à communiquer publiquement, en particulier avec la fondation des hôpitaux St Jude et des patients, des enfants, des parents et des soignants. D'ailleurs l'opération caritative est un succès, avec plus de 200 millions de dollars levés depuis le début de l'année (dont 100 viennent de Jared Isaacman, et une promesse de 50 millions de la part d'Elon Musk).

Les astronautes ont aussi réalisé une petite conférence de presse vendredi, avec la traditionnelle visite guidée de leur véhicule, et quelques commentaires sur leur vol. Dans la nuit de vendredi à samedi 18 septembre, l'altitude de Crew Dragon a été abaissée à 365 km, pour que la trajectoire de vol puisse leur permettre un retour au large de la Floride, avec une météo acceptable (plusieurs créneaux étaient disponibles).

Les astronautes ont fermé l'écoutille qui donnait accès à la coupole assez tôt, avant d'enfiler à nouveau leurs combinaisons pressurisées. Un peu moins d'une heure avant l'amerrissage, le module de service de Crew Dragon était largué, juste avant le freinage de la capsule 50 minutes avant de se poser. La décélération et la rentrée atmosphérique se sont bien passées, et les spectateurs à Cape Canaveral ont même eu la chance d'entendre le « bang » supersonique de Resilience, alors qu'elle arrivait au-dessus de l'Océan Atlantique.

La capsule a amerri à environ 50 km de la côte à 1 h 06 (heure de Paris) sous ses quatre parachutes, et les équipes de récupération ont été rapides pour la rejoindre, avant de faire sortir les astronautes un par un, tout sourires…

Crew Dragon continue d'épater la galerie

Ce premier vol sans astronaute professionnel à bord s'est donc très bien passé… Ce qui donnera peut-être des idées à d'autres milliardaires pour leurs vacances en 2022 ! Il faudra tout de même faire preuve d'un peu de patience : en plus des missions de la NASA, Axiom Space a déjà réservé deux créneaux pour les touristes l'année prochaine : le secteur est en pleine expansion. À moins que SpaceX ne mette en service encore plus de capsules réutilisables ? Après tout en 18 mois, ce sont déjà 14 astronautes transportés avec Crew Dragon…

Modifié le 20/09/2021 à 10h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
10
Wifi93
Et dire que certains ont pris E.Musk pour un illuminé. Ariane Espace a du soucis à se faire. la V6 a t-elle un avenir ? Il serait peut-être temps de se réveiller en Europe car nous avons beaucoup de retard dans pas mal de domaines dont l’Espace. A quand peut-on espéré envoyer un européen voir plusieurs dans une capsule made in UE ?
Yves64250
Bilan carbone de ces 4 personnes?
ebottlaender
Il n’y a pas de capsule « made in UE » en développement.
Felaz
wow, c’est quand même une première d’envoyer un équipage sans astronaute, on peut penser ce qu’on veut de Musk mais il a réussi son pari sur ce coup là…
Felaz
Très (trop) élevé…
nicgrover
Le gaspillage carbone remplit les poches de Musk… Pas aussi altruiste qu’il voudrait le laisser paraître le bonhomme…
dafi972
Dans cette ambiance apocalypse future, on nous fait miroiter un progrès, un altruisme de ces futurs régnants.<br /> Pour le progrès de la science mais des sujets plus sérieux nous concernent. J’ai mal à ma Science
zalphab
L’avenir c’est le transport… décollage à 14H15… arrivé 20 minutes après de l’autre coté de la terre… la ou il faudrait 20H de vols avec escale et ou les jet ne peuvent pas aller… la capsule peut amérire dans tous les océans… qu’est ce que tu dis de ton Miami &gt; Seychelles en 1H avec le vol en hélicoptère vers de miami à la base de lancement spae X ?
philumax
Moi je me dis : les Russes ont une station. Les Américains ont une station. Les Chinois ont une station et tout ce beau monde, envoi des gens, là-haut, avec l’aide des milliardaires.<br /> Ça ne vous dit rien, tout ça ?<br /> Un indice : pendant ce temps-là, la terre, continue à de déliter.
pecore
J’aimerai aussi savoir ce que pensent les astronautes professionnels de ce petit exploit. Leur aura risque d’en prendre un coup.
fawaz
De quel exploit tu parles ? On envoyait des chiens et des macaques dans l’espace dès les années 60 le tout piloté depuis la terre. On a juste minimisé les risques. Touriste spatial est en aucun cas comparable aux astronautes de métier.
pecore
Def exploit : action remarquable ou exceptionnelle.<br /> Étant donné qu’envoyer des non professionnels en orbite n’avait jamais été fait, on peut considérer la chose comme remarquable et en tout cas pour l’instant, exceptionnelle. Ce, qu’on approuve ou pas.<br /> Pour le reste je continue de me demander si de tels vols ne risquent pas, à tort, de banaliser le travail des astronautes professionnels dans l’esprit du grand public. Ce serait évidemment une erreur mais la nature humaine est ce qu’elle est.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La NASA a fixé une plaque sur la sonde Lucy pour les
SpaceX progresse vers un premier vol orbital de Starship... mais il faudra encore attendre
Pour les 19 ans du télescope Integral, l'ESA raconte son sauvetage le mois dernier
Une météorite s'écrase dans son lit, à quelques centimètres de sa tête
L'équipage qui a tourné Le Challenge est revenu sur Terre
Lucy in the Sky… Découvrez la grande mission de la petite sonde NASA !
Elon Musk promet que les Superchargeurs Tesla feront aussi bornes Wi-Fi
Des astronautes simulent la vie martienne dans le désert israélien du Néguev
Que se passera-t-il quand le Soleil mourra ? Cette découverte laisse entrevoir le futur de notre système solaire
Ca y est, William Shatner (Star Trek) et ses 3 co-passagers ont volé avec Blue Origin
Haut de page