Uber va tester la pub sur le toit de certains véhicules aux États-Unis

25 février 2020 à 17h35
0
uber-adomni-4.jpg
© Uber/Adomni

L'entreprise a trouvé un nouveau moyen de renflouer ses caisses : séduire les annonceurs en les mettant au premier plan sur ses voitures.

Uber a annoncé, en ce début de semaine, avoir conclu un accord avec une société spécialisée dans les campagnes publicitaires, Adomni, en vue de positionner des annonces sur le toit des véhicules de la plateforme, et ce dans plusieurs villes américaines à compter du 1er avril 2020. L'idée, historiquement empruntée aux taxis, offrira à la firme californienne une nouvelle source de revenus, alors que beaucoup soulèvent ses pertes colossales d'argent, que l'on mesure en milliards de dollars.


1 000 véhicules Uber en test aux États-Unis

Cette nouvelle division publicitaire d'Uber, baptisée Uber OOH, va progressivement se déployer tout au long de l'année 2020. Dans un premier temps et à partir du 1er avril, le réseau sera opérationnel dans trois villes américaines : Atlanta, en Géorgie ; Phoenix, dans l'Arizona ; et Dallas, au Texas. Au total, ce sont 1 000 véhicules qui seront équipés d'écrans numériques.

En collaboration avec la société basée à Las Vegas, Adomni, Uber vante les qualités de sa nouvelle division ainsi que ses capacités à toucher un très large public. Pour cela, Uber fait appel à une recette qui semble presque aussi vieille que le monde, que l'on retrouve sur les taxis traditionnels un peu partout sur la planète.

uber-adomni-2.jpg
© Uber/Adomni

Si les chauffeurs américains peuvent déjà placer des affichages publicitaires en passant par des sociétés tierces comme Firefly, c'est bien la première fois que le géant des VTC diffusera ses propres annonces.


Un ciblage publicitaire en fonction des heures et des zones géographiques

L'intérêt pour Uber OOH est de convaincre des forces de son réseau publicitaire. La première tient évidemment à la possibilité de générer un nombre « d'impressions » très important, surtout dans les grandes villes, où les chauffeurs Uber pullulent. Les sociétés qui diffuseront leurs campagnes via Uber pourront aussi cibler leur contenu publicitaire en fonction de la zone géographique du chauffeur. Uber OOH adaptera les annonces aux différentes périodes de la journée.

Adomni, la plateforme partenaire d'Uber, va même plus loin en proposant carrément aux annonceurs de synchroniser l'affichage publicitaire du véhicule avec le panneau d'affichage extérieur devant lequel circule le chauffeur. Ce procédé renforcerait l'impact et la visibilité momentanés de la publicité.

uber-adomni-3.jpg
© Uber/Adomni

Source : The Verge
Modifié le 27/02/2020 à 07h40
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
scroll top