Uber : Grenoble devient la 16e ville de France à accueillir le service

21 janvier 2019 à 08h03
3
shutterstock_762311095.jpg

Les habitants de la ville iséroise peuvent profiter de l'application Uber depuis le 16 janvier 2019, et commander leur voiture en quelques clics.

Et de seize ! Après Rennes en avril 2018 et Aix-en-Provence, Avignon et Toulon en septembre, Grenoble est la dernière grande ville à accueillir Uber. Depuis mercredi, les Grenoblois peuvent commander une voiture avec un chauffeur VTC via l'application. La société américaine poursuit son implantation en France.

Une trentaine de chauffeurs déjà prêts

Pour Uber, Grenoble est une évidence. Il y a visiblement une forte attente autour de l'application puisqu'en 2018, quelque 50 000 grenoblois (la ville compte environ 150 000 habitats et la métropole près de 450 000) ont ouvert l'appli pour tenter d'y commander une course. Désormais, le service est ouvert aux habitants mais aussi aux touristes français et internationaux.

Et la saison hivernale pourrait permettre de booster le lancement de l'app sur le territoire isérois. Une trentaine de chauffeurs seraient déjà enregistrés, selon le journal local Le Dauphiné.

Uber était déjà présent à Grenoble via son service de livraison de plats cuisinés Uber Eats, lancé en juin 2017 dans la ville, et qui comporte désormais trois fois plus de restaurants partenaires (130) que lors de son démarrage.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Malgré une année bénéficiaire, Tesla va licencier 3000 travailleurs
Amazon va lancer re:MARS, un événement public sur la robotique, l'espace et l'IA, en juin 2019
Clap de fin pour le service Femtocell de SFR
L'UE prépare une nouvelle amende salée pour Google et son service publicitaire AdSense
⚡️ Soldes 2019 : Pack 1 manette Microsoft Xbox One + jeu Gears of War 4 à 39,90€
Android : des Trojans ne se déclenchent qu'en mouvement, pour éviter les émulateurs
Netflix se dit « craindre plus Fortnite et YouTube » que Disney ou HBO
Project Alias: le champignon qui va bloquer Alexa et continuer de vous répondre
Facebook se sert-il du
Fallout 76 : Bethesda bannit les joueurs qui sont entrés dans la dev-room
Haut de page